Film alimentaire plastique et feuille d’aluminium : 7 alternatives saines, écologiques et économiques

Mais au fait, quel est le problème avec le film étirable en plastique ?

  • Comme toute matière plastique, sa fabrication nécessite l’extraction de pétrole, ce qui participe au déséquilibre (voire destruction) et à la pollution des sous-sols et des écosystèmes locaux (marins ou terrestres) ;
  • Puis sa transformation en plastique requiert l’usage et le rejet de nombreux additifs aux forts impacts environnementaux ;
  • Ces mêmes additifs peuvent être des perturbateurs endocriniens (perturbateurs d’hormones peuvent augmenter au long terme les risques de cancers, d’infertilité, de dysfonctionnement thyroïdiens, etc en fonction des substances en question). Lorsque la matière plastique est en contact direct avec un aliment (surtout s’il est gras, chaud et/ou acide), certains de ses additifs peuvent y migrer et ainsi être ingérer par le consommateur ;
  • Le film étirable est un objet à usage unique, donnant ainsi lieu à de nombreux déchets polluants et énergivores à traiter (en incinérateur ou déchets).

Et les feuilles d’aluminium, est-ce mieux ?

Spoiler alert : non ! Parce que :

  • l’aluminium est un des métaux les plus énergivores à extraire et transformer. Son bilan environnemental est donc lors dès sa fabrication ;
  • à l’usage, il peut, lui aussi, s’avérer potentiellement nocif pour la santé. En effet, en contact direct et prolongé avec un aliment, il pourrait y libérer de ses substances. Notez que ces risques sont décuplés avec des aliments acides, comme les tomates, le citron, le vinaigre, etc ;
  •  à l’instar du film étirable, les feuilles d’alu sont des emballages à usage unique et représentent pour cela de nombreux déchets ;
  •  même lorsque ces derniers sont recyclables (attention, ce n’est pas encore le cas dans toutes les communes en France), leur recyclage s’avère très énergivore (notamment en raison des hautes températures nécessaires à la fonte de l’aluminium).

Alors existe-t-il des solutions plus saines et écologiques ?

Oui, et elles sont nombreuses ! A vous de choisir celle(s) qui vous correspond(ent) le plus !

1- Les charlottes en tissu

Ces cercles de tissu (imperméable ou non) sont dotés d’un élastique sur leur bord, ce qui leur permet d’être étirables. Ils se mettent sur un bol, un plat à tarte, un saladier, un fruit coupé, une carafe, etc. Il existe différentes tailles pour chacune de ces utilisations.

Ces « chapeaux à plats » (aussi appelé « recouvre-plat ») peuvent se trouver dans le commerce : dans les boutiques Day by Day, sur Etsy ou encore sur le site de la marque française Alterosac.

Si vous aimez coudre, ils sont faciles à faire soi-même : coupez deux cercles de tissu de la même taille. Cousez-les ensemble par leur bord (en laissant 1 cm ouvert). Formez une glissière en cousant une ligne parallèlement au bord, à 1,5 cm de ce dernier. Insérez une bande élastique (plus petite de le périmètre du cercle) dans le glissière. Puis cousez ensemble les deux extrémités de l’élastique et refermez le centimètre manquant du bord du tissu.

LIRE AUSSI : Comment réduire vos déchets lors de vos courses alimentaires : téléchargez ici un guide pratique gratuit !

2- Le tissu ciré (fait maison)

Ces cercles (ou carrés) de tissu ciré à la cire d’abeille permettent de recouvrir des bols, saladiers, fruits coupés ou encore d’envelopper un sandwichs, un burrito ou des snacks.

Ils peuvent même vous servir à acheter votre fromage à la découpe, en remplaçant le papier plastifié de votre commerçant !

Ils épousent (et gardent) la forme de l’objet grâce à la simple chaleur de vos mains.

Attention, afin que la cire d’abeille de fonde pas, lavez-les uniquement à la main à l’eau froide à l’aide d’une éponge.

Ils peuvent se trouver dans le commerce (dans des épiceries vrac, certains magasins biologiques, sur Etsy ou encore sur le site de la marque leader Beewrap ou d’autres marques équivalentes).

Mais ils s’y avèrent très chers ! Préférez donc les faire maison, d’autant qu’ils sont très faciles à fabriquer soi-même !

Tutoriel facile de film alimentaire ciré :

Matériel et ingrédients :

– 1 fer à repasser

– 1 table à repasser

– des cercles ou carrés d’un tissu fin 100 % coton (afin qu’il soit plus sain et résistant au chaud du fer à repasser) des tailles de votre choix

– 2 feuilles de papier cuisson

– de la cire d’abeille en pépites (à trouver dans certains magasins biologiques ou sur internet).


1- Disposez une grand feuille de papier cuisson sur votre table à repasser afin de la protéger.

2- étalez-y votre morceau de tissu.

3- disposez-y des pépites de cire de façon homogène.

4- Posez sur le dessus la deuxième feuille de papier cuisson.

5- Passez délicatement votre fer à repasser dessus, au programme le moins chaud (type soie), afin de faire fondre doucement la cire. Si vous voyez que la cire fondue de couvre pas la totalité du tissu, rajoutez-en et repassez-y le fer.

6- Retirez la feuille de papier cuisson et faites séchez à l’air libre votre film alimentaire quelques secondes, le temps que la cire se fige.

Pssst : des proches qui commencent à réduire leurs déchets autour de vous ? Ces films alimentaires lavables feront un parfait cadeau personnalisé !

3- Les sachets lavables à snacks

Ma solution préférée pour les snacks en pique-nique ou voyage ? Des sachets lavables en tissu imperméable, dotés de scratchs (ou d’une fermeture éclair). Il en existe de différentes tailles et sont parfaits pour transporter des fruits coupés, des biscuits ou encore des crudités, sans produire de déchets.
Cette solution est idéale pour les goûter des enfants, car très facile à utiliser !

Ils peuvent s’acheter principalement sur internet, notamment sur sans-bpa.com.

A Paris, La Maison du Zéro Déchet (tenue par l’ONG Zero Waste France) en vend également.

Vous connaissez d’autres magasins qui en vendent ? Partagez vos bonnes adresses dans les commentaires !

 

LIRE AUSSI : Tout savoir pour composter vos déchets alimentaires, même sans jardin : interview d’une maître composteur

4- Les poches en silicone à sandwichs

Ces sachets en silicone très plats est une excellente solution zéro-déchet pour transporter un sandwich sans qu’il ne se casse !

Moi qui voyage beaucoup (en train) pour donner mes conférences, ce sachet se révèle très pratique, car il est complètement hermétique, ne prend pas de place dans mon sac et conserve mes sandwichs à plat et donc entiers.

Bien qu’il s’agisse ici de silicone (qui n’est pas, à proprement parler, un plastique mais dont les impacts environnementaux sont similaires), cet objet permet d’éviter de nombreux déchets pendant plusieurs années. Les impacts de sa fabrication sont donc largement rentabilisés. N’oublions pas qu’il serait vain de faire la guerre au moindre morceau de plastique ou silicone. La démarche doit être réaliste, en choisissant des alternatives réellement pratiques au quotidien et selon ses contraintes. Si l’option la plus pratique pour vous est en plastique (ou silicone), il convient de ne pas s’arrêter à cet aspect et de voir également les impacts positifs (ici : éviter de nombreux déchets plastique dans le temps) de l’objet !

Si toutefois vous n’avez pas l’habitude de beaucoup voyager (ou de pique-niquer) et donc que ce sachet en silicone ne vous est pas particulièrement utile, l’astuce suivante fonctionne également très bien 

Ces sachets en silicone se lavent à la main ou au lave-vaisselle.

Ils s’achètent principalement sur internet ou dans certains magasins alternatifs comme Altermundi.

5- Un torchon ou une serviette de table

Enveloppez  tout simplement vos snacks (fruits, fruits secs, biscuits, …) ou sandwichs dans un torchon propre ou une serviette de table en tissu !

Nouez les deux extrémités pour sécuriser le tout. 

Notez que si vous avez un sandwich contenant de la sauce, l’astuce précédente (un sachet hermétique en silicone) sera plus adaptée.

6- Les couvercles en silicone

Étirables, ces couvercles permettent de recouvrir hermétiquement des bols, saladiers, carafes, fruits coupés, …

Il en existe de différentes tailles.

Ces couvercles s’achètent uniquement sur internet.

 

Source de l’image:  Terreco

7- De la vaisselle (tout simplement !)

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? Pour stocker au réfrigérateur un reste de repas, couvrez simplement votre bol ou saladier d’une assiette.

Simple. Rapide. Efficace.

Les (bons vieux) bocaux marchent également parfaitement pour stocker hermétiquement un reste, une sauce, une pâte à crêpes, etc.

Même astuce avec des boites alimentaires. Pour éviter les risques de migrations des additifs du plastique vers vos aliments, préférez-les en verre ou en inox !

Fiche-réutilisable-versioncomplète-1page
Envie d’autres alternatives à vos objets à usage unique ? Le blog vous offre une fiche pratique illustrée gratuite résumant des alternatives simples et rapides pour votre quotidien !

LIRE AUSSI :


9 réflexions sur “Film alimentaire plastique et feuille d’aluminium : 7 alternatives saines, écologiques et économiques

  1. Hello Aline,
    Tu en penses quoi de la charlotte avec un coton imbibé de cire d’abeille ? En gros de coupler tissus avec cire d’abeille et charlotte avec fil élastique. Ça permettrait de pouvoir laver le tissus à la main après utilisation, tout en bénéficiant de l’effet pratique du fil élastique.

  2. Bonjour, ça fait longtemps que je souhaite me faire des couvercles en tissu et des bee wraps. Par contre, je n’ai pas trouvé d’alternative à l’aluminium pour la cuisson, car c’est parfois très pratique de créer cet effet « cocotte ». Ou faut-il abandonner purement et simplement les recettes où cela est nécessaire ? Merci !

  3. Merci pour ces très bonnes astuces ! En bonne flemmarde (et qui n’aime pas dépenser !), je n’ai rien eu besoin d’acheter pour remplacer le film étirable : je récupère les bocaux alimentaires que j’achète, j’ai récupéré des serviettes de table et des torchons chez ma grand-mère, et j’utilise des boites et voilà 😉
    Cependant j’ai une question qui me taraude : il me reste un gros rouleau de film étirable, qu’en faire ? L’utiliser, le donner, le jeter ?

    1. Bonjour Léa, merci de votre commentaire !
      Vous pouvez le donner à des particuliers sur l’appli GEEV ou à une association comme Emmaüs ou une ressourcerie (qui pourra s’en servir pour protéger des objets ou meubles à transporter, par exemple).
      Aline

  4. Bonjour,
    Très bon article. Je me demandais aussi comment remplacer le papier cuisson ou alu pour des aliments à cuire au four sans plat (cookie, frites). J’avais vu des supports en silicone mais portés à forte chaleur et en contact direct avec la nourriture il me semble que ce n’est pas la meilleure option. Est-ce que quelque chose d’autre existe?
    Merci!

    1. Bonjour Marion,
      En effet, les feuille réutilisable en silicone sont une fausse bonne idée, car le silicone relâcherait certains de ses composants lorsqu’il est chauffé à hautes température.
      Personnellement, je saupoudre mon grand plat en pyrex de farines (pour les cookies par exemple) ou d’huile (pour les frites ou les gâteaux par exemple). Ça marche très bien et c’est sans risque 🙂
      A bientôt !
      Aline

  5. Bonjour,
    Est-il possible de congeler le tissu ciré? On peut y mettre des denrées pour le congélateur?
    Merci pour tous ces précieux conseils !

Laisser un commentaire ici