Fabriquer sa propre eau florale pour les cosmétiques ou la cuisine

EDR1

Qu’est-ce qu’une eau florale ?

Les eaux florales, aussi appelées hydrolats, sont le fruit de la distillation de diverses fleurs. Il existe des eaux de rose, bleuet, camomille, lavande, fleur d’oranger, etc.

Elles peuvent s’utiliser en cosmétiques. C’est par exemple la base d’une de mes recettes très simples de déodorant (la recette est ici !). En application pure sur un coton, l’eau de rose, par exemple, nettoie la peau, et l’eau de bleuet fait dégonfler et démaquille avec brio les yeux. De par leur douce odeur, vous pouvez aussi les utiliser pour parfumer vos cheveux, votre peau, etc.

EDR10

Les hydrolats trouvent aussi leur place dans nos cuisines. Les utilisations les plus connues sont celle de l’eau de fleur d’oranger dans les gâteaux ou crêpes, et celle de l’eau de rose dans les pâtisseries orientales.

Pourquoi la fabriquer soi-même ?

Les eaux florales peuvent s’acheter dans quasiment toutes les boutiques bio, presque toujours aux mêmes prix. Mais c’est là que le bât blesse : les hydrolats sont relativement chers (comptez minimum 8€ pour un flacon de 200 ml d’eau de rose) …

EDR9

Un autre souci est l’emballage des hydrolats : il est de plus en plus rare de trouver un hydrolat dans une bouteille en verre et non en plastique (et pourtant, ce n’est vraiment pas faute d’avoir cherché, croyez-moi!). Le souci du plastique, comme je vous dis souvent, c’est sa production (oui, l’exploitation excessive de pétrole, ce n’est pas trop mon truc!), son utilisation (le plastique peut migrer dans le produit en question) et sa fin de vie (ici la bouteille se recycle, mais quand on peut l’éviter, c’est toujours mieux).

Bref, tout ça m’a motivée à tenter de faire ma propre eau florale maison. Et, alors que je m’attendais à une expérience de petit chimiste se terminant par un échec, j’ai été plus que ravie et surprise du résultat ! Le fait-maison, même très simple, est encore une fois une solution économique et écologique, tout comme pour le dentifrice, les masques du visage, la lessive, le nettoyant pour la maison, les sachets en tissu, etc (oui, la liste est loin d’être exhaustive!).

Comment faire ?

EDR11

Choisissez, selon les utilisations que vous souhaitez, la fleur à partir de laquelle vous voulez faire de l’hydrolat. Voici quelques idées :

La bleuet pour les yeux

La rose pour hydrater et régénérer tous les types de peaux

La lavande pour les peaux grasses ou les blessures qui cicatrisent

La fleur d’oranger pour les peaux sèches ou sensibles

Le géranium pour les peaux grasses

La camomille pour les peaux brûlées (par le soleil notamment) ou irritée

Vous aurez besoin d’environ deux poignées de cette fleur. Attention à choisir des fleurs non traitées et non polluées : ne prenez pas les fleurs sur les bords de route, près d’un champ cultivé ou encore dans un jardin où des pesticides ou engrais artificiels sont utilisés !

EDR7

Exceptée la rose, vous pouvez utiliser des fleurs séchées.

Vous aurez également besoin d’une casserole destinée à la cuisson à la vapeur, c’est-à-dire une grande casserole normale, et une casserole à fond troué à poser dessus.

EDR6

Commencez par remplir la casserole d’eau froide (environ 1/2 ou 3/4 de la casserole). Mettez-y les pétales de fleurs (préalablement lavés et triés, histoire de ne pas y laisser des insectes ou des feuilles).

EDR8

Posez la casserole à fond troué dessus. Au milieu de celle-ci, posez un grand ramequin ou un bol (qui résiste à la chaleur).

EDR3

EDR12

Posez enfin, sur le dessus, un grand couvercle de casserole, à l’envers. Assurez-vous qu’il couvre bien la casserole et ne laisse aucune ouverture.

Allumez votre plaque de cuisson à feu moyen. Quand vous entendez l’eau bouillir, baisser le feu pour qu’il soit entre doux et moyen.

Laissez ainsi environ 30 à 45 minutes, en ajoutant très régulièrement des glaçons sur le couvercle retourné. Le but est que l’eau de la casserole devienne vapeur. Cette vapeur contient les actifs de la fleur. La vapeur monte et touche le couvercle froid (grâce aux glaçons). Elle redevient alors liquide et tombe dans le ramequin (ou le bol).

EDR13

La petite astuce : préparez au préalable une bonne réserve de glaçons. Si vous faîtes de petits glaçons de taille classique, vous devrez en remettre très souvent. Pour vous faire gagner du temps, préparez de très gros glaçons : remplissez des verres ou des pots à confiture d’eau que vous mettez au congélateur. Pour les démouler, passez-les rapidement sous l’eau chaude.

EDR5

Pensez à régulièrement vider avec une cuillère l’eau des glaçons fondus présente dans le couvercle.

Surtout, n’ouvrez jamais le couvercle pendant tout le processus ! La vapeur, et donc l’eau de fleurs, sortirait. Vous devrez donc travailler votre patience et attendre la fin pour ouvrir et découvrir votre bol plein de l’eau florale que vous avez fabriquée !

EDR2

Attendez que le tout refroidisse et versez délicatement votre hydrolat dans un flacon (de préférence en verre) opaque (pour protéger l’eau des UV) – avec un bouchon à spray si vous l’utilisez en cosmétique.

Le désavantage de l’eau florale faite maison par rapport à l’industrielle est qu’elle se conserve au réfrigérateur, et ce 3 mois.

Pensez à composter les fleurs cuites, elles s’y décomposeront extrêmement bien.

EDR4

D’autres articles du blog :


6 réflexions sur “Fabriquer sa propre eau florale pour les cosmétiques ou la cuisine

  1. C’est super intéressant mais hélas mon cuit vapeur n’est pas hermétique, l’eau s’évapore à la jonction où les deux parties de la casserole s’emboîtent… quel dommage!😦 Je prends en attendant mon eau florale en bouteille verre mais par la poste jusqu’en Belgique! (ce qui tout compte fait ne fait rien gagner en terme de pollution mais uniquement en qualité de produit et de non contamination de ce dernier).

    J'aime

    1. Bonjour Nouillette🙂 Vous pouvez essayer dans une casserole normale, en faisant de plus petites quantités et en mettant un verre (lourd et très haut) au fond de la casserole. Idéalement, la casserole devrait être étroite et haute🙂
      Malheureusement en France, je n’arrive plus à en trouver en bouteille en verre non plus …
      A très bientôt sur le blog !
      Aline

      J'aime

  2. ca donne envie de les faire !!! mais les fleurs….. les acheter chez le fleuriste ? Quand nous aurons un jardin, je vais prévoir l’histoire, c’est clair. Mais autrement, comment faire pour les prendre, sans se tromper…. tu aurais des astuces ?
    merci d’avance

    J'aime

    1. Effectivement, c’est particulièrement pratique pour moi parce que j’ai un rosier (sans pesticides) chez un proche. Attention aux roses (ou autres fleurs) du fleuriste, car à moins qu’il ait une certification bio (plutôt rare chez les fleuristes), elles contiendront des traces importantes de pesticides (insecticides, engrais artificiels, etc, c’est-à-dire tout ce qu’on ne veut pas se mettre sur le peau) !
      Les autres possibilités pour avoir des fleurs qui conviendraient : demander à des proches ou à leurs proches (pourquoi pas faire un échange sympa : pétales de roses, contre gâteau maison ?😉 ) ou acheter (ou commander sur Internet) des fleurs séchées biologiques (pour l’hydrolat, des roses séchées ne fonctionnent pas, mais il est possible, et même préférable, d’utiliser les fleurs séchées pour la lavande, la camomille, …)🙂

      J'aime

      1. Pour se procurer des fleurs séchées on peut ‘n commander chez son pharmacien ( qui a le quasi monopole sur l’herboristerie ). Elles seront alors de qualité officinale ce qui vous permettra d’en faire des tisanes/hydrolats/liqueurs sans risque de trop de trucs cracra ( sinon ça ne paraisserait pas les contrôles qualité ) ou totalement sans quand c’est en bio . L’interet d’aller en pharma c’est que les plantes sont sélectionnées pour leurs actifs et standartisés : pour x grammes de plantes vous aurez x milligramme de produits actifs ( car il peut y avoir d’importantes differences en produits actifs entre deux plantes du même type selon l’espèce précise ). Donc ça peut être intéressant d’aller à sa pharmacie et en plus ça évite de générer les emballages individuel lié aux commandes en ligne😉

        J'aime

Commentez ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s