Comment faire ses cosmétiques maison simplement et pour quelques centimes ?

COSM1

Faire ses cosmétiques soi-même plutôt que les acheter permet :

– de connaître et contrôler les ingrédients présents dans les produits qu’on s’applique tous les jours sur notre corps. La majorité des déodorants industriels contient de l’aluminium, substance qui augmente les risques d’Alzheimer et de cancer du sein. De nombreux dentifrices ont du triclosan, un ingrédient qui perturbe les hormones et donc le fonctionnement de nos organes. Énormément de gels douche, maquillage, dentifrices ou crèmes hydratantes contiennent des colorants (écrits « CI » + un chiffre) ou de parfum artificiels irritants et toxiques, etc.

– de personnaliser ses cosmétiques : Plus nourrissant ? Plus rouge ? Plus parfumée à la menthe ? A vous de choisir !

– d’éviter beaucoup de déchets et donc de pollution. Les cosmétiques sont très souvent sur-emballés : tubes non recyclables, structures plastique pour maintenir le flacon, boîtes en carton épais, blister, etc. D’autant plus qu’une grande partie du prix du cosmétique est en fait due à l’emballage marketing, et non uniquement au produit lui-même.

– de faire de très importantes économies d’argent.

Toutefois, pour profiter de ces avantages de la fabrication maison de cosmétiques, encore faut-il ne pas tomber dans certains pièges.

COSM6

Pourquoi boycotter Aroma-Zon* ?

Aroma-Zon*, c’est le site de référence de vente d’ingrédients et matériels pour faire ses produits cosmétiques soi-même. Le problème est qu’il ne s’agit que de produits très compliqués et peu connus (huile de noyau d’abricot, colorant oxydant noir, acide salicylique, etc) et très chers. Pourtant, on peut très bien fabriquer ses cosmétiques à partir de produits simples que toutes les cuisines possèdent.

D’autant plus que leurs produits ne sont pas tous naturels et sont justement les ingrédients qu’il faut fuir dans les produits industriels : sodium laureth sulfate, colorants artificiels, benzyl, …

Un autre problème d’Aroma-Zon* est leur livraison à domicile. Cela produit beaucoup de déchets : carton et papier en sur-nombre, blister, bulle-pack, etc. Sans compter la pollution de la livraison individuelle dans chaque maison. On peut pourtant tout à fait se contenter des produits vendus dans nos magasins habituels.

COSM3

Quels sont les ingrédients de base pour faire ses propres cosmétiques ?

Ma philosophie me pousse donc à n’utiliser que des ingrédients simples, naturels, non toxiques, bon marché et trouvables très facilement. Et pour ça, c’est souvent dans la cuisine qu’on va piocher ces ingrédients.

J’utilise par exemple du citron, car il est notamment antioxydant et nettoie très bien. Du jus de citron permet par exemple de faire partir des odeurs tenaces sur les mains.

COSM5

Les épices peuvent servir de maquillage. Pour un fond de teint ultra facile, appliquez à la brosse du paprika et/ou du cacao (à vous de faire le mélange dont la couleur vous plaît) sur une peau au préalable crémée (ce qui permettra à la poudre de tenir sur la peau). Pour des joues rosées, appliquez au doigt un peu de jus de betterave comme blush !

Du bicarbonate de soude. Souvent utilisé dans les gâteaux (c’est ce qu’on appelle de la levure chimique), le bicarbonate est LE grand classique du fait-maison (cosmétiques, produits ménagers, etc). Il est souvent utilisé dans les dentifrices, mais je refuse de l’ajouter au mien car il est trop agressif pour l’émail des dents. Toutefois, il trouve toute sa place et son efficacité dans mes recettes de déodorants (mes recettes sont ici !).

L’huile de coco : pour savoir de quoi il s’agit, ses propriétés et comment l’utiliser, lisez mon article « L’huile de coco, l’or blanc de ma salle de bain ».

COSM4

Le miel. Il est antibactérien et est donc la base de mon masque nettoyant pour la peau (cliquez ici pour connaître ma recette). Néanmoins, je l’utilise le moins possible, car l’extraction du miel dans les ruches produit un stress très important chez les abeilles, surtout pour les miels industriels. N’achetez jamais votre miel en supermarché ! En plus d’être caractérisés par des conditions déplorables d’élevage des abeilles, ces miels sont très souvent trafiqués illégalement (c’est-à-dire dilués avec du sucre ou un faux miel chimiquement créé par l’homme).

Le savon de Marseille, le grand classique aussi. Attention, « savon de Marseille » n’est pas une appellation contrôlée, ce qui signifie que la quasi totalité d’entre eux sont de « faux » savons de Marseille. Je vous explique comment trouver le « vrai » savon de Marseille naturel et non toxique pour votre santé dans l’article « Comment bien choisir son savon de Marseille ? »

COSM2

Ce savon trouve de nombreuses utilités dans ma salle de bain : savon du corps, shampooing de temps en temps, dentifrice (trouvez ma recette ici !), savon de rasage (retrouvez plus d’infos ici !), …

La clé d’une fabrication maison réussie : la simplicité !

Le (presque) tout fait maison est tout à fait possible, à une seule condition : choisir des ingrédients et des recettes simples.

Une astuce : faites en sorte que vos ingrédients soient utilisés dans plusieurs recettes différentes, afin de vous contenter d’un petit nombre d’ingrédients (à acheter, connaître et stocker). Le savon de Marseille est l’exemple parfait. J’achète un gros pain de savon de Marseille qui me sert pour au moins 6 recettes différentes (dentifrice, savon du corps, du visage, de rasage et recettes de produits ménagers : lessive et produit vaisselle).

Choisissez également des recettes avec le moins d’ingrédients possible. Mes recettes de déodorant à seulement deux ingrédients en sont un exemple. Ne vous embêtez pas non plus à fabriquer un baume à lèvres : du l’huile de coco ou du beurre de karité pur(e) hydratera parfaitement vos lèvres, pas besoin de faire des mélanges complexes !

COSM7

Vous trouverez un grand nombre de recettes compliquées d’eye liner ou de mascara sur Internet. Pourtant il existe une recette très simple : faites brûler entièrement des amandes à la bougie, écrasez-les pour en faire de la poudre puis ajoutez quelques gouttes d’huile d’argan ou d’amande douce … et c’est tout !

En bref, fabriquer la totalité de ses cosmétiques (et donc faire beaucoup d’économies, s’amuser, éviter des produits toxiques et des déchets), c’est tout à fait possible, à condition de toujours faire simple (dans les ingrédients et les recettes) !

Retrouvez aussi ma recette d’hydrolat de fleurs maison : Fabriquer sa propre eau florale pour les cosmétiques ou la cuisine

Et mon tutoriel pour faire vos propres cotons lavables : Des carrés démaquillants lavables, pour dire au revoir aux cotons jetables et chers


28 réflexions sur “Comment faire ses cosmétiques maison simplement et pour quelques centimes ?

  1. Un super article! Je suis également adepte des produits cosmétiques maison réalisés avec les ingrédients que l’on trouve dans nos placards. Je pars du principe que si les ingrédients sont bon pour le corps ils peuvent l’être également pour la peau.
    Bises

    J'aime

    1. Hello ! C’est exactement ça, pas besoin de plus ! Et effectivement, c’est beaucoup plus rassurant que des produits au nom imprononçable qu’on ne connaît pas qui sont vendus chez Aroma-Zone🙂
      A très bientôt sur un de nos blogs respectifs😉

      Aimé par 1 personne

  2. Je ne suis pas encore passée à la fabrication de cosmétiques mais je fais, quasiment, tous mes produits d’entretien moi-même. Même constat : la clé, c’est vraient la simplicité. Avec quelques produits phares, on peut tout faire !
    J’envisage de me lancer dans la fabrication de déo… dès que mon déo solide est fini, je fonce !
    Belle journée

    J'aime

    1. Bonjour🙂 Exactement, c’est la même logique pour tout ce qui est fait maison : cuisine, produits ménagers, etc. Pour le déo, rien de plus facile et efficace : de l’huile de coco avec du bicarbonate, et le tour est joué ! J’en parle plus en détails dans mon article dont je vous mets le lien ci-dessous😉

      https://consommonssainement.com/2016/03/19/2-recettes-simplissimes-de-deodorants-sans-produits-cancerigenes/

      Belle journée à vous aussi, à très bientôt🙂

      J'aime

  3. Bonjour, je me retrouve totalement!
    J’ai en plus de l’argile pour : nettoyant visage ou corp, masque, deo, et d’autres choses.
    Des huiles essentielles de bases multiusages, du moins fréquents pour moi.
    Des savons saponifies à froid , je récupère ensuite les bouts que je refais fondre .
    Et ce qu’il y a dans mon placard ou frigo : sucre, citron , autres fruits ou légumes un peu abîmés que j’utilise pour un soin!
    Je ne dépense pas des fortunes !

    J'aime

    1. Bonjour Soline🙂
      C’est vrai qu’on retrouve souvent l’argile, mais je ne l’utilise pas tellement. J’avais testé en dentifrice, comme vous, mais je trouvais que ça tachait les vêtements et que ça risquait de boucher la tuyauterie. Par contre, l’argile a des vertus médicinales remarquables aussi, dont je profite quand il y a besoin🙂
      Puis-je savoir comment vous utilisez les fruits et légumes en cosmétiques, s’il vous plaît ? Ça m’intéresse beaucoup🙂
      A très bientôt !
      Aline

      J'aime

  4. Bonjour, votre recette de mascara présente dans votre dossier de 30 recettes se garde combien de temps ? avez-vous rédiger un tuto là-dessus sur votre blog ?
    merci,
    cordialement

    J'aime

  5. Bonjour, je ne comprend pas pourquoi boycotter aroma-zone ? Personnellement, je suis adepte aussi des cosmetiques naturelle, et j’y trouve des choses qui me correspondent & assez basique je trouve, comme le savon d’alep, du henné & des huiles végétales

    J'aime

    1. Bonjour Sylvie,
      Merci de votre message. Je suis absolument d’accord avec vous sur le fait de rester sur les basiques. Il est par ailleurs tout à fait possible de trouver ces ingrédients (savon d’Alep, Henné, huiles végétales diverses, etc) en magasins (dans la quasi totalité des boutiques biologiques). Cela permet d’éviter les emballages et la pollution dus à la livraison des commandes en ligne😉
      A bientôt🙂
      Aline

      J'aime

  6. Je découvre votre blog petit à petit et je réagis sur un détail : le bicarbonate de soude n’est pas de la levure chimique bien qu’il puisse avoir le même effet en pâtisserie selon la recette.
    J’aime beaucoup votre principe de marier peu d’ingrédients ensemble, faciles à se procurer, pour remplacer des produits industriels dont on ne sait pas trop de quoi ils sont faits. Je vais sûrement essayer le déo.
    J’ai du karité pur aussi que je ne sais pas comment utiliser car je n’aime pas son odeur. Vous avez une suggestion ?

    J'aime

    1. Bonjour,

      Merci de votre message. La levure chimique vendue en magasin est un mélange de fécule de maïs et de bicarbonate de sodium (chimiquement proche du bicarbonate de soude)😉

      Vous pouvez mélanger votre beurre de karité à quelques gouttes d’une huile essentielle (choisissez une huile essentielle qu’il n’est pas dangereux d’appliquer sur le peau). Vous pouvez faire ramolir de beurre avec de la chaleur pour mieux mélanger ces deux ingrédients.
      Sinon vous pouvez le mélanger à de l’huile de coco et de l’huile d’argan (par exemple) dans un bain-marie, pour faire un beurre nourrissant pour les pieds, les coudes et même les cheveux🙂

      A très vite,
      Aline

      J'aime

  7. Voila une façon d’agir qui me convient parfaitement : simplicité, simplicité, avec le moins de produits possible. J’ai mis un commentaire par ailleurs pour dire mon hésitation vis à vis des produits très exotiques comme l’huile de coco ( que j’adore, pourtant) mais je vous rejoins dans la méfiance vis à vis du bicarbonate utilisé comme dentifrice. J’ai pratiqué cette méthode quand j’etais ado, et c’est mon dentiste qui m’a très gentiment prévenu des risques que je prenais. Je pense que je vais adopter votre recette de dentifrice maison si simple, et je continuerai D’utiliser le bicarbonate uniquement comme produit mènager.

    J'aime

      1. En fait, je ne transpire pas plus que cela, une bonne hygiène me suffit et je n’éprouve pas le besoin de mettre un déodorant. Mais je vais regarder la méthode de plus près pour la conseiller à mes filles si elles en éprouvent le besoin.

        J'aime

  8. bonjour,
    c’est vraiment génial vos compositions et vos transmissions, merci.
    J’aurai aimé avoir un peu plus en détail la recette sur le eyer liner avec les amandes? Est ce que je peux utiliser une autre huile??
    merci de ta réponse

    J'aime

  9. Bonsoir,
    J’ai recherché une recette basique de crème hydratante pour le visage… je veux arrêter de me mettre des crèmes soit disant respectueuses qui ont toujours un composant qui m’irrite (bonjour la peau-rouge !).
    Merci d’avance, je n’ai pas trouvé !

    J'aime

    1. Bonjour !
      Je vous conseille grandement l’huile de jojoba ! C’est une huile sèche (très agréable à appliquer sur la peau, elle ne laisse pas de sensation de gras, et pénètre vite). Ce genre d’huiles végétales hydratent autant voire parfois mieux que les crèmes hydratantes, à vrai dire ! Par ailleurs, comme vous le dîtes, il est très très rare de trouver une crème hydratante qui est « clean » au niveau des ingrédients. Avec l’huile de jojoba je n’ai aucun doute, car c’est le seul ingrédient du flacon (et elle est bio)😉
      Les crèmes hydratantes sont composées en partie d’eau, or celle-ci ne peut pas pénétrer la peau. Seuls les corps gras le peuvent. Autant alors n’avoir que ce corps gras (avec l’huile de jojoba donc). Cette huile convient en plus pour toutes les peaux (pas besoin de se demander quelle huile convient à quelle peau, donc) et régule en plus le sébum (elle contribue donc à diminuer les boutons s’il y en a) !
      A bientôt🙂
      Aline

      J'aime

  10. Petite question : j’utilise du tensioactif sci pour faire mon shampoing solide. Impossible d’en trouver ailleurs qu-en ligne. Avez vous des pistes?

    J'aime

    1. Bonjour Eenis🙂
      Personnellement je ne fabrique pas mon propre shampooing car je trouve ça trop compliqué. J’achète un shampooing solide de chez Pachamamaï, dont je suis fan (les ingrédients ne sont pas toxiques du tout, le shampooing est solide et n’a pas d’emballage et marche très bien sur mes cheveux)🙂
      Toutefois, sachez que AromaZo** a une boutique à Paris. Mais je ne conseille pas cette marque, car leurs ingrédients sont parfois pas aussi sains que cela et sont toujours très emballés. Par ailleurs, leurs recettes incitent à acheter beaucoup d’ingrédients alors qu’ils ne sont pas nécessaires.
      Pour les shampooings, vous avez plusieurs alternatives peut-être plus simples : shampooings solides, ou poudres minérales comme le Rhassoul, ou shampooings bio dont les ingrédients sont « clean », etc😉
      Aline

      J'aime

Commentez ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s