Pourquoi il ne faudrait jamais jeter de textile dans nos ordures ménagères

DEF6

Un t-shirt tâché ? Un pull déformé ? Des chaussettes trouées ? Des chutes de tissus ? Ne les jetez plus à la poubelle ! La mode un des secteurs d’activité les plus polluants au monde. Upcycler (les transformer soi-même) ou recycler : il est très important de ne plus les envoyer en décharge ou en incinérateur.

Mille et une façons de transformer un vieux vêtement inutilisable tel quel

  • Faire facilement des sachets réutilisables en tissu pour acheter ses fruits et légumes et ses aliments en vrac (à partir de t-shirts, rideaux, draps, etc)

Un des meilleures moyens de réduire ses déchets est d’apporter de petits sachets en tissu lors de ses courses. Lors des achats de fruits, légumes ou aliments en vrac (céréales, café, fruits secs, chocolat, sucre, farines, …) ils permettent de se passer des sachets jetables proposés en magasin. Vous pouvez acheter ces sachets ou les fabriquer facilement vous-même à base de récup.

text1

Découpez par exemple un t-shirt sous les manches (cf. schéma), fermez cette ouverture avec une couture. Passez un ruban dans l’ourlet du bas du t-shirt … c’est tout ! Vous pouvez faire des sachets de toutes tailles à partir de tissu léger (sinon vous payerez le poids du sachet lors de la pesée de votre achat) : t-shirts fins, rideaux en voilage (le tissu idéal!), nappes légères, draps, etc. Je donne plus d’astuces pour fabriquer ses sachets en récup’ dans l’article  « Les tribulations des petits sacs en tissu : de leur fabrication éclair à leur utilisation infinie » (cliquez ici).

  • Faire un panier pour animaux de compagnie à partir d’un vieux sweat-shirt

text5

Récupérez un vieux pull. Fermer les ouvertures (le bas et le bout des manches) sauf le col, en les cousant. Rembourser l’ensemble du pull (buste et manches) avec des morceaux de tissus de récup’ (collants troués, chutes de tissu, vieux vêtements en tissu souple, …). Puis fermez le col à l’aide d’une couture. Plaquez les manches sur les côtés, pour faire de ces boudins les bords du panier. Fixez-les à l’aide de quelques points de couture. Dernière étape : offrez ce panier moelleux gratuit et « recyclé » à votre petit protégé !

text4

  • Faire une pochette d’ordinateur avec un jean troué

text3

Les jeans troués à l’entre-jambes, c’est un classique. Les idées pour les « upcycler » sont multiples. Par exemple : un porte(et protège)-bouteille (de vin) avec le bas d’une jambe d’un jean-slim !

Avec la partie haute d’un jean (au niveau du bassin), j’ai fait une pochette pour mon ordinateur !

text2

Pour cela, vérifiez que votre ordinateur convient à la taille du jean, en largeur (largeur de la ceinture du jean) et en hauteur (hauteur de la ceinture et le commencement des deux jambes).

Découpez le jean au commencement des deux jambes (en laissant 1 cm de jambes pour la couture). Fermez les deux trous des jambes. Puis cousez une fermeture-éclair (que vous pouvez récupérer d’un autre vêtement abîmé) sur le haut du pantalon (la taille). Et voilà !

Le petit plus de cette pochette : elle ressemble à des vêtements et n’attire donc pas d’éventuels voleurs !

  • Garder les vêtements irrécupérables et les chutes de tissu pour faire du rembourrage (de cousins, par exemple)

Conservez vos chutes de tissu ou vêtements souples très abîmés et irrécupérables pour rembourrer un coussin ou une peluche fait(e) maison, par exemple !

  • Transformer les collants troués en éponges

EPON5

Les collants troués (au bout de deux heures), c’est un grand classique aussi ! Gardez-les pour vous en faire … des éponges zéro-déchet ! Elles seront faites en récup’ et seront, en plus, bien plus résistantes que les éponges classiques qui finissent par s’émietter.

Utilisez la technique très simple du tissage en « tawashi », idéale à faire avec des enfants ! J’explique cette technique facile dans l’article « Faire son produit vaisselle et son éponge zéro-déchet et économiques facilement » (cliquez ici) !

Les vêtements en bon état : vendez ou donnez-les facilement !

Lorsque vos vêtements – que vous ne désirez plus porter – sont encore dans un état suffisamment bon pour être portés, profitez-en pour les vendre ou les donner. Tout comme les achats de vêtements d’occasion, cela permet d’optimiser les ressources (la production de textile utilise beaucoup eau et pollue énormément par les produits utilisés, notamment lors de la teinture).

Pour les vendre :

Internet vous aide à vendre vos vêtements (ou accessoires) chers (dans le cas inverse, cela ne vaudrait pas le coût de passer du temps à créer une annonce pour un vêtement qui ne vous rapportera que 2€) : Le Bon Coin, Ebay, Priceminister, Videdressing, etc.

Les vide-greniers

Les dépôts-ventes

Pour les donner :

– Vous pouvez déposer dans des bornes à vêtements dans la rue, des vêtements, des chaussures et du linge de maison. Des associations caritatives (Emmaüs, Secours Populaire, etc) les donneront directement à leurs bénéficiaires (des personnes dans le besoin) ou les vendront dans leurs friperies solidaires (les bénéfices serviront à financer les actions de l’association en question). Notez que vous pouvez également directement les donner dans les friperies des associations.

– Vous pouvez également les donner (par lots par exemple) à des particuliers sur le site Internet « donnons.org ». En y créant rapidement une annonce, vous pourrez facilement donner des objets (des vêtements, mais aussi des meubles, des plantes, les livres, de la vaisselle, etc) à un particulier qui viendra les chercher où et quand vous voulez. Je parle plus en détails de ce site (gratuit) dans l’article « Donnons.org, le site du recyclage par le don entre particuliers ».

Les textiles se recyclent très facilement : même lorsqu’ils sont abîmés, déposez-les dans les bornes dans la rue !

Le textile se recycle très facilement. On peut faire, à partir de vêtements qui sont broyés, de l‘isolation phonique ou thermique de bâtiments ! Des baskets seront transformées en sol de terrain de tennis ! D’autres textiles trouveront une seconde vie en tant que chiffons ou serpillières.

Même lorsqu’ils sont abîmés ou tachés, pour pouvez donc déposer vos vêtements, linges de maison, chutes de tissu, chaussures et accessoires mode dans les bornes de collecte dans la rue, pour qu’ils soient recyclés.

Cette vidéo de La Fibre du Tri explique très bien le processus de recyclage des textiles :

En complément, je vous conseille les articles suivant :


14 réflexions sur “Pourquoi il ne faudrait jamais jeter de textile dans nos ordures ménagères

  1. J’étais tombée sur un documentaire il y a quelques années, disant que certaines de ces bornes revendaient les habits à des gens qui en fait n’avaient pas forcément les moyens, en gros qu’il y en avait des étiques et des pas étiques. Ca date d’il y a plusieurs années, mes souvenirs sont peut être éronés ? Des infos là dessus par hasard?

    J'aime

    1. Hello🙂 Les vêtements sont soit revendus au grand public (pas spécialement des personnes dans le besoin) dans des friperies (l’argent des ventes aide l’association), soit donnés aux bénéficiaires de l’association (ou dans certains cas, vendus par l’association à des prix extrêmement bas (presque symboliques), car parfois le don peut être vécu comme rabaissant lorsque qu’il doit être accepté à cause d’un besoin matériel)😉

      Aimé par 1 personne

  2. Je trouve cet article très bien !
    Je rajouterais un petit conseil pour les parisiens, si un ou deux tawashi vous suffisent et que vous croulez sous les chaussettes trouées (avec des trous que l’on ne peut pas repriser), vous pouvez donner vos chaussettes aux chaussettes orpheline qui se chargera de les détricoter d’en faire des pelotes et de les vendre telles quelles ou bien d’en faire des vêtements. Moins de chaussettes en décharge, moins de produits dans des usines polluantes, quelques emplois en France…
    Plus d’info ici : http://www.marciadecarvalho.fr/l-association-chaussettes-orphelines/

    J'aime

  3. Dans certaines régions, les communes installent des bornes pour la récupération des textiles en tous genres, bien situées qui plus est (place de l’église, près des carrefours les plus usités…). Nul besoin dans les déchetteries exprès. Il est assez fréquent d’y croiser des utilisateurs, voire de trouver les bornes pleines, ce que je trouve réjouissant.
    Je n’avais jamais pensé à récupérer les vieux rideaux pour mon usage personnel. Simplement tout ce qui peut servir à mes propres animaux ou à la SPA, aux chiffons, et aux sacs de courses fait avec de très vieux draps en lin qui n’avaient jamais servi, donc très solides. Quelques coutures à la machine, une déco écrite ou brodée, et hop, c’est plus pratique et joli que les filets qui réapparaissent.

    J'aime

  4. Salut !
    Je suis actuellement en Thaïlande et j’ai découvert ton site hier : j’avoue qu’il m’occupe énormément quand la grosse pluie pointe son nez ! Et je vais changer pas mal de choses à mon retour !
    Juste pour donner un site en plus pour revendre et acheter des vêtements d’occasion qui marche super bien. Je m’habille et je vends plus que par celui ci : Vinted
    Voilà, mon intervention est finie, merci pour ce site et merci de contribuer à rendre ce monde meilleur !
    Domi

    J'aime

Commentez ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s