Minimalisme : 7 règles simples à suivre pour faire un grand tri dans ses vêtements

Pourquoi faire le tri dans vos vêtements ?

Saviez-vous que chaque Européen achète en moyenne plus de 12kg de vêtements par an ? C’est 60% de plus qu’il y a 20 ans… En cause, la fast fashion (la « mode éclair ») et ses vêtements de basse qualité qu’on consomme en grande quantité et dont on se lasse vite.

Réduisez plutôt la quantité de vêtements que vous possédez, pour ne conserver que ceux que vous aimez et porterez réellement. Les avantages de ce minimalisme dans votre dressing seront nombreux :

  • Vous réduirez votre empreinte environnementale: moins on consomme, moins on impacte l’environnement ;
  • Vous ferez des économies: moins on consomme, moins on dépense !
  • Vous ferez de la place dans vos placards: au revoir les placards qui débordent.
  • Vous ferez aussi de la place dans votre esprit: des placards bien rangés et plus d’espace chez soi, de quoi être plus serein au quotidien !
  • Vous donnerez une nouvelle vie à des vêtements jusqu’ici inutilisés.

Adopter le minimaliste ne signifie pas renoncer à ses envies, ni posséder uniquement le strict minimum ! Il s’agit simplement de continuer à se faire plaisir, sans posséder à outrance et à regret.

Comment faire un vrai tri dans son dressing ?

Règle d'or #1 – Sortez tous vos vêtements

Pour faire un vrai tri et ne rien oublier au fond des placards, sortez tous vos vêtements et accessoires de vos placards et installez-les sur votre lit ou par terre. Puis triez-les un par un.

Cette étape est aussi l’occasion d’avoir une vue d’ensemble de la quantité de vêtement qu’on possède !

Règle d'or #2 – Rassemblez vos doublons

Des chemisiers basiques ou des jeans similaires : on accumule souvent des doublons sans même s’en rendre compte. Avant de commencer le tri, réunissez les vêtements qui se ressemblent et ne gardez que celui ou ceux que vous préférez.      

Demandez-vous depuis combien de temps vous n’avez pas porté ce vêtement. (En dehors des vêtements hors-saison) Si n’en avez pas eu besoin pendant plus de 3 semaines, c’est probablement que vous n’en avez pas besoin du tout.

Ces excuses expliquent probablement la moitié des vêtements inutilisés stockés au fond de nos placards. Vous avez gardé cette robe rouge que nous n’aimez plus « au cas où j’aurais une soirée sur le thème du rouge un jour » ou ce jean large parce que « on ne sait jamais, si un jour cette coupe revient à la mode » ? Cela ne vaut pas le coup de les garder inutilement dans vos placards, donnez-leur plutôt une nouvelle vie !

Si vous avez du mal à vous détacher d’un vêtement que vous ne portez pourtant plus depuis longtemps, posez-vous la question suivante : plutôt qu’il reste en boule au fond d’un placard pendant encore des mois voire des années, ne préférez-vous pas qu’il serve réellement à quelqu’un qui en aura besoin et le portera vraiment ? Aimer le look d’un vêtement n’est pas une raison suffisante pour le garder, encore faut-il réellement le porter !

Triez vos vêtements un par un en les séparant en 4 tas ou sacs :

  • A garder
  • A donner: en ressourceries, en boutique d’association type Emmaüs, à des amis ou encore en bornes de collecte
  • A vendre: sur Vinted, en vide-grenier, …
  • A recycler: pour les vêtements en mauvais état : dans les bornes de collecte de textile dans la rue

Pour un dressing minimaliste, choisissez des pièces qui se marient toutes bien ensemble. Choisissez par exemple des vestes/gilets plutôt neutres, qui se marieront ainsi avec vos chemisiers, s’ils sont colorés et à motifs.

Un dernier conseil…

Appliquez aussi ces 7 règles d’or à vos accessoires de mode (sacs, bijoux, écharpes, foulards,…), voire au reste de la maison (vaisselle, gadgets de cuisine, livres, accessoires de high tech, matériel de bricolage, …) !

D’autres astuces pour faire le tri chez soi ? Partagez-les dans les commentaires ci-dessous !

LIRE AUSSI


3 réflexions sur “Minimalisme : 7 règles simples à suivre pour faire un grand tri dans ses vêtements

  1. Bonjour Aline !
    merci pour cet article, je suis tout à fait d’accord avec toutes ces règles ! Sauf la n° 2 : j’ai des doublons, notamment les jeans. Je sais ce que j’aime, ce qui me va, je suis entre plusieurs tailles et toutes les coupes ne me conviennent pas, et en plus je privilégie l’occasion. Donc quand je trouve un jean qui me plaît et qui me va en friperie, je prends ! J’en ai donc 2 bleus, 2 gris, 2 noirs… Et je les porte tous, parce qu’ils font partie de mes basiques 🙂 (ça revient à ton conseil n° 7). Et puis quand l’un est trop usé, je n’ai pas besoin de racheter tout de suite (et de risquer de mal choisir).

    Je rajouterais dans les tas de vêtements dont on se débarrasse : ceux à upcycler (pour les couturières comme moi ^^). Mais là, attention au stockage aussi, de temps en temps je fais le tri et je donne quand je vois que je n’ai pas pris le temps d’upcycler et que le vêtement est encore en état correct.
    Et surtout, surtout, on ne rachète pas à tout va ensuite… Combien de gens font de gros tris pour ensuite aller faire du shopping pour re-remplir leurs placards… -_- Ou achètent trop et mal en friperie sous prétexte que « c’est pas cher ». Bref merci d’oeuvrer pour le bon sens écologique et économique 🙂

  2. Grace à moi la moyenne en kilogramme va beaucoup baisser ! A raison d’1 pantalon – 1 paire de chaussures – I pull tous les 2 ans – 1 parka – 1 sac tous les 5ans, ceci pour les grosses pièces ! J’ai aussi récupéré qq pièces chez des amies. Bon je ne vais plus travailler donc infiniment moins de besoin, et même avec qq basiques de couleurs qui s’harmonises pas de gros besoin. Et puis où tout ranger lorsque la place est comptée ? La boulimie d’achat pour certain sert de compensation à de la frustration, donc pas nécessaire si l’on est bien dans sa tête !

Laisser un commentaire ici