Le sablier de ma douche : l’ami de l’environnement, l’ennemi de mes factures

Sablier
Il arrive souvent qu’économiser notre argent rime avec économiser les ressources de notre environnement. En le voulant … ou non d’ailleurs ! Et c’est ce que j’aime dans toutes mes petites astuces quotidiennes : éviter de gaspiller et donc d’acheter pour rien, fabriquer mes propres produits naturels très bon marché, acheter d’occasion, etc. Tout ça a pour but de préserver l’environnement et ma santé, mais me permet également de faire d’importantes économies en terme d’argent.

L’eau en est un exemple : une consommation importante d’eau implique son pompage (sans parler des problèmes d’assèchement des nappes phréatiques parfois rencontrés), son traitement, son cheminement et son traitement (en tant qu’eau usée) en grande quantité. Ce n’est donc pas une grande nouvelle : réduire la quantité d’eau utilisée, c’est réduire notre impact écologique négatif. Mais c’est aussi réduire sa facture à la fin du mois (eh là, ça devient encore plus intéressant) ! Il existe beaucoup de moyens de faire décroître notre besoin en eau. Il suffit de les appliquer quotidiennement, et le résultat est impressionnant.

Sablier2

Parlons ici d’une activité quotidienne mais très consommatrice en eau : nos douches. Il est très facile de ne pas s’apercevoir de la longueur de nos douches et donc de minimiser involontairement la quantité d’eau qu’on y consomme.
Une solution pour ça peut être simplement d’acheter un petit sablier de 3 minutes. A déclencher au début de votre douche, il vous incite à en sortir plus rapidement. Rassurez-vous, 3 minutes sont largement suffisantes pour une douche, même pour se laver les cheveux (bien sûr, couchez le sablier lorsque vous éteignez l’eau pour vous savonner). Au bout de quelques jours seulement, je me suis très vite habituée à cette durée de douche, sans frustration.

Si vous préférez les bains (dévorant souvent bien plus d’eau que les douches), vous pouvez aussi utiliser ce sablier pour limiter le remplissage de votre bain.

Vous pouvez trouver ce genre de sablier facilement. Personnellement, je me suis procuré le mien dans une boutique biologique. Vous pouvez aussi en trouver au rayon salle de bain de grands magasins de décoration ou bricolage, mais le sablier sera sûrement en plastique (à vous de choisir, sachant que les plastique sont souvent moins solides). Pour plusieurs dizaines voire centaines d’euros économisés chaque année (une réduction quotidienne des douches de toutes la famille peut aboutir à des économies très importantes), un sablier coûte en général moins de 5€ (pas besoin de calculer, c’est vite vu!).

Sablier3

Et le petit plus pour la fin : tout comme une brosse à dents en bois (cliquez ici pour lire notre article sur les brosses à dents en bois), un sablier en verre et bois peut aussi ajouter une petite touche de déco à votre salle de bain !

 

Vous pouvez commenter cet article pour partager à nous vos astuces pour réduire votre consommation d’eau, votre expérience avec le sablier

N’oubliez pas de vous abonner au blog pour recevoir un email à chaque nouvel article, afin de ne rien râte ! Insérez votre adresse email dans la barre tout en bas à gauche du blog et cliquez sur « Suive ce blog » (votre adresse restera confidentielle) !


7 réflexions sur “Le sablier de ma douche : l’ami de l’environnement, l’ennemi de mes factures

  1. Bonjour,
    Les toilettes sont aussi de grandes consommatrices en eau.
    Pensez à passer aux toilettes sèches!
    Avec, on est à environ 15/20 litres d’eau par semaine pour 2.
    Et encore, je les comptes, car le récupérateur d’eau de pluie n’est pas encore installé.

    J'aime

    1. Bonjour David,
      Tout à fait ! En maison, lorsqu’on a un jardin, il est facile de se faire un composteur réservé aux toilettes sèches (attention, pour des raisons d’hygiène – par exemple, les médicaments ingérés se retrouvent dans les selles – il ne faut pas utiliser ce compost dans ton potager). Si le compost est bien équilibré (suffisamment de matière sèche, comme la sciure) et qu’il est suffisamment aéré (les bactéries en question on besoin d’oxygène), il n’y a pas de fortes odeurs🙂 Dans la maison, on peut utiliser les toilettes classiques, en fermant le robinet d’eau et on y mettant un contenant (dans la cuvette) avec un fond de sciure. Puis on rajoute de la sciure après chaque utilisation.
      En revanche, en appartement, il est quasiment impossible de se faire des toilettes sèches. On peut donc économiser de l’eau en ajoutant des bouteilles pleines dans le réservoir d’eau des toilettes (pour diminuer le volume d’eau qui rempli le réservoir à chaque chasse), et en ne tirant la chasse qu’aux grosses commission !

      J'aime

      1. Vu la durée de compostage (1 ans à 2), le compost final est sans danger.
        Surtout comparé aux boues d’épuration utilisé en grande culture sans grande précaution!😉

        J'aime

Commentez ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s