Les tribulations des petits sacs en tissu : de leur fabrication éclair à leur utilisation infinie

Sachets tissu

Le vrac, c’est indéniable, ça permet de diminuer drastiquement la quantité d’emballages et donc de déchets qu’impliquent les courses alimentaires. Dans les rayons vrac sont toujours proposés des sachets en papier servant de contenant pour peser et emporter ses denrées. Cependant, même s’ils sont recyclables, ces sachets représentent, in fine, des déchets. Une solution peut-être de réutiliser les mêmes d’une fois à l’autre, mais, fragiles, ils finiront pas céder et plonger dans la poubelle. Pour pallier cette fragilité, pas de souci, il suffit d’utiliser des sachets en tissu. Ils seront alors souples, légers (il ne s’agit pas de payer 20g de produit en plus à chaque pesée !) et tout à fait résistants dans le temps.

Sachets tissu 3sham1

Pour cela, vous pouvez en acheter sur Internet, comme chez AlterosacSakaïdé,  Buttinette, ou Kufu (ce dernier fabrique ses sachets à partir de chutes de tissu de créateurs locaux). Mais cela aura un coût.
Le moins cher et le plus écologique (car nécessitant aucun achat ni transport) reste de se confectionner des sachets en tissu soi-même, ou de recycler des sachets en tissu déjà fabriqués (certains sous-vêtements, bijoux ou encore des noix de lavage sont emballés dans des sachets en tissu).

Pour les faire à la maison, vous pouvez utiliser de vieux t-shirts que vous ne portez plus. Assurez-vous qu’il ne s’agit pas d’un tissu très lourd et épais (pour ne pas ajouter beaucoup de poids sur la balance du rayon vrac).
Il vous est possible, pour faire des sachets de grandes tailles, de profiter des coutures déjà existantes d’un t-shirt par exemple, pour aller plus vite.

Coudre un sachet 1Coudre un sachet 2Coudre un sachet 3

1 : Couper le t-shirt sous les manches

2 : Cousez la partie que vous venez de couper

3 : profiter de la couture du bas du t-shirt pour y enfiler un ruban

Sachets tissu 4

 

 

 

Vous pouvez aussi recycler tout autre vêtement. Profitez des coutures existantes pour optimiser votre travail. Par exemple, profitez de la boutonnière d’une chemise pour passer le ruban de fermeture à l’intérieur !

 

 

 

Pour des sachets de plus petites tailles, il vous suffit de prendre un rectangle de tissu, le plier en deux et coudre les des côtés. Enfin, pliez le haut du bord restant et cousez. Passez-y un cordon. Retourner le sachet pour que les coutures soient à l’intérieur. Et voilà !

Sans titre 8
Le plus vite est évidemment de faire les coutures à la machine à coudre. Si toutefois vous n’en avez pas, comme moi, les coudre à la main devant un bon film est une bonne solution !

Je vous conseille de vous confectionner des sachets de toutes tailles (pour aller du kilo de tomates aux quelques dattes sèches en vrac par exemple), et d’en faire un bon nombre. On n’en a jamais trop : le temps de les laver et qu’ils sèchent, si on veut en avoir toujours sur soi ou encore si on fait des courses pour une grande famille, etc.

Balance

Le plus des sachets tissu en comparaison avec leurs confrères en papier réutilisés d’une fois à l’autre est qu’ils sont lavables. Lavez-les retournés (pour laver l’intérieur du sachet) avec votre linge. Vous n’aurez ainsi pas de désagréments tels que mettre des raisins secs dans un sac ayant logé des carottes pleines de terre …

A noter : il n’est pas rare de recevoir des compliments des marchands, caissiers ou clients sur l’idée des sachets en tissu !

Le résultat : des sachets gratuits et personnalisés, et une poubelle qui ne verra ni la couleur de votre t-shirt troué, ni celle des emballages alimentaires !

 

A lire aussi :

Des carrés démaquillants lavables, pour dire au revoir aux cotons jetables et chers


7 réflexions sur “Les tribulations des petits sacs en tissu : de leur fabrication éclair à leur utilisation infinie

  1. A reblogué ceci sur sous la lune…et a ajouté:
    J’utilise déjà de petits sachets tissu pour mes courses de fruits et légumes depuis quelques mois, mais je n’avais pas encore eu l’idée de les faire moi-même. Un tri dans l’armoire des enfants s’impose, à la recherche de vieux tee-shirts élimés 😉

    J'aime

      1. Pas de quoi, quand les idées sont bonnes faut les partager 😉 Je reviendrai sur ton blog, je crois que j’ai encore plein de choses à apprendre en la matière 😋 Merci pour les compliments 😘

        J'aime

  2. ton blogue et tres bien j ai adopter la plupart des conseils que tu donne avant de connaitre ton site je fais aussi la chasse au plastique et autre polluant .
    quant a ton idée de T shirt pour vraiment au top il faut acheter le T shirt en coton bio et écru ( couleur du coton ) une fois mort il n auras générer que très peu de polluant a part le transport .

    J'aime

  3. Faut vraiment que je me lance car en plus les sachets kraft ne sont vraiment pas solides…

    Tous les magasins où tu as été ont accepté que tu remplaces leurs sacs par les tiens ? Ca ne pose jamais de pb ?

    J'aime

    1. Bonjour🙂
      Super !
      Oui, je ne demande pas, je rempli toujours mes sacs, et à la caisse, j’ai quasiment toujours des compliments de la caissière sur mes jolis sacs colorés et zéro-déchet :p
      Je le fais au marché et en boutiques bio, c’est-à-dire là où je fais mes courses. Pas sûre que ce soit accepté en supermarché, mais je déconseille de tout façon, si possible, de faire ses courses en supermarché (surtout les fruits et légumes)😉
      Aline

      J'aime

Commentez ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s