40 petites choses à faire pour ne (presque) plus utiliser de plastique

PLA10

Pourquoi utiliser le moins possible de plastique dans son quotidien ?

– parce que l’extraction de pétrole est extrêmement polluante ;

– parce que le plastique vieillit très mal et rapidement ;

– parce qu’il n’est, la plupart du temps, pas recyclable ;

– parce que, lorsqu’il est recyclable (dans la plupart des régions, uniquement les bouteilles et flacons en plastique), il ne l’est qu’une seule fois, à la différence du verre ou de l’aluminium ;

– parce que son incinération ou son enfouissement en tant que déchet pollue énormément ;

– parce qu’honnêtement, le plastique est bien moins esthétique que le bois, l’inox, le tissu, le verre, etc.

Mes astuces pour sortir le plastique de sa vie :

PLA8

1- Toujours sortir avec sa gourde en inox remplie d’eau ou d’une boisson simple comme celle-ci. Cela vous permettra de ne plus acheter des dizaines de bouteilles ou gobelets plastique à chaque soif. Regardez ici mes conseils pour choisir une gourde saine et ne pas tomber dans certains pièges !

2- Glisser 2 ou 3 couverts en métal et une petite serviette de table dans son sac, pour éviter d’avoir besoin de couverts en plastique en voyage, sortie, pause déjeuner, etc.

3- Ne plus jeter les bocaux en verre de confiture (et autres : olives, compote, etc), les laver et s’en servir pour stocker les restes alimentaires, ses aliments achetés en vrac ou emporter son repas.

4- Ajouter à son sac quelques sacs en tissu type tote-bags : très légers et peu volumineux, ils sont toujours utiles et permettent d’éviter les sacs en plastique.  Découvrez ici toutes mes alternatives aux sacs plastique !

5- Ne plus utiliser de film étirable (ou film plastique alimentaire) car spécialement dangereux pour la santé : utilisez des bocaux, des boites, des serviettes de table, des torchons, des sachets en tissu, … Vous pouvez même fabriquer votre propre film alimentaire !  Cliquez ici pour voir le tuto !

6- Acheter des chaises de jardin en métal d’occasion (chez Emmaüs, Le Bon Coin, Donnons (site de don gratuit d’objets), etc). Vous aurez ainsi un mobilier extérieur résistant, à petits prix.

7- Acheter ses aliments secs en vrac (haricots, cafés, thé, riz, céréales, sucre, noix, fruits secs, etc) dans des sachets en papier ou dans l’idéal dans des sachets en tissu  (regardez ici comment les faire facilement et gratuitement vous-même avec de la récup’!).

8- Acheter son fromage, sa viande et son poisson à la découpe : sur les marchés, chez les petits commerçants, etc. Dans l’idéal, vous pouvez apportez vos propres contenants : bocaux, boites alimentaires, sachets en tissu, film alimentaire lavable, etc, et demander au vendeur d’y mettre directement votre produit sans emballages. Cela permet d’éviter les barquettes en polystyrène, les films plastiques et autres emballages volumineux jetables mais non recyclables.

9- Préférez les yaourts en pots en verre.

10- Se passer d’une essoreuse à salade pour ne plus s’encombrer : un saladier pour laver la salade et un torchon pour l’éponger peuvent suffire.

11- Fuir les fruits et légumes prédécoupés emballés (en barquettes et film plastique). Souvent très chers, des fruits et légumes préparés (morceaux d’ananas, quarts de pastèque, cubes de champignons, sachets de grains raisins, etc) ne font pas gagner autant de temps qu’on le pense et représentent un grand nombre de déchets plastique facilement évitables.

12- Se passer de la vaisselle jetable en plastique lors de ses fêtes : adopter la vaisselle recyclable en carton, ou encore mieux, utiliser sa vaisselle habituelle lavable.

PLA4

13- Éviter la vaisselle quotidienne en plastique (ustensiles, tasses, bols, couverts, etc en plastique dur, souvent pour les enfants). Si vous voulez retrouver le côté léger et résistant du plastique, choisissez des saladiers et bols en inox (mais surtout pas en aluminium, car très dangereux pour la santé). Pour le reste, la vaisselle classique en céramique convient tout à fait et sera plus saine.

PLA3

14- Préférer les crayons de couleur aux feutres surligneurs. N’oubliez pas non plus que les taillures de crayons de compostent, ou peuvent être utilisés en collage ou autres loisirs créatifs par des enfants !

15- Remplacer son rouleau le scotch, lorsque c’est possible, par de la « pâte à fixe », des punaises, de la ficelle, du ruban (pour emballer des cadeaux par exemple), ou par l’astuce suivante.

PLA1

16- Utiliser des pinces de bureau en métal pour un peu tout (fermer des sacs ou sachets, fixer un câble, etc) pour remplacer les pinces en plastique.

17- Préférez les pinces à linge en bois plutôt qu’en plastique (qui sont beaucoup moins résistantes à la chaleur, au froid et à la lumière).

18- Penser à demander au serveur de ne pas vous servir de paille dans votre verre. Demandez-vous si vous avez vraiment envie/besoin de ce morceau de plastique de basse qualité dont vous vous servirez uniquement quelques minutes…

19- Faire ses cosmétiques soi-même avec des ingrédients simples, généralement présents dans nos cuisines (et donc ne pas commander des ingrédients très emballés et complexes sur Internet). Il est tout à fait possible de se maquiller, s’hydrater, de désinfecter, se laver, se parfumer avec des ingrédients sans emballages (et très bon marché) : amandes, cacao, jus de betterave, huiles, etc. J’en parle plus en détails dans l’article « Comment faire ses cosmétiques maison simplement et pour quelques centimes ? ».

20- Dire au revoir aux tubes jetables et non recyclables des dentifrices en fabriquant facilement son dentifrice maison à la menthe. Cliquez ici pour voir ma recette très simple !

21- Dire (aussi) au revoir aux déodorants industriels et leurs emballages volumineux (billes plastique, bouteilles, pots, bouchons, etc). Mélangez dans un petit pot en verre 60 % d’huile de coco biologique et 40 % de bicarbonate de soude alimentaire, et hop, vous avez un déodorant (très efficace) zéro-déchet et très économique ! Pour en savoir plus, vous pouvez lire mon article « 2 recettes simplissimes de déodorants sans produits cancérigènes »

22- Arrêter les exfoliants de peau contenant des micro-billes en plastique (ceux-ci seront interdits en France en 2017) et utiliser un exfoliant gratuit et naturel comme  mon astuce à découvrir ici !

23- Stopper ou réduire sa consommation de cotons-tiges (j’en parle plus en détails ici!)

PLA5

24- Passer à la brosse à cheveux en bois (bien plus esthétique de son compère en plastique).

25- Tester une brosse à dents en bois … et la composter lorsqu’elle est abîmée !  Pour savoir où l’acheter et ce que j’en passe, cliquez ici !

26- Utiliser du vinaigre blanc (dilué dans de l’eau) en produits ménagers pour toute la maison : vitres, sols, plans de travail, etc.

27- Fabriquer sa propre lessive. Cliquez ici pour voir ma recette facile à exécuter !

28- Mettre à disposition le moins possible de jouets en plastique à son enfant : bois, tissu, liège, etc sont d’autres matériaux possibles pour certains jouets.

29- Demander au fleuriste de ne pas ajouter de film plastique décoratif, mais seulement un film papier, ou rien du tout. Personnellement, je trouve qu’un bouquet sans plastique autour est bien plus esthétique et a un style « authentique » !

PLA6

30- Remplacer ses boites plastique alimentaires par des boites en verre et/ou en inox. Il existe des boites ou lunch-box en inox avec couvercle en inox, mais, en l’absence de jointure en silicone, les fuites ne sont pas rares. Je conseille donc les boites en inox dont le couvercle est fabriqué en silicone ou contient un joint.

31- Choisir un modèle de bouilloire électrique sans plastique, du moins sans plastique à l’intérieur (c’est-à-dire directement en contact avec l’eau bouillante, car cela pose d’importants problèmes de santé : le plastique migre dans le liquide chaud). Pourquoi pas aussi revenir au basique (qui désencombrera aussi votre cuisine) : chauffer votre eau dans une (bonne vieille) casserole sur le feu avec un couvercle ?

32- Louer son matériel de voyage qui nécessite du plastique (tentes, sacs de couchage, etc) entre particuliers. Cela permet de faire produire le moins possible de ces objets en plastique, tout en faisant des économies. Je vous conseille le site Make It Travel (location entre particuliers tentes, sièges de camping, sacs de voyage, sacs à dos, matelas gonflables, etc).

33- Acheter des cintres (incassables et bien plus esthétique) en bois ou en inox. Pour les avoir à petits prix, Le Bon Coin, par exemple, en regorge souvent !

34- Utiliser des coupelles en céramique ou en inox en guide de gamelle pour ses animaux de compagnie.

35- Apporter sa propre housse en tissu à costumes chez le pressing, et demander auparavant à l’employé de ne pas couvrir le vêtement de film plastique. Penser également à rapporter le cintre en métal d’une fois à l’autre.

36- Préférer les bonbons et confiseries emballés dans du papier (recyclable) plutôt que du plastique. Encore mieux : acheter des gourmandises non emballées individuellement, ou en vrac (noisettes au chocolat, nougats, bonbons, pâtes de fruits, …).

37- Éviter le plus possible de commander sur Internet, pour éviter les emballages du colis (sachets plastique, bulle-pack, coussins d’air, etc) (et la pollution des transports des livraisons).

38- Limiter son utilisation de vêtements contenant du plastique (comme le polyester) car des fibres de plastique s’en échappent à chaque utilisation et lavage.

39- Oublier les boites de rangement en plastique (pour ranger des jouets, des matériels d’informatiques, des petits objets, …) et préférer les paniers en osier et/ou en tissu.

40- Adopter le shampoing solide. Je vous conseille les shampooings solides de chez Pachamamaï (qui moussent et nettoient bien). Vous pouvez les acheter dans les magasins Day By Day (dans toute la France).

Il existe toutefois certains objets ou emballages en plastique inévitables. C’est pour cela que je ne prétend pas n’utiliser plus aucun plastique, mais très peu : emballages de médicaments, câbles, objets électroniques, stylos (il existe des bornes de collecte de stylos usagés en vue de les recycler), etc.

A lire en complément : « Plastique et chaleur, le duo perdant : pourquoi et quelles alternatives ? »

Et vous, quelles sont vos astuces ? Lesquelles de cet article appliquez-vous déjà ?😉

Retrouvez encore plein d’astuces de mon quotidien sur mes réseaux sociaux : Facebook, Twitter et Instagram : tapez « Consommons Sainement », vous m’y trouverez !

PLA2


56 réflexions sur “40 petites choses à faire pour ne (presque) plus utiliser de plastique

  1. Merci pour tes alternatives, j’essaie de réduire le plastique. J’ai viré les boîtes plastique pour des contenant en verre, les ustensiles de cuisine aussi, c’est un chantier énorme. Il y a du plastique partout

    J'aime

    1. Bonjour Lilas,
      Que je te comprends ! Pour moi ç’a été la même chose, on retrouve du plastique partout ! J’ai beaucoup donné sur donnons.org (site de dons d’objets entre particuliers), ou alors j’ai gardé jusqu’à la fin de vie (j’ai encore mon ancienne paire de ciseaux avec des manches en plastique, par exemple).
      A très bientôt😉
      Aline

      J'aime

  2. Sur les 40 remarques, je pratique une petite trentaine. C’est pas mal, non ? 😉 Et pour le reste, je vais voir. Surtout pour l’achat de produits en vrac, peu connu chez moi.

    J'aime

      1. C’est le fâcheux sentiment que, dès qu’on habite pas Paris ou les autres grandes villes, on a pas accès à ces avantages. Mais comme vous dites, le développement est en cours.

        J'aime

        1. Les magasins Day by day (qui ne vendent que du vrac) ouvrent beaucoup de nouvelles boutiques avant fin 2016. Cela vaut le coup de vérifier s’il n’y en a pas une près de votre ville😉 Voici le lien de la liste de leurs magasins existants (15 autres vont se rajouter prochainement) :
          http://daybyday-shop.com/magasin

          Sinon, la plupart des boutiques biologiques ont un rayon vrac (plus ou moins développer selon les boutiques)🙂

          Aline

          Aimé par 1 personne

        2. Même dans une ville pas très grande, il peut y avoir un magasin bio avec des produits en vrac. D’ailleurs, les supermarchés locaux s’y sont mis aussi pour leur faire concurrence. Vous en aurez peut-être bientôt près de chez vous

          J'aime

      2. Le vrac, je l’ai connu dans ma jeunesse, c’est-à-dire dans les années 1950 / 1960. Les conditionnements modernes ont fait disparaître en grande partie la pratique commerciale de la vente en vrac. Certes, pour les commerces, c’est plus pratique d’utiliser les emballages en plastique, également pour nous en qualité de clientèle, mais à l’évidence difficile de modifier les usages professionnels, collectifs et individuels.

        J'aime

  3. J’utilise déjà une bonne quinzaine de tes trucs… Par contre, il y a des choses que je choisis délibérément de ne pas remplacer (les cintres par exemple ou les pinces à linges) parce que je les ai déjà et je ne saurais pas comment les recycler… je ne les remplacerais pas par du plastique quand il faudra en changer par contre… Sinon, je commande pas mal sur le net et certains fournisseurs mettent une sorte de papier kraft dans leur colis… très pratique et recyclable…Pour le vrac, dans mon coin, c’est mort (sauf pour les fruits et légumes via un producteur local)… Belle journée🙂

    J'aime

    1. Bonjour🙂
      Oui, parfois il vaut mieux les garder jusqu’à leur fin de vie. C’est ce que je fais pour certaines choses (et il m’en reste encore, comme mes paires de ciseaux aux manches en plastique). Sinon, j’ai donné beaucoup de choses sur le site donnons.org, c’est l’équivalent du Bon Coin mais où tout est gratuit ! Je vous mets le lien d’un article qui explique le principe (ci-dessous). J’utilise beaucoup ce site, il est top. Ça permet de donner des choses à des gens qui en ont besoin et qui les auraient achetées (en plastique) de toute façon😉

      https://consommonssainement.com/2015/08/18/donnons-org-le-site-du-recyclage-par-le-don-entre-particuliers/

      Belle journée également🙂

      J'aime

  4. utilisez mesdames des cups pour vos menstruations et renseigner vous sur le suivi de vos cycles naturels
    cela réduit CONSIDÉRABLEMENT l’utilisation de tampons ou serviettes et vous apportera + de confort, moins de stress et + de légèreté

    Voir: Cups menstruelles et gestion cycle menstruel naturel

    J'aime

  5. Merci pour ce bel article que je vais de ce pas partager afin de diffuser au maximum l’information.
    Il n’est jamais trop tard pour changer ses habitudes, et je parle en connaissance de cause car j’ai moi-même pris effectué plusieurs changements avec le temps.
    En revanche, actuellement en voyage (au Canada), je remarque qu’il est très difficile d’éviter le plastique (surtout dans l’alimentaire) et de se fabriquer ses propres produits.
    Encore plus difficile quand on est itinérant.
    Ici, il y a peu voire pas de bio et en magasin peu ou pas de contenant en verre (je pense notamment aux jus, compote, yaourt, etc…), et je n’ai encore pas vu de vrac pour les céréales et noix par exemple.
    Je reconnais que ça me frustre un peu mais j’essaie de faire au mieux.
    Par contre en France, il est tout à fait possible de modifier certaines choses car nous avons accès à pas mal de produits sains et bon marché et surtout nous avons encore la culture du fait maison.
    C’est pourquoi je ne perds pas espoir 🙂.

    J'aime

    1. Merci beaucoup Jenni !🙂
      Malheureusement, comme vous le dîtes, les possibilités quant au plastique, au zéro-déchet, etc varient beaucoup selon les disponibilités de magasins et de produits dans le pays ou la ville… En France, certaines zones n’ont pas du tout accès au biologique non plus😦
      Pour tout ce qui est fabrication maison, n’hésitez pas à utiliser des ingrédients de nos cuisines (c’est ma philosophie : toujours aller au plus simple et au plus accessible pour ne pas s’embêter pour rien) : un shampooing sec à la fécule de maïs, un masque de cheveux à l’huile d’olive, un déodorant en bicarbonate de soude (trouvable généralement au rayon des épices), etc😉
      J’espère que les alternatives au plastique se développeront rapidement près de chez vous !
      A très bientôt,
      Aline

      J'aime

      1. Désolée, je t’ai mis un nouveau commentaire car je pensais que celui-ci n’était pas passé. Je ne voudrais pas te pourrir ton blog…lol.
        Merci pour toutes tes astuces 😉

        J'aime

  6. Merci pour ce bel article que je me suis empressée de partager pour diffuser l’information au plus grand nombre.
    Je m’y suis également mise à la réduction des déchets plastiques chez moi et c’est quand on fait le grand ménage que l’on se rend compte que le plastique nous entoure partout.
    Actuellement en voyage (au Canada), il m’est beaucoup plus difficile de continuer cette quête anti-plastique. Ici il y en a vraiment partout et il n’existe pas vraiment d’autres alternatives malheureusement… Ça me frustre un peu mais j’essaie de faire au mieux.
    Sinon autre astuce pour limiter la sur-consommation : emprunter les livres et les DVD àla bibliothèque 😉.
    Encore bravo pour ton article et ton blog en général. J’ai pas mal surfé dessus et je le trouve vraiment très intéressant.
    À bientôt.
    Jenni – Montpellier

    J'aime

    1. bonjour mon pharmacien de reprend pas les boites vide.

      Sinon merci pour votre article je vais pas tout changer du jour au lendemain mais petit à petit étapes par étapes

      J'aime

  7. Bonjour,
    Je cuisine beaucoup et j’utilise souvent la marise pour ne rien perdre. A mon avis, il n’existe aucune alternative qui râcle si bien les restes de nourriture. Ou bien en avez-vous une? La mienne a un manche en bambou et une autre en inox. Restent le bout de la spatule souple… La silicone est inévitable. Mais je serais ravie de découvrir une alternative plus naturelle!

    J'aime

    1. Bonjour Valesa, merci beaucoup de votre remarque.
      La maryse est un ustensile que j’avais l’habitude de beaucoup utiliser également. Puis je me suis rendu compte que’une cuillère en bois, tout simplement, faisait très bien le travail. Peut-être reste-t-il 2 ou 3 grammes de préparation en plus sur les parois, mais je préfère cela à devoir acheter et utiliser du plastique. Si vous avez déjà vos maryses, vous pouvez bien sûr continuer à les utiliser, mais je vous déconseille de le faire avec des préparations encore chaudes😉
      Aline

      J'aime

  8. Merci pour votre article qui m’inspire encore quelques idées à tester !
    Il y a aussi le rayon hygiène féminine : stop aux serviettes jetables. Vive la cup et les serviettes en tissu lavables. En plus c’est tellement plis confortable…

    J'aime

    1. Bonjour Calyo🙂 Merci à vous. Je suis tout à fait d’accord, j’en parle d’ailleurs pas mal sur le blog. Je vais prochainement (début octobre 2016) écrire un article expliquant comment fabriquer ses serviettes lavables avec de la récup !
      A très bientôt !
      Aline

      J'aime

    1. Bonjour Araweki,
      Merci pour ton commentaire, qui m’a fait sourire, je dois dire ! Vous avez tout à fait le droit de ne pas être en accord avec ces motivations quant à la diminution de l’utilisation personnelle de plastique. Il s’agit de convictions personnelles : diminuer nos risques d’altération de notre santé (risques de cancers, notamment), diminuer son budget quotidien grâce à des objets plus solides, et profiter des possibilités à notre disposition pour diminuer (entre autres) la pollution de l’air, l’eau et les sols de nos régions à cause des incinérateurs et décharges de nos déchets.
      Par ailleurs, deux petites précisions auxquelles je tiens : « bio » n’est pas un synonyme de « écologique » ou « sensible aux questions de protection de l’environnement ». « Biologique » signifie simplement qu’aucun (ou très peu) de pesticides artificiels n’est utilisé😉 En outre, il ne s’agit dans cet article en rien d’être « marginal » : la diminution de l’utilisation de plastique n’empêche absolument en rien une vie sociale, un travail, une famille et des loisirs tout à fait normaux🙂
      Je vous souhaite une très belle journée,
      Aline

      J'aime

    2. araweky : anti-bio, anti-marginaux et anti-orthographe aussi ?
      Il manque le S à la fin de « des poste », d’ailleurs, en matière de blog, on utilise l’anglicisme « post » sans E. Il y a aussi une légère inversion de lettres dans « riducile », je suppose que vous vouliez écrire « ridicule ». Mais que fait quelqu’un comme vous ici ???
      Consommonssainement est bien trop gentille avec vous !
      Cordialement, une anti-pollution visuelle (les fautes d’orthographe étant une pollution visuelle pour moi)

      J'aime

    1. Bonjour🙂
      Effectivement, on peut les commander sur Internet. Personnellement, pour éviter les emballages et la pollution de la livraison, j’achète ces shampooings chez Day by Day (chaine de boutiques zéro-déchet un peu partout en France)😉
      Aline

      J'aime

  9. Juste une petite rectification : dans certains endroits, en France, les tubes de dentifrice, pot de yaourt en plastique, boîte de crème en plastique et certaines barquettes en plastiques (type barquettes de jambon ou barquettes transparentes qu’on vous donne parfois pour les produits en vrac) sont recyclés et peuvent donc être mis dans les bacs jaunes. Certes, ce n’est pas partout, c’est même assez rare, mais c’est faux de dire que seules les bouteilles sont recyclables dans notre pays.

    J'aime

    1. Bonjour ! Merci pour cette remarque🙂 Le problème est que beaucoup de régions en France sont équipées d’usines permettant que recycler TOUS les types de plastiques (même les sacs plastiques, barquettes de fraises, etc) … sauf que les consignes ne tri ne suivent pas, et les machines ne sont pas mises en route, ce qui est bien dommage ! C’est par exemple le cas de la métropole de Bordeaux. Heureusement, comme vous dites, certaines communes les recyclent déjà, mais sont rares🙂
      Merci encore, et à très bientôt😉
      Aline

      J'aime

  10. Très bon article mais plastique rime avec bisphénolS qui ne me semblent pas avoir été mentionnés (mais peut-etre que j’ai mal lu).
    Les bisphénols sont toxiques, cancérigènes … et tous les plastiques en contiennent car il n’y a malheureusement pas que les bisphénols A, il y a tous les autres qui ne font pas l’objet d’études et donc pas d’études = pas connaissance du danger😦

    J'aime

  11. Excellent, merci beaucoup pour cet article.
    On connaît un bon nombre d’alternatives pour consommer plus intelligement mais ça donne un bon coup de pieds aux fesses de les relire de temps en temps!! j’adore votre blog ^^

    J'aime

  12. Et bien je crois que tout y est ! Peut-être préférer la savonnette au gel douche, et refuser les cadeaux plastique c’est valable dans les commerces et autres qui essayent souvent de nous fourguer des trucs inutiles (genre des figurines en plastique aux caisses des super-marchés, des ballons baudruche…) mais aussi dans la famille et les amis. Pas obligatoire de jeter son cadeau à la tête de mamy mais plutôt la prévenir en amont que le cheval à bascule pour les petits on préfère qu’il soit en bois.
    En ce qui concerne les cotons-tige en plastique ils vont bientôt être totalement interdits en France. C’est passé dans la loi biodiversité avec les micro-billes exfoliantes.
    Merci pour cet article.

    J'aime

  13. Je suis déjà la plupart de ces conseils, mais je galère avec le shampooing solide… il me fait des cheveux façon botte de paille, de même que les divers shampooings bio essayés… là en ce moment je teste la poudre de shikakai, ça a l’air bien, mais c’est pas hyper pratique quand même ! bon je persévère parce que je suis motivée !

    Pour ce qui est de la vente sur internet, c’est je pense dans pour les habitants des grandes villes dont je fais partie, bien plus écolo que de se déplacer en bagnole à 25 km dans une grande surface spécialisée en se coltinant 1h d’embouteillage dans chaque sens avec toute la pollution que ça génère (et je ne parle même pas du stress)… parce que dans les centres-villes, que j’affectionne particulièrement, il n’y a malheureusement pas tout.

    J'aime

    1. Hello Bridget🙂
      Merci de ce commentaire !
      Les shampooings industriels contiennent très souvent du silicone, qui fait un « effet pansement » : il couvre les fissures de l’écorce du cheveu et donne ainsi un sensation de cheveux lisses et réparés. Mais ce n’est qu’une sensation, le cheveu n’est en réalité pas du tout réparé !
      Si vous avez arrêté ces shampooings, vous n’avez donc plus cet effet de cheveux lisses, d’où les cheveux « paille », à mon avis. Il est possible que vos cheveux aient été abîmés par les produits industriels que vous avez pu utiliser. Si c’est le cas, ce ne sont donc pas les shampooings bio qui abîment vos cheveux🙂
      Je vous conseille donc de faire régulièrement des masques à l’huile d’olive ou de coco. Vos cheveux seront plus doux😉
      A bientôt😉
      Aline

      J'aime

  14. Il faut parfois réfléchir un peu. Je n’achète jamais de cintres. Je récupère ceux jetés par les commerçants. Certes, ils sont le plus souvent en plastique, mais je leur donne une seconde longue vie. De même, pour boire, je réutilise de très nombreuses fois chaque petite bouteille achetée.

    J'aime

    1. Bonjour Mag à l’eau🙂
      Oui, c’est une super idée de récupérer ceux jetés/donnés par les commerçants !
      Par contre, attention, la plastique d’une bouteille s’altère très vite et devient alors dangereux. Je déconseille donc fortement de réutiliser trop une bouteille en plastique. Vous pouvez vous équiper d’une gourde en inox, ou récupérer une petite bouteille en verre😉
      Aline

      J'aime

  15. J’habite en Turquie, et, la bas c’est catastrophique.
    J’achète en vrac le riz, les haricots, lentilles, épices… Les vendeurs mettent systématiquement dans un sac plastique.
    Au marché, j’achète un assortiment de légumes. 1 sac pour chaque variété. ils ne veulent pas tout mettre dans le même.
    La viande est systématiquement mise dans une barquette avec film alimentaire. Aucune alternative.

    En ce qui concerne les cosmétique, j’achète mes matières premières en France et je fabrique tout. (sauf le maquillage que je prends bio).

    Je fuis le polyester et l’acrylique comme la peste mais il est extrêmement difficile de les éviter malheureusement.

    J'aime

  16. Hello! Moi je me pose une question pour les boîtes, Tupperware etc. Quand vous dites que vous vous en débarrassez, vous les jetez? Parce qu’alors, à mon sens, c’est pas top non plus. Si on s’en débarrasse en les jetant, le plastique se retrouve dans la poubelle. Alors qu’en soi, il a déjà été produit et a déjà consommé. Donc autant l’utiliser plutôt que de racheter quelque chose qu’on a déjà! Autant utiliser ce qu’on a et se dire que quand la boîte est foutue on rachètera une de qualité sans plastique, non?

    J'aime

    1. Bonjour Sreyn🙂
      Non je ne les ai pas jetées. Par contre, j’avais tout de suite arrêté de m’en servir pour des aliments. Vous pouvez vous en servir en rangements (petits jouets, clous, bijoux, … elles peuvent toujours être utiles), jusqu’à ce qu’elles cassent. Sinon, vous pouvez donner celles en bon état sur le site Donnons.org. Ce sont des dons d’objets entre particuliers. Vous pourrez ainsi les donner à des personnes dans le besoin, qui auraient de toute façon utilisé des boîtes en plastiques. Vous pouvez aussi les donner à des associations (Emmaüs, etc)😉
      Aline

      J'aime

  17. Bravo pour cet article et toutes ces astuces auxquelles on ne pense pas toujours. J’essaye de limiter le plastique, silicone ou encore teflon en cuisine, ce qui n’est pas toujours évident, et de privilégier les objets réutilisables.
    J’ai une question par rapport aux gourdes et thermos: auriez-vous un truc pour reconnaître l’aluminium et l’inox? J’ai reçu des gourdes et c’est très pratique, par contre le matériel utilisé n’est pas indiqué et l’une d’elles avait une odeur de pétrole au début, je l’ai lavée des dizaines de fois pour me débarrasser cette odeur infâme.

    J'aime

    1. Bonjour Anna, et merci de ce petit message🙂
      C’est difficile à décrire, mais déjà l’alu est plus léger que l’inox. Ensuite l’inox est plus brillant que l’alu (qui est souvent mate, et reflète mal par exemple). Ensuite je fais au toucher, en tapant avec mes ongles, et l’alu fait un effet de matériau léger de « mauvaise qualité », mais c’est difficile à décrire :p
      Si ta gourde sent le pétrole, c’est …. très mauvais signe (que ce soit de l’alu ou de l’inox, cette odeur n’indique rien de bien sain) ! Je te conseille donc de ne pas l’utiliser😉
      Si tu veux une gourde saine en inox, solide et quasiment sans plastique, je te conseille la marque GaspaJoe. J’en parle pas mal sur le blog. Je ne me sépare jamais de la mienne depuis des mois, elle garde très bien la température de la boisson, ne fuit pas, est en inox et est vendue par une marque française😉
      Aline

      J'aime

  18. Super idées mais ce serait AUSSI et SURTOUT éviter de produire les déchets qu’il faudrait faire…une fois que c’est produit, c’est déjà trop tard, à mon sens…

    J'aime

  19. Bonjour
    Merci pour cet article très intéressant. Je vais d’appliquer certains conseils progressivement.
    J’avais une question concernant les sacs congélation. Ayant un jardin je congèle pas mal et la solution du bocal me paraît complexe dans ce cas
    Avez vous une astuces?

    J'aime

  20. Comment faire au niveau professionnel pour se passer de plastique? En pâtisserie, pour garder la fraîcheur de la crème pâtissière, pour empêcher le chocolat de prendre l’humidité, pour couvrir le jaune d’œuf jusqu’au lendemain sans qu’il ne se couvre de farine… Impossible de mettre en boite, il faut que ça reste pratique et rapide, je ne peux pas passer 15 minutes sur chaque pot pour rattraper ce qui se met dans les coins, ni perdre 10 min à stériliser une bouteille en verre à chaque fois que j’ai quelque de liquide à conserver, pas plus que de faire la vaisselle des pots et couvercles pour les 150 produits faits en une journée…
    Appel aux idées ! Je suis plus que preneuse !

    J'aime

Commentez ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s