Fabriquer soi-même un film alimentaire lavable zéro-déchet

CIRE9

Comment conserver une assiette de restes alimentaires ? Emporter un sandwich fait maison ? Emballer un fromage sans en mettre partout ?

La réponse à cela est souvent : avec un film plastique, une feuille d’aluminium, ou encore dans du papier sulfurisé (papier cuisson).
Le hic, c’est que tout ça est à usage unique et jetable, tout ce que je fuis dans mon quotidien zéro-déchet, quoi !
L’autre souci est que mettre en contact direct vos aliments avec du plastique (surtout du plastique fin et de basse qualité) ou de aluminium est vraiment problématique à long-terme pour la santé. Les risques de migration du matériau dans votre nourriture implique des risques de pathologies que personne n’a envie d’avoir : cancers, maladie d’Alzheimer (pour l’aluminium), etc. C’est dommage de s’exposer à cela simplement quand c’est pour emballer vos repas, non ?

Surtout qu’il existe de nombreuses alternatives :

Pour les restes alimentaires qu’on veut stoker : un bol couvert d’une sous-coupe, c’est tout simple mais on l’oublie souvent. L’aliment ne sèche pas, il n’est pas en contact avec un matériau potentiellement dangereux pour la santé et n’implique aucun déchet.

Les bocaux en verre, pour les aliments qu’on veut simplement stoker dans le réfrigérateur ou emporter. Évitez les boîtes de type Tupperware, car il s’agit toujours de plastique (pour en savoir plus, lisez mon article « Plastique et chaleur, le duo perdant : pourquoi et quelles alternatives ? »).

Une serviette ou un sachet en tissu (lire « Les tribulations des petits sacs en tissu : de leur fabrication éclair à leur utilisation infinie ») pour emballer un aliment sec à transporter. Vous emporter une petite collation comme des biscuits ? Enveloppez-les simplement dans une serviette en tissu que vous laverez par la suite !

CIRE6

Et enfin (la petite surprise du chef!) : vous pouvez utiliser un film alimentaire lavable. C’est un tissu imperméabilisé avec de la cire d’abeille. Personnellement, je m’en sers seulement pour transporter un aliment qui peut potentiellement couler (typiquement : un sandwich, dont la sauce ou les tomates risqueraient d’avoir raison d’une simple serviette en tissu).
Vous pouvez en acheter sur Internet ou vous le faire vous-même (oui, chez Consommons Sainement, on a toujours une solution pour faire soi-même les choses!).
Je me base ici sur le tutoriel d’Aurélie, du blog Les agités du Bocal (voir son article ici).

CIRE1

Pour fabriquer vous-même votre film alimentaire, vous avez besoin :
-de morceaux de tissu de récup, pas trop épais, de la taille de votre choix (pas trop petit non plus, sinon vous ne pourrez rien envelopper), de la couleur de votre choix (oui, là, vous avez carte blanche !) ;

CIRE7

– de la cire d’abeille, de préférence en pépites, achetées par exemple en boutique biologique.

Ici, j’ai récupéré auprès d’un proche un pain de cire, mais ce n’était vraiment pas l’idéal : c’est très dur à couper et les morceaux ne fondent pas à la même vitesse car ils ne sont pas de la même taille.

1- Lavez et faîtes sécher vos tissus.

2- Appliquez deux tissus sur la plaque de votre four (celui du dessous sert à ce que la cire ne touche pas directement votre plaque, sinon ce n’est pas facile à nettoyer).

3- Répartissez de manière équitable les pépites de cire sur toute la surface du tissu.

CIRE5 CIRE2

4- Enfournez à 85°C (pas plus chaud, sinon la cire brûle et forme des traces noires). Vous verrez à vue d’œil la cire fondre (c’est assez fascinant!).

CIRE4
Si certains endroits du tissu de sont pas imbibés de cire, rajoutez-y quelques pépites.
5- Une fois que le tout est fondu, sortez le tissu du four et faites le sécher pendant 2 minutes (soit dans les mains, soit en l’étendant sur un fil à linge). La cire va durcir.

 

 

Procédez de la même façon pour le reste des tissus.

Pour laver votre film alimentaire après s’en être servi, utilisez tout simplement une éponge savonneuse et de l’eau froide (si vous utilisez de l’eau chaude, la cire risquerait de fondre de nouveau). Ne le lavez pas à la machine. Le tissu sèche vite car il est imperméabilisé.

Ma petite préoccupation dans tout ça : utiliser un produit animal me dérange un peu. Comme dans ce genre de dilemme, je pèse le pour et le contre : ce film alimentaire empêche l’exploitation de pétrole (pour créer le plastique) et sa transformation en déchets non recyclables. Par ailleurs, je me suis servi de peu de cire (je n’ai pas fabriqué beaucoup de morceaux), car je n’ai pas besoin de ce film alimentaire souvent (seulement en voyage ou pique-nique : ça reste simplement un plan B quand les bocaux ou le tissu ne convient pas à la situation).

Lire aussi :

N’oubliez pas de vous abonner à Consommons Sainement sur Twitter, InstagramFacebook et à la newsletter par email (barre tout en bas à gauche du blog) !

CIRE8


73 réflexions sur “Fabriquer soi-même un film alimentaire lavable zéro-déchet

  1. Trés bonnes idées, je prends note ,et depuis quelques mois je me sers de bocaux en verre et c’est génial!!!!!

    1. Le diy est sympa mais dans la réalité la cire de j’ai ne fonctionne malheureusement pas … il n’y a pas d’effet « collant «  sur lui même, donc on peut pas le fermer, et la cire s’effrite dès la premiere utilisation. Enfin la cire de n’est pas naturellement anti bactérienne comme peut l’etre La cire d’abeille.
      La quête d’une alternative végétale est donc encore en cours 😉

  2. Cela fonctionne très bien avec les cires végétales effectivement, j’utilise la cire de soja de qualité Cargil Type C-3 je vous la recommande. Voici le lien https://amzn.to/2DKLqar au cas ou. Au plaisir !

Répondre à EVE Annuler la réponse.