Comment changer le monde… en faisant ses courses !

Vous détenez un grand pouvoir tous les jours : acheter, c’est voter !

En tant que consommateur, vous détenez en fait un pouvoir similaire à celui que vous avez lorsque vous votez aux urnes ! En achetant un produit, vous envoyez à son fabriquant un message (implicite) affirmant que vous approuvez les caractéristiques de son produit (conditions de fabrication, emballages, ingrédients utilisés, provenance des produits, etc). Vous l’encouragez donc à continuer ses pratiques actuelles.

L’achat d’un produit nécessite le maintien, voire l’augmentation, de sa production par la suite. Plus nous achetons un objet ou un aliment, plus il sera produit ensuite.

Encore plus que de participer à une manifestation ou signer une pétition de temps à autre, nos choix du quotidien ont bien plus d’impacts !

 

Ne pas soutenir des pratiques que vous trouvez immorales

Conditions de fabrication immorales (usines vétustes et dangereux à vêtements en Asie, salaires dérisoires, horaires, travail d’enfants, …), provenance lointaine (impliquant une forte pollution lors des transports à travers le globe), emballages excessifs (source de nombreux déchets), conditions d’élevage et d’abatages des animaux (les élevages intensifs sont sources de nombreuses souffrances et mutilations : saviez-vous par exemple qu’il est extrêmement courant que les queues et les testicules des cochons soient coupés à vifs sans anesthésie ?), … Autant de raisons de ne pas acheter certains produits. C’est le principe du boycott : ne pas acheter des produits pour « punir » la marque pour ses pratiques immorales, jusqu’à ce qu’elles les change et les améliore.

Voici quelques exemples de produits que vous pouvez « boycotter » pour ne pas les encourager :

 

Encourager des pratiques que vous cautionnez

Envoyez un message de soutien en achetant des produits dont les valeurs correspondent aux vôtres : l’alimentation locale, les revenus décents des producteurs (pour savoir où acheter ces produits, voici l’article « Les boutiques d’alimentation locale, pour de l’éthique et de l’écologique dans nos assiettes« ), des emballages diminués au maximum (ou encore mieux : des emballages consignés), des matériaux durables (comme le bois ou l’inox, à la différence du plastique ou de l’aluminium), des aliments biologiques, etc.

Pour vous aider à faire vos choix, cet article vous sera indispensable : « Alimentation, produits du quotidien, déchets : 20 reportages, vidéos, articles et livres utiles pour s’informer sur ce que nous consommons (et pour mieux agir) » (cliquez ici) !

Faire des choix simples d’achats pour réduire son impact environnemental

Nombreux et simples sont les choix d’achats que vous pouvez faire pour réduire l’impact environnemental négatif de votre vie. Vous pouvez réduire votre consommation de plastique, réduire vos déchets, acheter local ou encore acheter d’occasion. Ce sont ces choix du quotidien de chacun qui, additionnés les uns aux autres, ont un impact immense !

Voici les articles qui vont vous aider :

 

Ne pas hésiter à faire part de ses suggestions et remarques aux employés de votre magasin

Osez tout simplement dire ! Dire que les produits vendus ne correspondent pas à des pratiques que vous cautionnez. Dire que certains des produits sont toxiques pour la santé et/ou l’environnement, …

Le magasin sera nécessairement très attentif aux remarques de sa clientèle (un client non satisfait risque de ne plus continuer à acheter). De plus, le directeur de votre magasin n’est peut-être pas conscient que ses produits ne sont pas responsables, ou que d’autres pratiques existent ! A vous, en quelques secondes, de changer les produits que le magasin propose.

Suggérer (gentiment et avec des explications simples) d’autres produits plus responsables a encore plus d’impacts que d’arrêter de les acheter !

Changer les pratiques d’une entreprise avec 1€

Et si, pour 1€, vous pouviez voter en ligne pour les caractéristiques des produits dune marque ? C’est exactement ce qui est possible avec la marque « C’est qui le patron ? ».

Avec cette marque, c’est vous (le consommateur) le patron ! En échange d’un euro, vous êtes membre de la marque et répondez à un questionnaire en ligne pour choisir les caractéristiques (la provenance, les ingrédients, une certification biologique ou non, le pourcentage versé au producteur, l’emballage et même le prix!) des nouveaux produits. Vous pouvez trouver du lait, du jus de pomme ou encore de la compote de cette marque en supermarché. Voici un court reportage TV pour mieux comprendre le principe :

 

Utilisez votre pouvoir de consommateur pour influencer les pratiques du marché et changer le monde ! Il est temps d’accorder vos gestes du quotidien avec vos valeurs !

Lire aussi :


8 réflexions sur “Comment changer le monde… en faisant ses courses !

  1. Merci pour cette lettre d’information. Je suis « obligée » à cause d’une carence en fer bien trop importante que je n’ai pas réussie à faire remonter avec le fer végétale, résultat un soucis cardiaque aujourd’hui. Je suis un peu déçue car le régime végétarien me plaisait beaucoup, mais ma santé passe avant tout. Je suis à la recherche d’astuces pour manger de la viande « éthique » à un prix raisonnable, car tout en bio c’est un budget trop important, merci pour la réponse.

    J'aime

    1. Bonjour Nicolas,

      Une carence en fer ne peut pas être comblée avec un régime alimentaire, même riche en fer (quelque soit le régime : omnivore, végétarien, végane, …). Juste le temps de combler la carence, il faut donc prendre un complément alimentaire (il en existe des tout à fait naturels faits à base de betterave). Pour la suite, un régime végétarien ou végane peut tout à fait apporter la quantité de fer nécessaire (l’Organisation Mondiale pour la Santé a d’ailleurs confirmé que les régimes végétarien et végane peuvent tout à fait apporter tous les nutriments nécessaires, à tout âge de la vie). Tout comme un régime classique, il faut simplement s’assurer d’avoir des sources de fer dans son alimentation quotidienne (haricots secs, lentilles, épinards, cacao, sésame, céréales complètes, noix, fruits secs, …). Une petite astuce : le corps absorbe beaucoup mieux le fer lorsqu’il est ingéré en même temps que de la vitamine C : ajoutez donc par exemple un filet de jus de citron sur vos épinards, lentilles, etc 😉
      Aline

      Aimé par 1 personne

  2. Merci pour cette utile piqure de rappel! Comme disait Coluche, « dire qu’il suffirait qu’on ne l’achète pas pour que ça ne se vende pas… » Du coup, bio, local et de saison pour les produits alimentaires, d’occasion pour le reste, éviter les supermarchés autant que possible si on ne veut pas qu’ils continuent à envahir les abords des villes, ça semble assez cohérent 🙂 Et merci pour l’info sur l’initiative « C’est qui le Patron », je connaissais pas, chouette idée!

    J'aime

  3. On ne s’en rend malheureusement pas compte de l’impact de nos actions et de nos choix. Ou on pense qu’ils sont tellement minimes qu’ils ne changent rien. Pourtant si, tu as tout à fait raison ! Je m’intéresse enfin (mieux vaut tard que jamais, hein !) à l’alimentation saine et me révolte contre les industries agroalimentaires qui nous vendent n’importe quoi. Je pense qu’on n’est pas assez renseigné, enfin… c’est plutôt qu’on ne VEUT pas nous renseigner ! Si les gens étaient un peu plus au courant des pratiques et des réalités, ils feraient sûrement des choix différents et bénéfiques pour ce monde. Car ça nous concerne tous ! Ma nouvelle résolution : acheter local et bio pour aider les petits et ne plus enrichir les grands 🙂 Merci pour cet article très clair et qui fait bouger !

    J'aime

Commentez ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s