Tuto : comment fabriquer son lait végétal maison à petit prix en 5 minutes (lait d’amande, noisette, coco, soja, riz, avoine, …)

Pourquoi utiliser du lait végétal (maison) ?

– parce qu’un lait végétal maison n’utilise pas d’emballages jetables et donc ne produit aucun déchet ;

– parce que, grâce à cette absence d’emballages, un lait végétal maison n’est pas en contact avec les substances toxiques des bouteilles ou briques, qui peuvent migrer dans votre boisson ;

– parce que l’impact environnemental du lait végétal est très largement plus faible que celui du lait animal. En effet, selon le journal Le Monde, « l’élevage est responsable, aujourd’hui, de 18 % des émissions totales de gaz à effet de serre (davantage que les transports); est à l’origine de 8 % de la consommation mondiale annuelle d’eau, et occupe près de 80 % de la superficie agricole de la planète, entre les zones de pâturage et celles produisant l’alimentation des animaux ». En savoir plus : « L’essor de l’élevage, une menace pour la planète » (Le Monde). Si on veut faire sa part pour l’environnement, il est donc très efficace de réduire petit à petit sa consommation de laitages ;

– parce que vous pouvez personnaliser votre lait, selon vos goûts (choisissez les combinaisons de céréales et/ou noix que vous aimez) ;

– parce que votre lait maison ne contiendra pas d’additifs, ni de sucres ajoutés ;

– parce que les amandes et noisettes contiennent une grande quantité de calcium, de magnésium et d’antioxydants (en savoir plus ici : « 4 raisons de manger des noix et des graines oléagineuses », LaNutrition.fr) ;

– parce que le lait animal n’est pas idéal pour la santé (en savoir plus ici) ;

– parce que c’est délicieux et moins cher !

Recette n°1 : lait de noix, amandes, noisettes, riz, avoine … avec un mixeur ou blender

Ingrédients :

– 2 poignées de noisettes, amandes, autres noix, flocons de riz ou d’avoine, … (choisissez ce que vous préférez)

– 2 bols d’eau

1- Faites tremper vos noix dans l’eau au réfrigérateur pendant une nuit (seulement 20 minutes suffisent si vous n’utilisez que des flocons de riz ou d’avoine).

2- Mixez le mélange dans un mixer ou un blender pendant 1 minute.

3- Avec une passoire en inox (comme un chinois), filtrez le liquide. Vous récupérez alors d’un côté du lait végétal et de l’autre de la poudre de noix (ou de la céréales que vous avez utilisée).

4- Répétez la procédure avec la poudre restante (sans la phase du trempage) : mixez de nouveau avec un peu moins d’eau puis filtrez.

5- Répétez de nouveau.

Conservez votre lait végétal 3 jours au réfrigérateur.

Pour une filtration plus fine, utilisez un morceau de tissu en coton fin et propre.

Ne jetez pas la poudre qu’il vous reste ! Utilisez-la dans les jours qui suivent comme de la poudre d’amandes : dans des gâteaux, biscuits, muffins, galettes (salées ou sucrées), etc.

Recettes n°2 : Du lait d’amande ou de noisette express en 30 secondes

Ingrédients :

– 2 cuillerées à soupe de purée de noisettes ou d’amandes (cette purée est composée uniquement d’amandes (ou noisettes), qui sont simplement broyées jusqu’à obtenir une pâte de la consistance d’une pâte à crêpes. Ces « beurres » s’achètent en boutiques biologiques. Ils peuvent aussi être tartinées directement sur du pain. Il existe aussi des « beurres » (ou « purées ») de sésame (appelé « tahini », il est un ingrédient clé du houmous), de noix de cajou, de cacahuète (c’est le fameux beurre de cacahuète, ici sans huile ni sucre ajoutés),…).

– 40 cl d’eau environ.

1- Dans un bocal ou une bouteille en verre, ajoutez les deux ingrédients et secouez énergiquement.

Recette n°3 : crème liquide végétale

Réalisez la recette n°1 (« Recette n°1 : lait de noix, amandes, noisettes, riz, avoine, … avec un mixeur ou blender ») en divisant la quantité d’eau par deux. Vous obtiendrez un lait plus épais, comme une crème liquide.

Si vous voulez l’épaissir un peu, pour faire une sauce par exemple, ajoutez-y une cuillerée de maïzena ou de farine de tapioca ou de fécule de pomme-de-terre.

Recette n°4 : lait de coco maison, économique et sans emballages toxiques

Ingrédients :

– 1 verre de coco râpée (si possible achetée en vrac en boutique biologique)

– 3 verres d’eau

1- Faites chauffer l’eau jusqu’à ébullition.

2- Ajoutez-y la coco râpée et faites chauffer 5 minutes à feu d’eau.

3- Dans un blender ou un mixer, mixez le mélange pendant 1 à 2 minutes. ATTENTION : utilisez un mixer ou un blender dont le bol est en verre, et non en plastique. En effet, au contact d’un aliment chaud, les solvants – toxiques – du plastique y migrent. Pour en savoir plus : lisez l’article « Plastique et chaleur, le duo perdant : pourquoi et quelles alternatives ? » Si vous n’avez pas de mixer ou blender en verre, attendez que le mélange refroidisse complètement.

4- Avec une passoire en inox (type chinois), filtrez le lait.

5- Avec la poudre de coco récupérée dans la passoire, répétez l’opération : faites-la chauffer dans 2 verres d’eau, mixez et filtrer.

6- Répétez une seconde fois.

Ne jetez pas la poudre de coco ! Utilisez-la comme de la coco râpée classique : dans des gâteaux, biscuits, plats asiatiques en sauce, etc.

Ce lait de coco maison a l’avantage de ne pas être en contact avec le vernis souvent toxique (contenant des bisphénols, notamment) de l’intérieur des boîtes de conserve, ou du film plastique intérieur des briques en carton. Ce genre de perturbateurs endocriniens (présents dans le plastique) migrent plus facilement dans les aliments gras. Le lait de coco étant un lait gras, il est d’autant plus préférable d’éviter sa version industrielle (emballée) et de privilégier sa version faite maison.

Recettes n°5 : lait de soja maison, un lait plus long à fabriquer

Le lait de soja maison est plus long à fabriquer que les autres laits végétaux. Voici toutefois la recette.

Ingrédients :

– 3 poignées de soja sec (graines jaunes, plus petites que des pois chiches)

– de l’eau

1- Faites tremper le soja dans de l’eau toute une nuit.

2- Faites le cuire à l’eau jusqu’à ce qu’il soit tendre.

3- Mixez le soja cuit avec 1/2 litre d’eau (moins si vous souhaitez un lait plus épais).

4- Filtrez avec une passoire en inox (type chinois).

Comment utiliser les laits végétaux ?

Les laits et crèmes végétaux s’utilisent comme du lait animal : dans des gâteaux, pâte à crêpes, céréales, etc. Chaque lait végétal a un goût différent. A vous donc de choisir celui ou ceux qui vous plaît/plaisent le plus. Voici quelques exemples d’utilisations :

– lait de noisettes et/ou amande : préparations plutôt sucrées (gâteaux, thé, céréales et muesli, pâte à crêpes, etc).

– lait de soja : son goût plus neutre lui permet d’être utilisé partout, aussi bien dans du salé que du sucré.

– lait de riz : préparations sucrées ou salées.

– lait de coco : préparations sucrées ou salés auxquelles vous voulez donner un goût exotique de coco.

4 délicieuses recettes faciles et express avec des laits végétaux maison

Recette du chaï tea maison, façon Starbuck*

Ingrédients :

– 1 grande tasse de thé (noir, vert, rouge,… au choix)

– 1 petite pincée de cannelle

– 1 goutte d’extrait de vanille

– 1 petite pincée de poudre de clou de girofle

– 1/2 tasse d’un lait végétal de votre choix

– facultatif : du sucre ou du sirop d’érable

Au moment d’infuser votre thé, ajoutez-y également les épices. Puis ajoutez le reste des ingrédients.

Cette boisson est parfaite à emporter dans votre gourde le matin.

Lire à ce sujet : Comment bien choisir sa gourde destinée à remplacer les bouteilles en plastique : le guide

Recette de lait choco-noisettes façon Nesquic*

Ingrédients :

– 1 tasse de lait de noisettes maison

– 2 cuillerées à café de poudre de cacao non sucré

– 2 cuillerées à café de sucre ou de sirop d’érable

– 2 gouttes d’extrait de vanille biologique

Recette de plat curry-coco facile

Ingrédients :

– 3 tasses de lait de coco maison

– 3 cuillères à soupe de pâte de curry rouge, jaune ou vert (à acheter en bocal en verre dans le rayon Cuisine asiatique de votre magasin biologique ou de votre supermarché). Augmentez la dose si vous aimez les plats épicés

– 1 ou 2 oignons en cubes

– les légumes de votre choix : cubes de poivrons, courgettes (ou carottes) râpées, champignon, etc

– les féculents ou courges de votre choix : pommes de terre, potiron, … cuits à la vapeur ou à l’eau, en cubes

– du riz

1- Dans une casserole, faites griller les oignons, les poivrons et les champignons, avec la pâtes de curry

2- Ajoutez les autres légumes et les féculents, si vous en avez choisi.

3- Ajoutez le lait de coco maison et laissez mijoter 15 minutes minimum à feu doux.

4- Servez chaud sur du riz. Ajoutez des herbes aromatiques, si vous le souhaitez.

Recette de poêlée de champignons sauce forestière (sans laitages)

Ingrédients :

– 4 à 5 grosses poignées de champignons (champignons de Paris, pleurotes, etc, selon vos goûts et la saison)

– 1 oignon en cubes

– 1 pincée d’ail en poudre

– 1 tasse de crème liquide végétale de riz (voir la recette n°3 ci-dessus)

– 1 à 2 cuillerées à soupe de moutarde

1- Dans une poêle, faites griller les oignons avec la poudre d’ail et un peu d’eau.

2- Ajoutez les champignons et faites cuire 5 minutes en ajoutant régulièrement un peu d’eau.

3- Ajoutez la moutarde et la crème et faites mijoter 2 minutes.

Servez cette sauce sur du riz, des pommes de terre, etc.

Lire aussi :


22 réflexions sur “Tuto : comment fabriquer son lait végétal maison à petit prix en 5 minutes (lait d’amande, noisette, coco, soja, riz, avoine, …)

  1. Super idées, merci beaucoup! Avec en plus des recettes à la clé, c’est le bonheur 🙂
    Par contre, je me demande si c’est vraiment économique?

    J'aime

    1. Bonjour Cyrille 🙂
      Merci pour ton commentaire !
      Généralement, c’est économique, oui. L’économie que vous allez faire dépend du prix des produits dans votre magasin (le prix des noix peut pas mal varier d’un magasin à l’autre). Mais généralement, c’est vraiment intéressant de le faire maison : avec une bonne poignée de noisettes, on fait l’équivalent d’une brique de lait végétal (souvent à 3,50€ la brique). Si vous faites du lait de riz ou d’avoine, c’est encore plus économique.
      Tout cela sans parler des autres avantages (lait végétal sans additifs, sans emballages, sans déchets, etc) 🙂
      Aline

      J'aime

  2. J’ai tout simplement trouvé cet article TRÈS complet et argumenté le plus sérieusement possible avec sources et liens en prime ! Bravo Aline !! J’ai lu sur d’autres recettes qu’il fallait utiliser de l’eau « pure » (ce que je n’arrivais pas vraiment à définir) ou de l’eau filtrée (cf livre « ma petite crémerie végan » de Sébastien Kardinal). Vous savez pourquoi?

    J'aime

    1. Bonjour Cécile,
      Un grand merci pour votre commentaire, je suis très touchée 🙂
      Je ne connais pas ce livre (d’ailleurs, merci beaucoup, je pense que je vais l’acheter !), mais je suppose que l’auteur a voulu dire que, de manière générale, il est préférable de boire une eau filtrée, pour limiter votre exposition aux polluants souvent présents dans les eaux du robinet (d’ailleurs, les eaux minérales ne sont selon moi pas mieux, puisque le contact prolongé avec le plastique de la bouteille peut engendrer une migration des solvants du plastique dans l’eau. Sans parler des nombreux déchets plastique que deviennent les bouteilles). Le mieux, de manière générale, est de filtrer son eau avec un filtre à charbon actif et à céramique, par exemple (à fixer très facilement sur votre robinet) 🙂
      J’espère vous avoir été utile !
      Aline

      J'aime

  3. Bonjour, merci pour ces recettes et tous vos articles! 🙂
    J’avais une question concernant la conservation: combien de temps peut-on conserver ces préparations? (au frigo/non) Et est-il possible de les conserver via une bouteille stérilisée ?

    J'aime

  4. Pensez à utiliser des produits, de saison et local, c’est encore meilleur pour pleins d’autres raisons. La culture des amandes est très gourmande en eau par exemple.
    Merci pour les délicieuses recettes !

    J'aime

    1. Bonjour, et merci de votre remarque.
      Toutefois, l’impact environnemental des laitages animaux est élevé, que, comparé à cela l’impact de la culture des amandes est bien bien moindre 🙂 Cela reste donc une alternative bien meilleure pour l’environnement 😉 Mais dans l’idéal, effectivement, le lait de riz, avoine, etc bio et cultivé en France est bien encore mieux
      A très bientôt sur le blog !
      Aline

      J'aime

  5. merci pour ces différentes recettes mais j’aurai une question concernant la poudre d’amandes ( ou autres), je peux l’utiliser une fois sèche c’est ça ?

    J'aime

    1. Bonjour 🙂 Non, elle ne sèchera pas et ne se conserve pas longtemps après la fabrication du lait. Il faut la garder au frais et l’utiliser dans les 2 jours qui suivent, directement dans des gâteaux, biscuits, muffins, etc 😉
      Aline

      J'aime

  6. Merci pour ce bel article très complet. Je n’utilise plus que des crèmes et laits végétaux, de façon très régulière et c’est vrai que cela me fait beaucoup de déchets. Je vais tester !

    J'aime

  7. Super article très complet, bravo !! J’ai pendant longtemps fait mon lait végétal maison, mais je me suis retrouvée confrontée à un problème : je n’arrivais pas à écouler mon stock de poudre d’amande (okara) restante de mes préparations ! J’en avais congelé plein, et même après avoir arrêté de faire mon lait maison, j’ai mis longtemps avant de tout écouler. Je pense m’y remettre, mais en combinant avec l’achat de lait végétal, pour avoir moins de mal à utiliser l’okara. Donc ton article tombe à pic !
    Merci aussi pour la recette de crème végétale, celle que j’utilisais (crème d’avoine) prenait trop de temps. Je vais tester la tienne 🙂
    Ah, et autre astuce avec les beurres végétaux : pour faire une sauce express pour du riz ou des légumes, on peut combiner lait végétal, purée de cacahuète (ou autres) et sauce soja ! C’est hyper bon 😉

    J'aime

    1. Bonjour Lucile,
      Merci de ton commentaire, je suis ravie que l’article te soit utile !
      Merci aussi pour cette super recette simple. Je fais souvent à peu près la même sauce, en ajoutant des herbes aromatiques et des épices 🙂
      A très vite j’espère !
      Aline

      J'aime

Commentez ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s