7 erreurs à ne pas commettre lorsque vous appliquez des astuces anti-gaspi trouvées en ligne

Saviez-vous que certaines « astuces récup », bien que partant d’un noble objectif, se révèlent être de fausses bonnes idées ? Qu’elles soient inefficaces, qu’elles ne présentent pas d’intérêt environnemental ou même qu’elles soient potentiellement néfastes pour la santé, mieux vaut se passer de certaines astuces.

1- Cuisiner des épluchures

Cake aux peaux de bananes, bouillon aux épluchures d’oignons, chips aux pelures de pommes de terre, … ces recettes anti-gaspi fleurissent sur internet et dans les livres. Pourtant, elles présentent plusieurs problèmes :

  • L’extérieur d’un fruit ou d’un légume peut présenter d’importantes traces d’intrants de synthèse (herbicides, fongicides, insecticides, engrais, …) s’il n’est pas issu de l’agriculture biologique. Les cuisiner n’est pas donc avantageux pour la santé. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles le fruit ou le légume a initialement été épluché.
Si les produits ne sont pas certifiés biologiques, mieux vaut donc les réutiliser dans des astuces non alimentaires (teintures de tissus, compost, etc).
  • Si le légume/fruit est certifié biologique et que sa peau est consommable telle quelle (pommes, carottes, concombres, courges, pommes-de-terre, …), mieux vaut ne pas l’éplucher, tout simplement ! Qu’il soit cru ou cuit, la meilleure astuce anti-gaspi reste de consommer le produit avec sa peau (assurez-vous de l’avoir soigneusement lavé et brossé sous l’eau). Cela vous fera gagner bien plus de temps et d’énergie que des recettes spécifiquement anti-gaspi

LIRE AUSSI : Tout savoir pour composter vos déchets alimentaires, même sans jardin : interview d’une maître composteur

2- Réutiliser des bouteilles plastiques

Le PET (le plastique utilisé dans la fabrication de bouteilles et bidons à usage alimentaire) n’est pas éternel. Exposé aux rayons UV, aux changements de températures ou encore aux chocs, sa qualité s’altère rapidement à l’usage. Il aura donc d’avantage tendance à libérer certains de ses composants. Réutiliser de nombreuses fois une bouteille plastique part donc d’une noble intention environnementale, mais n’est pas avantageux pour votre santé. Mieux vaut investir dans une gourde en inox ou opter pour une bouteille en verre.

LIRE AUSSI : 11 choses que vous ne devriez plus faire avec du plastique

3- Utiliser de vieux pneus en déco intérieure

Poufs, tables basses, … les tuto déco anti-gaspi utilisant des pneus (de voitures, de vélos, …) usagés font légion sur les réseaux sociaux. Mais là aussi, cette astuce est une fausse bonne idée pour la santé. En effet, les pneus usagés peuvent être sources de perturbateurs endocriniens. Pour éviter qu’ils ne contribuent à la pollution de votre air intérieur, mieux vaut donc éventuellement les utiliser en déco extérieure (poufs extérieurs, cerceaux d’exercice, …) et ou les faire recycler dans des centres spécialisés. 

4- Acheter du neuf pour le transformer

Vous avez été séduit(e) par un tuto anti-gaspi sur internet mais n’avez pas l’objet de récup’ en question (bouchons en liège, assiette, cadre photo, …) sous la main ? Ne courez pas en acheter un neuf, au risque de perdre tout l’intérêt environnemental de l’astuce !

5- S’acharner à récupérer des déchets anecdotiques

Inutile de désespérément chercher une astuce anti-gaspi pour donner une seconde vie au moindre petit déchet occasionnel (un miroir cassé, un stylo vide, …). Cela serait irréaliste, vain et représenterait une perte de temps et d’énergie si on compare à l’impact environnemental infime qui serait évité. Mieux vaut réserver son énergie à des astuces récup’ pour des déchets importants et/ou très courants. Découvrez par exemple dans mon livre La Récup’ Facile, écrit avec Julien Kaibeck, comment donner une deuxième vie à vos nombreux bocaux en verre du quotidien, comment éviter l’achat d’un four neuf (et ainsi éviter la consommation d’en moyenne 1915kg de ressources !), comment composter vos déchets organiques (soit en moyenne 130kg de déchets par an par personne) ou encore comment cuisiner le pain sec de la semaine.

LIRE AUSSI : 5 façons faciles de cuisiner du pain sec pour ne pas le gaspiller

6- Eviter à tout prix le recyclage d’un déchet

Le recyclage est un processus très énergivore : les déchets sont collectés, transportés en centre de tri, triés, compactés, transportés en centre de recyclage (parfois sur un autre continent), lavés, fondus (pour le verre et les métaux), broyés et désencrés (pour les papiers et cartons), … autant d’étapes qui dépensent d’importantes quantités d’énergie. Le mieux reste donc de réduire à la source nos quantités de déchets- qu’ils soient recyclables ou non. Mais attention à ne pas tomber dans l’excès inverse en refusant de jeter au recyclage certains déchets – déjà créés – qui gagneraient à être recyclés et ainsi à trouver une deuxième vie. C’est par exemple le cas des cartons : oubliez les « astuces récup’ » consistant à jeter dans votre cheminée vos cartons et papiers. Non seulement cette astuce ne présente pas d’intérêt pour votre feu (ces déchets n’y offriraient pas de combustion lente et donc de réelle chaleur), mais la matière y est aussi perdue, plutôt que d’être recyclée et donc réutilisée.

LIRE AUSSI : FICHE PRATIQUE ILLUSTRÉE – Briques carton, boites de conserve, sachets de thé, … : 9 objets que nous ne pensiez pas être en plastique (et leurs alternatives)

7- Appliquer n’importe quelle astuce récup trouvée sur internet

Méfiez-vous de certaines sources peu fiables proposant des astuces douteuses dans le but de générer du trafic et des vues sur les réseaux sociaux ou sur YouTube (je pense notamment à certains comptes tels que 5-minute c*aft, Bloss*m, etc). De même, certaines recettes de cosmétiques maison, même populaires, telles que les dentifrices au bicarbonate de soude ou à l’argile (bien trop agressifs pour l’émail des dents et les gencives pour un usage régulier) ou au charbon, peuvent être néfastes pour votre peau ou vos dents. S’il l’astuce présente des enjeux (comme la santé de votre peau ou de vos dents), vérifiez toujours la source, faites des recherches sur l’efficacité et l’innocuité de l’astuce ou, mieux, demandez son avis à un médecin.

LIRE AUSSI : 7 erreurs à éviter si vous fabriquez vos produits ménagers maison

Retrouvez de nombreuses bonnes astuces et recettes anti-gaspi et zéro-déchet ultra simples dans mon livre La Récup’ Facile, écrit avec Julien Kaibeck​ :
  • Pourquoi passer à la récup’
  • Les 4 règles d’or au quotidien
  • 35 fiches pratiques pas-à-pas

Découvrez le livre en cliquant ici !

La recup facile_C1

LIRE AUSSI :

Pour plus d'astuces de ce genre,
suivez le blog sur ses réseaux sociaux !


Laisser un commentaire ici