Toux, rhume, état grippal, … : les médicaments dangereux inutiles et les remèdes naturels efficaces

Avertissement : il ne s’agit pas ici de conseils médicaux, mais de simples astuces maisons pour les petits maux banals, basées sur des études de 60 millions de consommateurs.

 

Effets toxiques et efficacité nulle : certains médicaments sont à éviter

La très utile revue 60 millions de consommateurs a récemment publié un hors-série extrêmement intéressant, à avoir toujours chez soi (Hors-série sur l’automédication, de décembre 2017 et janvier 2018, n°191). La revue y décrypte notamment les médicaments les plus vendus pour nos petits maux du quotidien et les note en fonction de la dangerosité de leurs effets secondaires et de leur efficacité avérée… ou non. Le résultat est effrayant : de nombreux médicaments que nous connaissons tous présentent de sérieux effets (augmentation des risques de problèmes cardio-vasculaires ou neurologiques, par exemple)… et une efficacité presque égale à zéro ! Pour notre santé, la prise de ces médicaments pour de simples rhumes, maux d’estomac ou états grippaux n’a donc pas lieu d’être.

Voici quelques exemples de médicaments à arrêter immédiatement de prendre pour les petits maux :

– les pastilles pour la gorge, type Dri*l, Lysopaïn*, Str*psils ou Strefe* : elles contiennent des substances injustifiées pour de simples maux de gorge (antiseptiques, anesthésiques, etc), leur efficacité est très limitée en raison du court temps de contact et elles contiennent une grande quantité de sucre. En bref, ces pastilles sont en apparence des confiseries inoffensives, mais contiennent en réalité des substances très fortes et, qui plus est, presque inefficaces. A remplacer par du miel !

– les comprimés contre le rhume, type H*mex, Rh*nAdvil, Act*fed ou Nurof*n : composés de molécules très fortes, ces comprimés présentent des désagréments, des contre-indications et risques de santé inutiles au vu de leur efficacité très limitée. Eh oui, votre rhume passera en autant de temps avec ou sans ces comprimés ! Ils ne feront qu’atténuer les symptômes du rhume, sans le soigner. Autant donc ne pas s’exposer à des produits aussi forts et risqués, quand des remèdes doux existent (voir ci-dessous).

les médicaments contre les états grippaux type Act*fed, DoliEtatGripp*l ou encore F*rvex : la présence de certaines de leurs molécules fortes n’est pas justifiée et présente de nombreux effets indésirables. Attention également à l’importante quantité de sucre dans chaque sachet.

Il s’agit ici d’une liste non exhaustive. Vous trouverez, dans le hors-série de 60 millions de consommateurs, de nombreux autres médicaments très courants, et leur analyse synthétique et claire. Encore une fois, je conseille vivement l’achat de cet exemplaire, toujours utile à avoir sous le coude.

Rhume, maux de gorge, de nez, d’estomac, … : des remèdes doux et efficaces existent

Par quoi remplacer ces médicaments bien trop forts pour être justifiés pour de petits maux du quotidien ? Par des remèdes doux, maisons et surtout efficaces ! Voici quelques exemples raccourcis de remèdes conseillés par 60 millions de consommateurs :

En cas de rhume :

prévenir le rhume en se lavant souvent les mains, en aérant et … en dormant suffisamment (« En hiver, la baisse de la température rend le corps humain plus vulnérable, puisqu’il doit lutter à la fois contre le froid et contre le virus », page 9)

– boire des tisanes pour hydrater et réchauffer son corps

– nettoyer de temps en temps son nez à l’eau salée

– faire des inhalations aux huiles essentielles prévues à cet effet (à acheter en pharmacie, à ne pas réaliser chez les enfants ou les femmes enceintes).

 

En cas de maux de gorge :

– avaler doucement une cuillère de miel plusieurs fois par jour (le miel est naturellement antibactérien)

– boire des tisanes de thym, de miel ou de citron

humidifier l’air ambiant

– manger des aliments mous ou liquides pour ne pas irriter davantage la gorge

– faire des gargarismes 5 fois par jour à l’eau tiède additionnée de citron et de miel.

 

En cas de gastro :

s’hydrater beaucoup (tisanes, soupes,… Testez également l’eau légèrement sucrée chez les enfants)

– manger léger

– manger des aliments faibles en fibres

– manger beaucoup de riz (en raison de son effet constipant)

– éviter les aliments aux effets laxatifs (rhubarbe, épinards, pruneaux, cafés,…) et l’alcool.

– prendre du Smecta (médicaments à base d’argile, qui forme des pansements pour protéger la muqueuse intestinale)

En cas d’état grippal :

– se supplémenter en vitamine C naturelle

se reposer beaucoup

aérer souvent pour renouveler l’air

– prendre du paracétamol si l’on souhaite réduire les symptômes (mais ne pas prendre d’aspirine)

– faire des inhalations aux huiles essentielles prévues à cet effet (à acheter en pharmacie, à ne pas réaliser chez les enfants ou les femmes enceintes).

Dans le hors-série, vous trouverez également des recettes de remèdes à base d’huiles essentielles, contre la toux grasse, la toux sèche, etc.

Envie d’un remède maison et très efficace contre les verrues ? Cliquez ici : « Un remède naturel et (vraiment) efficace contre les verrues »

Lire aussi :


9 réflexions sur “Toux, rhume, état grippal, … : les médicaments dangereux inutiles et les remèdes naturels efficaces

  1. … ca me fait plaisir de savoir qu’un magazine grand public répète ce que je dis à mes patients depuis belle lurette. Un livre  » les huiles essentielles par saison  » donne une recette de pastilles pour la gorge à base d’argile verte et d’huile essentielle intéressante.
    De mon côté, chez l’enfant de plus de 6 ans et les femmes non enceintes, je recommande le mielat de tea tree. Très efficace une cuillère à café tous les jours en hivers contre les maladies hivernales.

    J'aime

  2. Merci pour cet article !

    Pour les maux de gorges, notamment pour ma fille de 10 ans, je lui fais :
    – un lait chaud (lait végétal car supporte difficilement le lait de vache) avec du miel et un peu de vanille
    ou encore
    – cuire une pomme dans du jus de citron avec une cuillère de miel
    (sachant que bien sûr, elle prend aussi une cuillère de miel 1 à 3 fois par jour dans ce cas)

    Pour calmer la toux, le remède miracle (testé par tous les membres de la famille), est tout simplement un oignon bio coupé en deux disposé à côté du lit. C’est assez impressionnant, car la nuit se passe tranquillement sans quinte de toux. Véridique ! Bon, par contre, difficile de prendre un oignon en journée que ce soit au boulot ou à l’école…

    J’aère aussi tous les jours (été comme hiver.. ) et je change les draps toutes les semaines. J’en profite pour mettre quelques gouttes d’HE de lavande sur le matelas (par encore sur celui de ma fille).

    Voilà pour mes petites astuces à moi..

    J'aime

  3. Bonjour Aline,

    Merci pour ton blog, qui est une mine d’informations incroyable pour les débutants du zéro déchet.

    Ton article, consacré aux médicaments dangereux, m’amène à me (re)poser la question de la pilule contraceptive.

    Ingérer quotidiennement des hormones influe nécessairement sur notre santé, mais ce moyen de contraception reste quand même très pratique… Je ne vois malheureusement pas par quoi le remplacer à long terme.

    Qu’en penses-tu ? As-tu trouvé une contraception efficace et inoffensive pour notre santé ?

    Mille merci.

    Très bonne journée,

    Manon

    J'aime

  4. Bonjour,
    Cela fait quelques temps que nous prenons en préventif des tisanes citron-miel et des tisanes de sauge ou thym en cas de mal de George et ça fonctionne bien mieux que les pastilles ou les sirop !
    Merci pour ce recap bien fait !

    J'aime

  5. Hello
    Les remèdes naturelles ont de plus en plus la cote et tant mieux ! Perso je mise aussi beaucoup sur la prévention. Des que je ressent du froid ou que je passe la journée dans le froid je me soigne le soir même avec des tisanes de miel voir des grog…..Des les premiers symptômes hop un grog !
    En cas de toux j’ai aussi des gélules à base de thym, elles sont radicales.
    Bonne journée.

    J'aime

  6. Bonjour !
    Merci beaucoup pour ces conseils 🙂 ! Un autre remède (testé et approuvé) pour les maux de gorge est de faire des gargarismes à l’eau tiède avec du bicarbonade de soude alimentaire. Il s’achète en supermarché et a des propriétés anti-inflammatoires et anti-fongiques.

    J'aime

  7. Merci pour ce partage d’informations!
    Cependant, je m’attendais à trouver davantage d’astuces naturelles… Comme boire un verre d’eau avec un peu de bicarbonate alimentaire en cas de maux d’estomac, une goûte de citron dans l’oreille en cas d’otite, fabriquer/boire du sirop de carottes ou d’oignon en cas de toux, mettre un oignon épluché sous son lit en cas de rhume, s’appliquer une bouillotte froide sur la tête en cas de fièvre…
    Ce sont des tas d’astuces qui évitent aussi les médicaments.

    J'aime

  8. Bonjour Aline et merci de partager cet article.
    J’ai cependant des doutes concernant le paracétamol que je ne prends plus depuis 1 an car, comme d’autres médicaments, il contrarie les symptômes comme la fièvre qui pour que la maladie passe doivent se manifester. Et concernant Smecta : en effet, si ce médicament est fait d’argile, pourquoi ne pas consommer de l’argile directement. Et pour ce qui est du miel, celui-ci est biodisponible lorsqu’il est consommé seul et non chauffé. Aussi mieux vaut privilégier une cuillère de miel hors repas.

    J'aime

Commentez ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s