Fabriquer soi-même un film alimentaire lavable zéro-déchet

CIRE9

Comment conserver une assiette de restes alimentaires ? Emporter un sandwich fait maison ? Emballer un fromage sans en mettre partout ?

La réponse à cela est souvent : avec un film plastique, une feuille d’aluminium, ou encore dans du papier sulfurisé (papier cuisson).
Le hic, c’est que tout ça est à usage unique et jetable, tout ce que je fuis dans mon quotidien zéro-déchet, quoi !
L’autre souci est que mettre en contact direct vos aliments avec du plastique (surtout du plastique fin et de basse qualité) ou de aluminium est vraiment problématique à long-terme pour la santé. Les risques de migration du matériau dans votre nourriture implique des risques de pathologies que personne n’a envie d’avoir : cancers, maladie d’Alzheimer (pour l’aluminium), etc. C’est dommage de s’exposer à cela simplement quand c’est pour emballer vos repas, non ?

Surtout qu’il existe de nombreuses alternatives :

Pour les restes alimentaires qu’on veut stoker : un bol couvert d’une sous-coupe, c’est tout simple mais on l’oublie souvent. L’aliment ne sèche pas, il n’est pas en contact avec un matériau potentiellement dangereux pour la santé et n’implique aucun déchet.

Les bocaux en verre, pour les aliments qu’on veut simplement stoker dans le réfrigérateur ou emporter. Évitez les boîtes de type Tupperware, car il s’agit toujours de plastique (pour en savoir plus, lisez mon article « Plastique et chaleur, le duo perdant : pourquoi et quelles alternatives ? »).

Une serviette ou un sachet en tissu (lire « Les tribulations des petits sacs en tissu : de leur fabrication éclair à leur utilisation infinie ») pour emballer un aliment sec à transporter. Vous emporter une petite collation comme des biscuits ? Enveloppez-les simplement dans une serviette en tissu que vous laverez par la suite !

CIRE6

Et enfin (la petite surprise du chef!) : vous pouvez utiliser un film alimentaire lavable. C’est un tissu imperméabilisé avec de la cire d’abeille. Personnellement, je m’en sers seulement pour transporter un aliment qui peut potentiellement couler (typiquement : un sandwich, dont la sauce ou les tomates risqueraient d’avoir raison d’une simple serviette en tissu).
Vous pouvez en acheter sur Internet ou vous le faire vous-même (oui, chez Consommons Sainement, on a toujours une solution pour faire soi-même les choses!).
Je me base ici sur le tutoriel d’Aurélie, du blog Les agités du Bocal (voir son article ici).

CIRE1

Pour fabriquer vous-même votre film alimentaire, vous avez besoin :
-de morceaux de tissu de récup, pas trop épais, de la taille de votre choix (pas trop petit non plus, sinon vous ne pourrez rien envelopper), de la couleur de votre choix (oui, là, vous avez carte blanche !) ;

CIRE7

– de la cire d’abeille, de préférence en pépites, achetées par exemple en boutique biologique.

Ici, j’ai récupéré auprès d’un proche un pain de cire, mais ce n’était vraiment pas l’idéal : c’est très dur à couper et les morceaux ne fondent pas à la même vitesse car ils ne sont pas de la même taille.

1- Lavez et faîtes sécher vos tissus.

2- Appliquez deux tissus sur la plaque de votre four (celui du dessous sert à ce que la cire ne touche pas directement votre plaque, sinon ce n’est pas facile à nettoyer).

3- Répartissez de manière équitable les pépites de cire sur toute la surface du tissu.

CIRE5 CIRE2

4- Enfournez à 85°C (pas plus chaud, sinon la cire brûle et forme des traces noires). Vous verrez à vue d’œil la cire fondre (c’est assez fascinant!).

CIRE4
Si certains endroits du tissu de sont pas imbibés de cire, rajoutez-y quelques pépites.
5- Une fois que le tout est fondu, sortez le tissu du four et faites le sécher pendant 2 minutes (soit dans les mains, soit en l’étendant sur un fil à linge). La cire va durcir.

 

 

Procédez de la même façon pour le reste des tissus.

Pour laver votre film alimentaire après s’en être servi, utilisez tout simplement une éponge savonneuse et de l’eau froide (si vous utilisez de l’eau chaude, la cire risquerait de fondre de nouveau). Ne le lavez pas à la machine. Le tissu sèche vite car il est imperméabilisé.

Ma petite préoccupation dans tout ça : utiliser un produit animal me dérange un peu. Comme dans ce genre de dilemme, je pèse le pour et le contre : ce film alimentaire empêche l’exploitation de pétrole (pour créer le plastique) et sa transformation en déchets non recyclables. Par ailleurs, je me suis servi de peu de cire (je n’ai pas fabriqué beaucoup de morceaux), car je n’ai pas besoin de ce film alimentaire souvent (seulement en voyage ou pique-nique : ça reste simplement un plan B quand les bocaux ou le tissu ne convient pas à la situation).

Lire aussi :

N’oubliez pas de vous abonner à Consommons Sainement sur Twitter, InstagramFacebook et à la newsletter par email (barre tout en bas à gauche du blog) !

CIRE8


49 réflexions sur “Fabriquer soi-même un film alimentaire lavable zéro-déchet

  1. C’est une super idée toute simple. Si vous ne voulez pas utiliser de cire d’abeille, pourquoi n’utilisez-vous pas une cire végétale comme celle de candelila et je suis sûre qu’il y en a d’autres.

    Aimé par 1 personne

  2. Oh merci pour l’astuce c’est vraiment génial ! Pour l’instant je ne me suis pas encore retrouvée dans la situation de ne pas pouvoir utilisée mes boîtes mais si un jour je suis coincée je saurai quoi faire😉

    Aimé par 1 personne

  3. Ah super cool! J’ai également préparé un article à ce sujet, un peu différent du tient donc ce ne sera pas redondant. C’est cool d’avoir ton point de vue à ce sujet! Comme d’hab, super article!

    Aimé par 1 personne

  4. Génial l’idée du tissus avec de la cire d’abeille! J’ai des plaques de cire que j’avais utilisé pour de l’art plastique, penses-tu que je peux les utiliser pour les fondre comme toi?

    Aimé par 1 personne

  5. Ma cousine est apicultrice et elle récupère la cire des opercules qui bouchent les alveoles remplies de miel qui sont dans les hausses (càd le surplus de cadrans qui sont récupérés pour récolter le miel) heureusement pour elle qu’elle ne détruit pas ses ruches et ses essain à chaque saison … Ne soyons pas extrémistes sur l’utilisation des produits d’origine animales😉

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Anne ! Cette technique est vraiment bien ! Mais le souci, c’est que quand on achète de la cire d’abeille dans le commerce, on n’a aucune garantie que la technique de collecte soit aussi respectueuse, à moins bien sûr d’acheter chez le producteur (et ainsi de pouvoir en savoir plus sur ses pratiques)🙂
      A bientôt🙂
      Aline

      J'aime

  6. Nous utilisons aussi les bols couverts d’une assiette pour les restes dans le frigo, et beaucoup, beaucoup le tissu et les torchons. S’il y a risque que ça coule (sandwich à la tomate), on emballe dans un tissu et le tissu dans un sachet en plastique. Nous ne connaissions pas le film alimentaire lavable…

    Aimé par 1 personne

    1. Hello Mes idées naturelles ! C’est vrai que c’est très sympa de se dire qu’on a fabriqué soi-même son film alimentaire ! Ça épate autant de dire que je fabrique ma lessive, mon shampooing, etc. Le fait-maison, ça apporte vraiment une satisfaction personnelle incroyable !😀
      Aline

      J'aime

    1. Hello Cindy,
      Si vous prenez un tissu fin (ce que je recommande), la cire traversera, effectivement. C’est d’ailleurs pour cette raison que je conseille de mettre un second tissu en dessous, pour ne pas se retrouver avec de la cire collée sur la plaque du four😉
      A très bientôt !
      Aline

      Aimé par 1 personne

  7. Je découvre ton blog grâce à Abracadavrac !
    Malgré mes recherches, je n’avais pas trouvé ton article quand je cherchais un DIY pour fabriquer moi aussi mon tissu alimentaire.
    J’ai fait un petit tuto sur mon blog.
    Bises

    Aimé par 1 personne

    1. Hello Eulalie🙂
      Merci de ton petit commentaire ! Je ne savais pas qu’Abracadavrac avait parlé de Consommons Sainement ! Je n’arrive pas à trouver où, pourrais-tu me le dire s’il te plaît ?🙂
      Je découvre au passage ton blog avec plaisir !
      A très vite,
      Aline

      J'aime

  8. Bonjour, je me permets car j’ai une astuce plus simple: le vieux parapluie qui a cassé ( nous avons eu 3 parapluies non réparable cette année. Snif. Du coup, les « toiles » servent.
    Merci à vous
    Odrey

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Audrey,
      Merci pour l’astuce ! Toutefois je n’oserais pas l’appliquer directement sur de la nourriture parce que les produits présents dans la toile ne sont pas faits pour un contact alimentaire (peut-être certains produits toxiques d’imperméabilité migreraient-ils dans l’aliment). Mais on peut aussi se servir de la toile d’un parapluie comme protection contre la pluie pour des sacs à dos ou même comme tissu imperméable pour fabriquer ses propres serviettes hygiéniques lavables, comme je l’explique dans l’article dont je te mets le lien ci-dessous😉
      A très bientôt Audrey !
      Aline
      https://consommonssainement.com/2015/10/18/les-serviettes-hygieniques-lavables-leldorado-des-petits-porte-monnaies/

      J'aime

  9. Belle idée! Rassurez-vous, on ne détruit pas une ruche en prélevant la cire d’abeille. On racle avec un genre de couteau et dessous se troive le meil. Et l’apiculteur laisse toujours du meil à ses abeilles. Elles passent avant.

    J'aime

  10. Bonjour,

    Merci pour ce joli site !
    Auriez-vous une solution pour le remplacement du papier cuisson, j’en ai déjà acheté en version lavable mais le résultat n’était pas concluant, ça restait très gras, j’ai vite abandonné l’idée hélas…

    Merci !

    J'aime

    1. Bonjour Lydia🙂 J’utilisais également beaucoup le papier cuisson. Maintenant, je saupoudre tout simplement la plaque du four (ou le plat) de farine🙂 C’est une astuce ultra simple mais qui me suffit largement pour remplacer le papier jetable !
      A très vite !
      Aline

      J'aime

  11. Bonjour,
    Juste une question sur le type de tissu: est-ce que cela marche avec du tissu de type jersey? J’ai un drap plein de trous à recycler… ou bien il faut absolument un tissu pas élastique?

    J'aime

    1. Bonjour !
      Je vous conseille tout de même du coton tout simple, car le tissu va être en contact direct avec les aliments. Or certains tissus contiennent des composants pas idéaux, comme des dérivés de plastiques (c’est souvent le cas avec les tissus élastiques)😉
      Aline

      J'aime

  12. Mer I pour votre article, cependant il est faux de dire qu’on détruit le « nid » des abeilles pour prendre leur cire, en effet lorsqu’on exploite une ruche, on leur créé en qq sorte une maison secondaire au dessus , elles crient les cadres et les emplissent de miel supplémentaire . En somme on ne touche jamais leur maison. Et rapidement on se retrouve avec trop de cire puisque leurs constructions débordent un peu partout. Donc pas de scrupules!

    J'aime

  13. J’avais déjà vu des papiers d’emballage écolo à base de cire d’abeilles, mais je n’avais jamais pensé à concocter ce genre de produit moi-même. Merci pour la découverte!

    J'aime

Commentez ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s