9 choses que vous pensiez être écologiques et qui ne le sont pas

1- Choisir du plastique “biodégradable” et/ou “bio-sourcé”

« Biodégradable » ne signifie ni que le plastique est sans danger pour la santé, ni qu’il est compostable, ni qu’il peut être jeté dans l’environnement sans pollution.

Les plastiques dits « bio-sourcés » sont faits – en partie seulement – à partir de matières végétales. Ils ne sont pas/peu recyclables, peuvent être tout aussi toxiques qu’un plastique classique et sont faits à partir de végétaux destinés à l’alimentation humaine comme le maïs.

Le mieux reste donc largement de préférer d’autres matériaux (comme le papier, l’inox, ou le verre) au plastique.

Pour savoir pourquoi : Plastique et chaleur, le duo perdant : pourquoi et quelles alternatives ?

Lire aussi :

2- Acheter les nouvelles bouteilles de lait blanches et brillantes en plastique « P.E.T. opaque », dites « écologiques »

De nouvelles bouteilles de laits sont apparues dans nos rayons depuis quelques mois : des bouteilles de lait en plastique brillant, blanche, prétendue écologique (car plus fine et sans opercule en aluminium). Pourtant, cette bouteille est actuellement au cœur d’un scandale, car elle n’est pas recyclable, en raison du dioxyde de titane qu’elle contient !

En savoir plus dans cet article : Pourquoi il ne faudrait surtout pas acheter les nouvelles bouteilles de lait en plastique brillant !

3- Jeter des déchets dans les toilettes

Cela ne fait que consommer de fortes quantités d’eau, saturer les stations d’épuration et augmenter les chances de ces déchets d’être mal filtrés et de terminer leur course dans l’environnement. S’ils sont correctement filtrés, ils finiront à la poubelle, autant donc les y mettre directement chez vous !

Oubliez donc les toilettes pour les litières compostables pour chats, rouleaux de papier, cotons ou eaux des fleurs, que vous y jetiez !

4- Réutiliser de nombreuses fois une bouteille d’eau

La qualité du plastique d’une bouteille s’altère rapidement. Lorsque vous la réutilisez, elle vieillit et libère des solvants toxiques dans votre eau. Utilisez donc une belle gourde en inox ou en verre (matériaux inertes donc sains) à la place !

En savoir davantage ici : Comment bien choisir sa gourde destinée à remplacer les bouteilles en plastique : le guide

5- Utiliser de l’huile de coco partout

La production massive d’huile de coco pose aujourd’hui certains problèmes environnementaux (déforestation, transports, etc). Utilisez donc la uniquement lorsque une autre huile plus locale ne peut pas la remplacer, par exemple dans le déodorant maison (huile de coco et bicarbonate de soude) ou comme dentifrice. Choisissez toujours des huiles certifiées biologiques.

En savoir plus sur les huiles végétales dans votre salle de bain : Quelle alternative efficace et naturelle aux crèmes « hydratantes » industrielles et dangereuses ? (cliquez ici)

6- Acheter son savon de Marseille en supermarché

« Savon de Marseille » n’est pas une appellation protégée. Attention donc aux savons dits « de Marseille » contenant des ingrédients toxiques. C’est le cas de la presque totalité des « savons de Marseille » vendus en supermarché. Choisissez-le toujours de couleur verte, avec pas plus de 5 ingrédients. Achetez-le en magasin biologique ou en droguerie.

Voir ces articles :

7- Faire du 100% recyclage

Le recyclage est un excellent moyen de réutiliser des matériaux déjà produits et ainsi d’épargner de nombreuses ressources naturelles.

Toutefois, le recyclage est très énergivore à toutes ses étapes : collecte, tri, transport jusqu’en Asie, fonte du matériau, moulage en billes,… Mieux vaut-il donc préférer un produit sans emballage du tout à un produit avec un emballage recyclage.

N’oubliez pas : le meilleure déchet est celui qui n’a jamais été produit !

Pour savoir comment : Téléchargez ici gratuitement le guide “Le zéro-déchet pour débutants paresseux (ou occupés)” !

8- Faire confiance au plastique “sans BPA” et aux cosmétiques “sans paraben”

Les BPA dans le plastique alimentaire et le paraben dans les cosmétiques ne sont que la pointe de l’iceberg. Il existe de très nombreux autres perturbateurs d’hormones dans nos objets et produits du quotidien. Une mention « sans BPA » ne garantit donc absolument pas l’absence d’autres ingrédients tout aussi toxiques ! Préférez donc des objets sans plastique (en inox ou en verre) et des cosmétiques certifiés biologiques.

En savoir plus ici : Produits de consommation : 15 logos et appellations trompeurs, et 9 logos fiables (cliquez ici)

9- Se fier aux images et à la couleur des flacons et emballages de ses produits

Une photo de cascade, un dessin de fruits, un packaging vert, … méfiez-vous des pièges marketing vendant des produits faussement responsables !

Quelques exemples de marques aux produits faussement « naturels » : Yves Roch*r, Ushua*a, L’Occit*ne, Garnie*, Le Petit Marseill*is, la grande majorité des cosmétiques de parapharmacie (comme Klor*ne), etc.

Fiez-vous à la certification biologique et à certains labels réellement fiables comme « Nature&Progrès » ou « Slow Cosmétiques » pour vos cosmétiques.

En savoir plus ici : Cosmétiques (vraiment) naturels et sains : 8 pièges à éviter pour bien les choisir

Alors comment réduire vraiment mes impacts environnementaux ?

Vous trouverez sur ce blog des astuces, conseils et mini-guides gratuits pour vous donner des idées d’actions faciles et même économiques, pour protéger à la fois votre santé et l’environnement !

En voici des exemples :

Trouvez aussi d’autres astuces sur Facebook (page « Consommons Sainement« ), Twitter (@ConsomSainement) et Instagram (consommons.sainement)

Lire aussi :


14 réflexions sur “9 choses que vous pensiez être écologiques et qui ne le sont pas

  1. Merci pour ce rappel bien complet !!!
    Il faut toujours veiller.
    Je crois que l’application « YUKA » devrait bientôt pouvoir noter les produits cosmétiques.
    Toujours utile
    Isabelle

    J'aime

  2. Concernant les nouvelles bouteilles de lait j’ai dans science et vie junior, qu’elles sont dites écologiques car elles consomment moins d’eau à la fabrication. Et comme vous le dites plus loin les bouteilles recyclables sont energivores et polluantes lors du recyclage…

    J'aime

  3. Bonjour, merci encore une fois pour ces conseils ! Je savais pour presque tout sauf peut-être les bouteilles de lait… As-tu remarqué les mêmes problèmes dans les liquides vaisselle écologiques ? Merci pour ta réponse.

    J'aime

  4. je dirais aussi qu’il faut réfléchir à son achat si c’est purement par impulsion ou après réflexion car si c’est pour ne s’en servir qu’une fois et le jeter au fond d’un placard ensuite ou qu’il finisse à la poubelle… L’on voit souvent ça chez les jouets pour les jeunes enfants, ils en ont des tonnes et entre l’emballage et le gaspillage…

    J'aime

  5. Bonjour,
    Merci pour toutes les astuces, conseils et infos du blog!
    J’aurais voulu savoir, quelles sont les huiles végétales les moins impactantes sur l’environnement et comment savoir lesquelles sont les plus locales? J’ai essayé de trouver des informations sur internet mais sans succès.
    Bonne journée!

    J'aime

    1. Bonjour Lucile,
      En dessous du logo européen de l’agriculture biologique, sur l’étiquette de votre huile biologique, vous verrez écrit « Agriculture UE » (ou non) voire plus de détails comme « Agriculture France » ou « Agriculture Italie ». S’il s’agit d’une « agriculture non UE », c’est que votre huile provient d’un autre continent donc n’est pas locale du tout. Personnellement, je privilégie l’huile de noisette produite soit en France soit en Italie 🙂
      Les huiles de coco, jojoba, etc ne peuvent pas venir d’Europe. Elles sont donc à utiliser avec modération lorsque c’est possible 😉
      A très bientôt !
      Aline

      J'aime

  6. Je suis ravie de trouver (enfin) une personne qui affirme que la consommation « excessive » d’huile de coco est néfaste pour l’environnement.

    J'aime

  7. Bonjour Aline, pourquoi ne peut-on pas jeter l’eau des fleurs dans les toilettes ? En quoi est-ce mieux de la jeter dans l’évier (quand on n’a pas de plantes pour la réutiliser…) ?

    Merci !

    J'aime

  8. Bonjour,
    A cette liste, j’ajouterais « Utiliser des lingettes lavables en microfibre ».
    En effet, la microfibre est un textile synthétique, et ces textiles, lorsqu’ils sont lavés, libèrent à chaque lavage des microparticules de plastique, qui ne sont pas filtrées par les stations d’épuration, et qui finissent dans les océans.
    Bien sûr, ceci est valable pour tous les textiles synthétiques, aussi, je n’utilise que des matières naturelles pour tout ce qui doit être lavé, et je n’utilise encore de synthétique que pour ce qui ne doit pas être lavé (à terme, je n’en utiliserais plus du tout).

    J'aime

  9. Bonjour ! Un certain nombre de magasins (de vêtements surtout) distribuent encore allègrement des sacs plastiques à leurs clients ; que peut-on faire légalement pour les faire cesser ? Je signale cordialement aux vendeuses que c’est fortement déconseillé aujourd’hui (c’est un euphémisme) mais elles n’en n’ont rien à faire….

    J'aime

    1. Bonjour Monique,
      Vous pouvez leur signaler que cette pratique est maintenant hors la loi en France, depuis le 01 juillet 2016, et qu’ils risquent de fortes répercussions pour non respect de la loi. C’est souvent le seul argument qui fonctionne…
      A bientôt sur le blog !
      Aline

      J'aime

  10. Super instructif ! Merci pour ton article. C’est vrai que j’entends beaucoup de personnes se rassurer en se disant que parce que c’est recyclable ou issu de matière recyclée, c’est mieux pour la santé et/ou pour l’environnement. Alors que non.

    PS: je viens de terminer ton livre et je l’adore 🙂

    J'aime

Commentez ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s