Faire son produit vaisselle et son éponge zéro-déchet et économiques facilement

EPON3

Faire sa vaisselle pendant des mois en ne dépensant que quelques euros et sans produire de déchets, ce n’est pas si difficile !

Les liquides vaisselle sont très souvent pleins d’ingrédients, au long terme, cancérigènes ou perturbateurs endocriniens (c’est-à-dire qu’ils déséquilibrent les hormones du corps) : agent moussant, colorants, parfums artificiels, conservateurs, etc. Ceux qui sont moins toxiques car dits écologiques et biologiques ne font pas plaisir au porte-monnaie au fil des mois.

EPON5

La solution ?

Tout simplement : remplacez votre liquide vaisselle par un bon vieux cube de savon de Marseille classique ! Ce savon, que j’utilise partout (lessive, savon du corps, de rasage, dentifrice, etc) trouve très bien sa place au bord du l’évier. En plus de faire un excellent savon qui hydrate la peau, il lave également parfaitement la vaisselle, même grasse. A la différence de la plupart des liquides vaisselles faits maison, il mousse beaucoup, ce qui convaincra les plus réticents (bien que ce soit faux, on pense toujours qu’il faille qu’un produit mousse pour bien nettoyer).

Attention ! 95 % des savons de Marseille vendus sur le marché ne sont pas de « vrai » naturels ! Regardez ICI mes astuces pour acheter le bon !

Pas la peine donc de vous embêter à fabriquer un liquide vaisselle avec des cristaux de soude, du savon en paillettes, etc. Le fait-maison et le zéro-déchet ne sont vraiment possibles au quotidien qu’à une seule condition : toujours aller à la simplicité (dans les recettes, les ingrédients et le matériel nécessaire) !

EPON6

Le savon de Marseille, à long terme, peut laisser une très légère couche grasse. Vous pouvez donc utiliser de temps à autre du vinaigre blanc pur directement sur l’éponge. Il est possible de laver sa vaisselle uniquement au vinaigre blanc, car c’est un agent dégraissant et antibactérien naturel. Pour les plats très gras ou si vous préférez avoir un produit moussant, utilisez le savon de Marseille.

Et les éponges ?

Ces morceaux de mousse artificielle, friables au bout de quelques semaines et véritable nid à microbes, finissent toujours leur vie dans nos poubelles.

A la place, vous pouvez utiliser une technique qui vient du Japon : le tawashi. De plus en plus connu sur Internet, cette méthode consiste à tisser facilement des bandes de tissu de collants ou bas et ainsi faire un carré de textile épais parfait pour laver la vaisselle.

Pour cela, faites des bandes de tissu avec de collants ou bas troués. Je vous conseille de choisir des collants en nylon brillant (j’ai remarqué que les éponges faites avec ces collants sèchent très vite et ne développe donc aucune bactérie). Coupez des bandes identiques, d’une largeur d’environ 2 cm.

Fabriquer votre métier à tisser avec de la récup’ : vous pouvez prendre un carré de bois et clouer des clous en forme d’un carré (sans faire les angles). A vous de choisir la taille : faites par exemple des côtés de 7 clous, et donc un carré de 28 clous.

Ajoutez vos bandes de tissu dans un sens, en les enfilant sur les clous. Ajoutez, dans l’autre sens, une bande de tissu, en la faisant par, alternativement sous puis sur les bandes perpendiculaires. Faites de même pour les autres bandes, en commençant par le dessus lorsque la bande précédente commence son parcours en dessous, ou inversement (pas de panique, regardez la vidéo ci-dessous – que j’ai trouvée sur YouTube -, l’explication sera plus claire en regardant le tissage!).

A la fin, enlever l’extrémité d’une bande de son clou. Passez la dans la boucle de la bande suivante. Cette boucle passera dans la suivant à son tour, et ainsi de suite. A la fin, faite un nœud classique avec les deux dernière extrémités. La boucle qui restera pourra vous servir à accrocher votre éponge dans la cuisine.

Cette technique permet de recycler de vieux collants. Votre éponge aura par ailleurs une vie bien plus longue de celle de ces compères industrielles.

L’astuce pour fabriquer un métier à tisser très facilement : tordez un fil de fer dans forme de carré dont les côtés sont formés de picots (l’équivalent des clous). Ce métier à tisser est moins esthétique et plus délicat à utiliser que celui en bois, mais il ne demande aucun matériel, à part un fil de fer.

EPON2

Autre possibilité : vous pouvez aussi faire votre éponge en tricot (exemple ci-dessus) : tricotez un carré ou un rectangle d’un fil (pas de laine), plutôt rugueux de préférence. Doublez ou triplez le fil afin d’avoir une plus grande épaisseur.

EPON7

En complément du « tawashi », et pour le côté « grattant », utilisez une éponge en acier. Ce type d’éponge gratte parfaitement bien, sans abîmer la vaisselle. Elle est aussi très résistante : pas besoin de la changer pendant des mois et des mois (personnellement je ne la change que deux fois par an environ !). En effet, elle est en inox, c’est-à-dire de l’acier inoxydable. Elle ne rouille donc pas.

Le saviez vous ? En restauration, la loi interdit les éponges en mousse car elle contiennent trop de bactéries. A la plonge, seules les éponges en acier sont autorisées.

Les tawashis peuvent également très bien être utilisés en temps qu’éponges pour le ménage ou le jardin. Vous pouvez également utiliser des chiffons microfibres (en savoir plus sur leurs utilisations !).

Regardez dans cet article comment faire la vaisselle à la main en n’utilisant que très peu d’eau  !

EPON1


24 réflexions sur “Faire son produit vaisselle et son éponge zéro-déchet et économiques facilement

  1. Bonjour,

    C’est vrai que mes tentatives de faire du liquide vaisselle maison ont été des échecs à chaque fois…Je rechargeais donc mon liquide vaisselle disponible en vrac dans le magasin bio juste à côté de mon travail. Mais là, je suis en vacances et j’étais en panne de liquide vaisselle…donc j’ai refait avant-hier une énième autre recette et franchement c’est pas terrible ! Peu de mousse, et ça se re-solidifie tout le temps, malgré mes tentatives de re-mixage, ajout de vinaigre, etc…donc je crois que ce sera bloc de savon de Marseille dorénavant ! Par contre les Tawashi j’avais essayé et je trouve qu’ils séchaient très difficilement entre deux usages et que cela sentait vite le moisi…donc j’avais abandonné à cause des risques de développement de bactéries…J’utilise la brosse rechargeable en bois (elle fait très longtemps) de la Droguerie écologique et leurs carrés éponges en cellulose compostables. cela fait plus d’un an que je les utilise pour essayer tables, plans de travail et ils sont encore nickel (je fais des roulements entre deux lavages).
    Merci pour les recettes en tout cas, j’ai adopté la recette de la lessive au savon de Marseille, elle est super ! et aussi le rasoir en inox !

    J'aime

    1. Hello Marjorie,
      Effectivement, les recettes que j’ai testé n’étaient pas idéales non plus : elles ne moussaient pas, et surtout se déphasaient toujours : il fallait secouer fort la bouteille avant chaque utilisation, et les grumeaux formés bouchaient souvent l’embout de la bouteille, pas top … Au moins, avec un simple cube de savon, il n’y a pas tous ces problèmes 🙂
      Pour les tawashis, je suis d’accord, ils ne sèchent pas entièrement entre deux utilisations. C’est pour ça qu’il faut les mettre régulièrement à la machine à laver (il vaut mieux donc en avoir 2 ou 3). On peut aussi les désinfecter au vinaigre et/ou à l’huile essentielle de citron (diluée dans de l’eau par exemple) de temps en temps. Quelques heures au soleil (en été) ou sur un radiateur (en hiver) lui feront du bien aussi pour bien le sécher.
      Je suis vraiment contente que mes recettes te plaisent ! 😉
      A samedi, pour le prochain article !

      Aline

      J'aime

  2. Après plusieurs tentatives non concluantes de produits vaisselle j’ai fini par adopté le savon de Marseille. C’est encore plus simple et ça lave vraiment bien et mon évier en inox est toujours brillant en plus. Pour la tawashi, je l’ai réalisé avec un vieux collant ça sèche un peu plus vite.

    J'aime

    1. Hello Laurie,
      Super ! Oui, c’est 100 fois plus simple et efficace que toutes les recettes de liquide vaisselle que j’ai testées !
      Moi aussi je l’ai fait avec des collants, mais il ne sèche pas très vite, c’est pour cela que je le mets au soleil ou sur un radiateur quand je peux 🙂
      Aline

      Aimé par 1 personne

  3. Je fais ma vaisselle depuis plusieurs mois avec un carré microfibre et c’est parfait: ça se faufile dans tout les recoins, ça sèche en un rien de temps une fois essoré et ça passe en machine 😉

    J'aime

    1. Bonjour Flavie,
      Merci d’avoir partagé votre bonne astuce ! Je l’ai fait à un moment également : j’avais coupé un chiffon microfibres en 4 et cela me donnait de petites éponges pratiques. C’est donc aussi une bonne alternative aux éponges. Simplement au niveau de mes préférences personnelles, je préfère avoir une « éponge » plutôt épaisse, c’est pour cela que j’utilise maintenant les tawashis 🙂
      A très bientôt sur le blog, Flavie 🙂
      Aline

      J'aime

  4. Merci pour ce conseil simple, mais super!
    Je suis comme toi, pour le fait maison pas besoin de passer des heures de se compliquer la tache!
    Le mieux est l’ennemie du bien, alors faisons simple!

    J'aime

  5. Le tawashi version crochet au trapilho (bandes de tshirt découpées )est parfait!
    Le savon de Marseille + vinaigre : ok je pratique également depuis longtemps.
    Pour décrasser: j’utilise des coquilles d’oeuf mixées très finement que j’ajoute au savon de Marseille directement sur mon tawashi! Ça ne raye pas et ça décape en douceur!

    J'aime

  6. Je n’ai également pas encore trouvé de recette de produit vaisselle qui me convenait. Pourquoi pas essayer le bloc de savon de Marseille, simple comme astuce mais je n’y avait pas pensé :/
    Pour ce qui est des tawashis, ceux présenté ici sont plus facile à faire pour une débutante, mais beaucoup trop épais à mon goût. Je préfère les tawashis en acrylique réalisé au crochet. Ils sèches facilement et son maniable.
    Vous trouverez facilement des tutos sur internet.
    Sinon vous pouvez aussi allez faire un tour par ici voir si vous trouvez votre bonheur 😉
    http://tawashi-en-folie.alittlemarket.com/

    J'aime

  7. Bonsoir ! Je découvre et adore déjà votre blog 🙂
    Je viens d’essayer ce soir le savon de Marseille (le vrai !) pour la vaisselle, et j’ai trouvé que les pièces les plus grasses restaient grasses.
    Un peu déçue du coup, j’essayerai prochainement avec un peu de vinaigre.
    Je continue à explorer, merci !

    J'aime

    1. Bonjour Claire, et merci beaucoup 🙂
      C’est curieux, je n’ai pas ce problème. Pour les plats particulièrement gras, j’utilise de l’eau très chaude (qui permets de faire fondre la graisse et ainsi mieux dégraisser) et je mets beaucoup de savon sur mon tawashi 🙂
      A très vite alors !
      Aline

      J'aime

  8. Hello, je viens de découvrir ton blog, enfin réellement cela doit bien faire une heure tant je me laisse porter au fil des liens facilement, tes articles étant sacrément bien foutus ! Je pouvais pas repartir sans te remercier pour tes contenus qui rassemble de manière très claire et facile tout ce que j’ai pu voir d’intéressant jusqu’à aujourd’hui. Très sincèrement tes articles sont tout simplement géniaux et motivant x1000 pour faire les choses différemments et surtout s’y mettre dès maintenant. Alors pour terminer, merci merci merci et encore merci à toi !
    MERCI D’EXISTER. (ce merci que j’affectionne tout particulièrement haha)

    J'aime

    1. Waouh, Angélique, c’est un des commentaires les plus touchants que je n’ai jamais eu ! Alors je te le retourne aussi : merci, merci etMERCI ! 😉 Je suis vraiment ravie que tu te plaises autant sur le blog 🙂
      A très bientôt alors !
      Aline

      J'aime

  9. Bonsoir Aline,

    Comme je suis une grande tricoteuse-crocheteuse, j’ai sauté sur mes aiguilles, crochets et fil coton-bambou !
    J’en suis à… beaucoup de tawashis ! Je vais les offrir pour Noël avec un savon de Marseille !
    Merci de m’avoir enfin donné envie de les faire, et ça me prend 30 mn top chrono, autant dire une bagatelle !

    J'aime

  10. grace à ton blog et tes tutos, je change au fur et à mesure mes gestes du quotidien ! j’avais essayé le tawashi au crochet, mais c’est tellement plus simple de le « tisser » et en plus avec des collants cela sèche vite ! J’ai essayé le savon de marseille, pas encore convaincue, car j’ai l’impression qu’il laisse une pelliculle, mais j’essayerai le vinaigre. Merci à toi en tout cas !

    J'aime

    1. Bonjour 🙂 Merci infiniment, je suis très touchée ! Bravo pour votre transition !
      Je vous conseille de rincer la vaisselle avec de l’eau chaude. Personnellement, le savon de Marseille fonctionne parfaitement pour la vaisselle 🙂
      A bientôt !
      Aline

      J'aime

  11. Bonjour.
    Et merci pour votre blog qui me sert de source zéro déchet assez régulièrement. J’apprécie notamment le fait que vos solutions sont souvent très simples, encore plus simples que ce que je peux parfois lire ailleurs. Tout en fonctionnant aussi bien.

    J’ai acheté un beau gros savon de Marseille et je fais ma vaisselle avec depuis plusieurs semaines maintenant. Rien à redire sur les casseroles, les plastiques etc. (si ce n’est que mon conjoint a mis un peu de temps à s’habituer à l’odeur). Le savon noir prend très bien le relai pour les pièces très grasses.

    Par contre, j’habite une zone où l’eau est très calcaire et du coup ce dernier laisse des traces lorsque je nettoie des éléments en inox ou en verre. Ce n’est pas sale pour autant, des traces de calcaire mais ça ne fait pas nette ; toutes les gouttes sont visibles après séchage. A part essuyer systématiquement au torchon (ce que je n’ai pas forcément le temps de faire), auriez-vous, vous ou un lecteur dans mon cas, une astuce à me proposer ?

    Si je trouve le temps, je chercherai une solution par moi-même. Et si je trouve je viendrai la donner mais je me suis dit qu’à plusieurs on trouverait bien…

    Merci

    J'aime

    1. Bonjour ! Je suis très touchée, notamment parce que c’est exactement mon but à travers le blog : montrer qu’il existe des solutions très très simples, accessibles à tous, et tout aussi efficaces, merci donc 🙂
      Oui, j’ai remarqué la même chose avec de l’eau calcaire. Il vous suffit de rajouter un peu de vinaigre blanc (anti-calcaire) sur l’éponge 🙂
      Aline

      J'aime

  12. Bonsoir!
    Je découvre votre blog avec joie bonheur et délectation, et j’ai commencé à un peu tout essayer.. (Mention spéciale pour le déo, jamais trouvé plus efficace !) En revanche, pour la vaisselle, pas moyen d’éliminer la fine pellicule grasse que laisse le savon de Marseille.. A moins d’utiliser des litres d’eau bouillante en frottant vigoureusement chaque élément.. D’autant plus frustrée que personne apparemment ne semble rencontrer ce problème. Il y a quelque chose que je ne fais pas bien? ( j’ai essayé le vinaigre dans l’eau de rinçage..). Voilà, sinon merci pour tout et bonne année !

    J'aime

    1. Bonjour Manon,
      Merci infiniment, je suis contente que vous trouviez votre bonheur sur le blog (oui, beaucoup de lecteurs sont complètement adeptes de cette recette de déodorant, je la trouve extrêmement efficace aussi !) 🙂
      Je suis désolée que vous ayez ce souci, personnellement, je ne l’ai pas. Je passe plusieurs fois l’éponge savonneuse au même endroit, puis je rince à l’eau chaude 🙂
      Aline

      J'aime

  13. J’ai vraiment adoré ton article qui est super complet ! Je me suis permise de le partager sur ma page Facebook… Je compte bien remplacer mes éponges par ça. Aujourd’hui, en cuisine, j’utilise les éponges que pour laver les surfaces. Pour la vaisselle j’utilise une brosse (que j’ai acheté en biocoop avec une tête interchangeable) avec un spray rempli de vinaigre blanc et d’eau. That’s all. Je n’ai jamais été non plus convaincu des différentes recettes trouvées sur le net laissant souvent une pellicule sur la vaisselle. À quoi bon s’embêter quand le vinaigre fait le boulot ?
    Bonne journée

    J'aime

    1. Bonjour Claire 🙂
      Super, merci beaucoup pour le partage !
      Je suis tout à fait d’accord avec vous : pourquoi chercher des recettes compliquées, quand une solution simple, minimaliste et aussi (voire plus) efficace (et moins chère également) existe !
      A très bientôt j’espère 🙂
      Aline

      J'aime

Commentez ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s