7 solutions simples pour faire du café plus sain, savoureux, écologique et économique au quotidien !

Le filtre à café lavable en lin

La jeune marque française Présent Durable propose un filtre à café en lin biologique lavable.

Il s’agit d’un filtre, aux dimensions identiques à celles des filtres classiques en papier jetables. Il s’utilise de la même façon, avec du café moulu. Pour le laver, retournez le et passez-le sous l’eau, tout simplement !

Ce filtre réutilisable permet de ne produire aucun déchet. Il permet également d’éviter les inconvénients des filtres de mauvaise qualité en papier jetable : il est tout à fait sain (les filtres en papier jetables sont fabriqués et blanchis à l’aide de produits de synthèse comme du chlore), et donne même un meilleure goût au café (au revoir le goût de papier dans votre café) !

Tous les aspects de ce filtre sont réfléchis et éthiques : le lin est cultivé en France de manière biologique, et le filtre est fabriqué artisanalement en France (en Haute Savoie).

Il est disponible en ligne (ici) ou dans quelques boutiques en France (cliquez ici pour voir la liste, en bas de la page), dont quelques magasins vrac Day by Day.

Il s’agit d’une bonne idée de cadeau pour un amateur de café ! A offrir avec un joli bocal de café et des biscuits biologiques achetés en vrac.

La marque Présent Durable propose aussi d’autres produits astucieux zéro-déchet fabriqués artisanalement : des recouvre-bols en coton enduit (pour couvrir vos plats de restes alimentaires sans film plastique jetable) (cliquez ici pour en savoir plus), des serviettes féminines lavables en coton biologique, des cotons démaquillants lavables, des sachets de thé lavables en lin, ou encore des sacs lavables à fruits, légumes ou vrac.

La cafetière à piston : zéro-déchet, simple et économique

La cafetière à piston, c’est un classique indémodable ! Elle est simple, fonctionnelle, plus facile à stocker, économique, et bien plus écologique : pas besoin de fabriquer une machine et donc d’extraire et transformer de nombreuses ressources (du pétrole et des minerais, notamment).

Ajoutez-y simplement du café moulu, de l’eau bouillante (chauffée dans une casserole, une bouilloire sur le feu ou encore une bouilloire électrique). Après deux minutes, descendez doucement le piston jusqu’en bas.

Assurez-vous d’en choisir une dont l’intérieur ne contient pas de plastique, car le contact entre l’eau chaude et le plastique fait migrer les solvants de ce dernier dans votre boisson. Faites de même si vous devez acheter une bouilloire électrique.

Source de l’image : Pixabay

En savoir plus : Plastique et chaleur, le duo perdant : pourquoi et quelles alternatives ?

Lisez aussi : Comment s’équiper pour une cuisine zéro-déchet, minimaliste et sans matériaux dangereux pour la santé

Il existe aussi des porte-filtres à poser directement sur votre tasse. Tout aussi écologiques et minimalistes, ils sont parfaits pour faire rapidement une tasse de café. Ils s’utilisent très simplement : posez le porte-filtre sur votre tasse. Mettez-y un filtre à café lavable en lin (cf. plus haut) avec du café moulu. Ajoutez-y de l’eau bouillante. Le café coulera doucement dans votre tasse.

Choisissez votre porte-filtre sans plastique. Il en existe en inox, en verre ou en porcelaine.

Source de l’image : Wikimédia Commons

Les capsules à café… réutilisables en inox !

Les capsules à café (ou même à thé) jetables sont une aberration écologique ! Alors qu’il existe de nombreuses autres solutions bien moins coûteuses en ressources, ces capsules produisent un déchet non négligeable en aluminium… à chaque café ! L’accumulation de chaque café de chaque personne l’utilisant chaque jour conduit à des quantités rocambolesques de déchets… pourtant si facilement évitables. Le recyclage (restant d’ailleurs très minime) de ces capsules ne pallie pas ces problèmes. Le recyclage dépense énormément d’énergie (collecte des déchets, transports jusqu’en Asie, fonte à de très hautes températures, remoulage de la matière, etc). N’oubliez pas que, d’un point de vue environnemental, le meilleur déchet est celui qui n’a jamais été produit !

De plus, au contraire de l’incroyable marketing mis en place autour de ces capsules, il s’agit d’un café de mauvaise qualité, loin d’être apprécié des connaisseurs sensibles de café. Ce café moulu depuis des mois et stocké longtemps dans de petits contenants en aluminium perd beaucoup de son parfum et de sa qualité !

Source de l’image : Wikimédia Commons

Une dernière raison de choisir une autre façon de faire votre café quotidien ? Ces capsules sont en aluminium. Ce matériau, loin d’être inerte, peut être toxique, au long terme, pour la santé du consommateur.

Que faire si vous possédez déjà une machine à capsules ? Pas besoin de s’en séparer, il suffit de remplacer les capsules jetables par des capsules compatibles et réutilisables ! Il s’agit de capsules en inox (matériau très stable et sain), à remplir vous-mêmes. Parfaites donc pour choisir votre propre café et en conserver tout son parfum ! Cette solution est également bien plus économique (l’investissement dans quelques capsules en inox est rapidement rentabilisé).

Ainsi, remplissez votre capsule avec votre café préféré. Fermez-en le couvercle et utilisez-la comme une capsule classique. Puis récupérez-la et passez-la sous l’eau.

Si vous souhaitez faire des expressos et que vous ne possédez pas de machine à capsules, optez pour une machine à café classique dans laquelle vous ajoutez directement votre café moulu à chaque café.

Cliquez ici pour ouvrir un lien pour en acheter (sur le site sans-bpa.com, que je conseille souvent pour les produits difficilement trouvables en magasins).

Le café biologique, pour une boisson sans pesticides

Le « biologique » est certification encadrée, assurant l’absence d’utilisation d’engrais et de pesticides synthétiques lors de la production de votre produit.

L’agriculture biologique est une agriculture bien plus respectueuse de :

– l’environnement. Elle ne répand pas, année après année, de pesticides et engrais très dangereux pour la faune (humains compris) et la flore locales. Les sols et les nappes phréatiques, et donc l’eau que nous buvons, sont souvent polluées par ces produits. Certains sont très persistants et restent présents dans les sols pendant des dizaines années après leur épandage.

– la santé du consommateur lui-même. Selon le livre Tout ce qu’on nous fait avaler, de Céline Hess-Halpern, l’association Générations futures a mené une étude dont le résultat est le suivant : « il existe en moyenne 223 fois moins de résidus de pesticides dans les aliments biologiques que dans les aliments conventionnels ». Les traces de pesticides ingérés peuvent engendrer des problèmes neurologiques, des cancers, des troubles chez le fœtus et des troubles de la reproduction.

Le mot « bio » est souvent utilisé dans les médias pour désigner ce qui est « naturel » ou « sain », quitte à tomber parfois dans ces stéréotypes douteux. Or le mot « biologique » est un terme réglementé et contrôlé, assurant une réelle qualité du produit.

Préférez donc un café biologique, pour vous assurez de l’absence de pesticides dans votre boisson et d’une agriculture respectueuse de l’environnement et des travailleurs du pays d’origine.

Préférez-le également issu du commerce équitable, pour un café socialement responsable. En effet, le marché du café bon marché est souvent caractérisé par des conditions de production désastreuses. Assurez-vous donc d’acheter un café ne participant pas à ces pratiques.

En savoir plus sur les certifications biologiques et équitables : Produits de consommation : 15 logos et appellations trompeurs, et 9 logos fiables (cliquez ici !)

Le café acheté en vrac et moulu sur place : moins cher et plus savoureux

Achetez ses aliments en vrac, c’est-à-dire au poids et sans emballages, permet de réduire vos déchets, et même vos dépenses !

En savoir plus : Faire ses courses sans produire aucun déchet : le guide

Une raison de plus d’acheter votre café en vrac : les boutiques proposant du café en grain en vrac met à votre disposition une machine vous permettant en quelques secondes de moudre votre café dans le magasin. Ce café fraîchement moulu vous offre tous ses arômes, contrairement à un café déjà moulu depuis très longtemps !

1001 façons de réutiliser le marc de café !

Ne jetez plus votre marc de café, c’est un vrai trésor !

Vous pouvez, par exemple, vous en servir comme engrais naturel pour vos plantes (ajoutez-en un peu à la terre de votre jardin ou de vos pots).

Le marc de café fait un excellent exfoliant pour votre peau ! Mouillez à l’eau tiède votre visage (ou vos jambes, bras, mains, etc). Dans vos mains, ajoutez un peu de savon de Marseille (attention, cliquez ici pour savoir comment ne pas se faire piéger par les « faux » savons de Marseille) ou de l’huile végétale (de noisette, d’olive ou de sésame, par exemple), et quelques pincées de marc de café. Formez des petits cercles sur votre peau, comme avec un exfoliant classique.

En savoir plus : Une peau sucrément douce en 2 minutes chrono (cliquez ici)

Le marc de café fait également un très bon désodorisant. Mettez-en une petite coupelle en permanence dans votre réfrigérateur pour en absorber les odeurs.

A lire aussi : Zéro gaspillage : 20 choses que vous jetez habituellement mais que vous pouvez facilement rendre très utiles !

Si vous le voulez pas réutiliser votre marc de café, compostez-le ! Le marc de café se composte extrêmement bien et donne naissance à un compost très riche.

Dire au revoir aux gobelets jetables toxiques

Voici une courte vidéo (2 minutes) très bien faite sur la fabrication des couverts jetables. Utilisez les sous-titres en français (dans les paramètres de la vidéo). Partagez-la autour de vous, pour sensibiliser vos proches aux déchets toxiques et évitables de la vaisselle jetable !

En France, environ 13 millions de gobelets à usage unique sont jetés… chaque jour !

En plus de devenir de très nombreux déchets plastique très polluants, les gobelets jetables en plastique, proposés notamment par les machines à café ou les boulangeries, peuvent être toxiques pour votre santé. Comme expliqué dans l’article « Plastique et chaleur, le duo perdant : pourquoi et quelles alternatives ? » (cliquez ici), le contact entre votre café chaud et le plastique du gobelet peut avoir de graves conséquences : les solvants du plastique migrent dans votre boisson ! Ces solvants sont toxiques pour la santé humaine au long terme (ils sont notamment cancérigènes), et peuvent s’accumuler dans votre corps, café après café, jour après jour. Malheureusement, les gobelets en carton ne sont pas plus sains, puisque leur intérieur est recouvert d’une fine couche de plastique.

Il est donc très important d’avoir le moins possible recours aux gobelets jetables. Pour cela, vous pouvez :

– vous préparer le matin un thermos de café, à boire tout au long de la journée. Ainsi, vous boirez du café de qualité, sans produire de déchets toxiques. Regardez ici mes conseils pour bien choisir une gourde saine : « Comment bien choisir sa gourde destinée à remplacer les bouteilles en plastique : le guide« 

laisser à votre travail des tasses lavables, pour que vos collègues et vous ne deviez pas avoir recours à des gobelets jetables.

– si vous avez une machine à café, y glisser une petite tasse avant que le gobelet ne descende automatiquement. La plupart des machines détectent la présence d’une tasse et n’utilisent pas de gobelet dans ces cas-là.

– glisser dans votre sac un gobelet lavable en inox, et ainsi demander à votre boulanger d’y verser directement votre café à emporter.

En savoir plus sur ce sujet : le livre Zéro plastique, zéro toxique, éditions Thierry Souccar (livre dont je suis l’auteure).

Cliquez ici : Environnement et santé : le livre « Zéro plastique, zéro toxique », le guide pour apprendre à reconnaître et éviter les substances toxiques au quotidien

 


Et le thé ?

 

Pour les mêmes raisons que le café, il est largement préférable d’acheter un thé biologique, équitable et en vrac. Utilisez donc une cuillère à thé, ou une boule à thé pour l’infuser.

A lire aussi :


7 réflexions sur “7 solutions simples pour faire du café plus sain, savoureux, écologique et économique au quotidien !

  1. J’ai toujours utilisé des cafetières à piston, car je trouve le café ainsi préparé bien meilleur. Je dis bien « des » car en verre, elles se cassent régulièrement, et ça coûte assez cher de les remplacer. Depuis une dizaine d’années, j’utilise une cafetière à piston en inox. Elle est incassable, super pratique. En plus, elle a une double paroi, du coup, elle garde le café chaud plus longtemps. Bref, je recommande chaudement (je laisse le café infuser quatre minutes avant de presser le piston) 😉
    Je connais des gens qui utilisent ces mêmes cafetières, mais uniquement pour du thé ou des tisanes 😉

    J'aime

  2. je suis déjà passée au filtre café tissu , par contre je vais commander le sac à laits végétaux , car je galère de les faire avec des torchons pas toujours pratiques , merci pour cet excellent article

    J'aime

  3. la cafetière italienne est super aussi. et elle présente même l’avantage de facilement se trouver dans un magasin de seconde main. Les tasses aussi, ces magasins en regorgent (et c’est super comme cadeau)

    J'aime

  4. J’avoue que je n’ai lu l’article qu’en diagonale, mais je suis très étonnée que tu ne parles pas de la cafetière italienne ! C’est beaucoup plus costaux que la cafetière à piston, et tout aussi économique et écologique 🙂

    J'aime

Commentez ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s