Comment prendre soin de ses cheveux sans produits toxiques ou polluants : astuces « Slow Cosmétique »

che6

Les shampooings et soins capillaires industriels sont presque systématiquement composés d’ingrédients dangereux pour la santé et/ou pour l’environnement : dérivés de pétrole, agent moussant agressifs, parfums artificiels irritants, conservateurs cancérigène, colorants allergènes, matières plastiques (oui oui!), etc.

De manière générale, évitez les ingrédients comme : EDTA, PEG, PPG, CI, tout ingrédient écrit sous forme d’acronyme et/ou de chiffres, Petrolatum, parafinium, cera microcristallina, méthyl, buthyl, propyl, paraben, phénoxyéthanol, parfums (sauf s’il s’agit d’huiles essentielles), BHT, benzyl, et encore bien d’autres !

Zoom sur le silicone : le silicone est extrêmement présents dans les shampooings et soins capillaires non biologiques. Il a un effet pansement : il couvre de manière artificielle les fissures dans les écailles du cheveu, ce qui donne une sensation de cheveux doux et réparés au toucher. Pourtant, attention, il ne les répare absolument pas ! Le silicone est indiqué sous la forme de noms se terminant par « one » ou « ane » dans la liste des ingrédients des produits.

Pour sa propre santé et pour l’environnement, il vaut mieux se tourner vers ce qu’on appelle la « Slow Cosmétique », c’est-à-dire les produits simples, naturels, non industriels, non toxiques pour la santé ou pour l’environnement. Pour en savoir plus, je vous conseille le livre Adoptez la Slow Cosmétique écrit par Julien Kaibeck (même si certaines recettes du livre pourraient à mon goût être encore plus simplifiées).

Qu’est-ce que le mouvement « Slow Cosmétique » ?

Ce terme a été créé par l’association Slow Cosmétiques (cliquez ici pour en savoir plus), se mobilisant pour une cosmétique plus écologique et raisonnable. Elle se concentre notamment sur les effets néfastes des ingrédients de nos cosmétiques sur notre santé. Le label « Slow Cosmétique » qu’ont obtenu plusieurs dizaines de marques de cosmétiques (retrouvez la liste ici), est un très bon indicateur lorsque vous achetez vos produits.

 

Notez en plus que les astuces et produits qui suivent permettent de grandes économies d’argent en comparaison aux produits industriels classiques !

Le shampooing

sdb9

Les shampooings solides biologiques sont une bonne solution permettant d’éviter des emballages et donc des déchets. Je vous conseille la marque Pachamamaï (en vente dans certains magasins comme chez Day by day ou sur Internet). Cette marque a d’ailleurs obtenu le label Slow Cosmétique.

Certains shampooings liquides biologiques utilisent également de bons ingrédients non toxiques ou polluants. Vous pouvez vous fier au logo Nature et Progrès par exemple. Parmi les marques ayant obtenu cette certification, je conseille souvent les shampooings de la marque CosmoNaturel, en vente dans beaucoup de boutiques biologiques.

Les coiffeurs utilisent souvent des shampooings industriels bas de gamme. N’ayez en aucun cas honte ou peur d’apporter votre propre shampooing !

Les masques réparateurs et hydratants

che4

Appliquez sur vos longueurs (sur des cheveux secs) une huile végétale vierge (c’est-à-dire extraite à froid) et biologique de votre choix (huile de coco, de sésame, d’olive, beurre de karité, etc). Laissez poser quelques heures, dans l’idéal une nuit (dans ce cas, protégez votre oreiller avec une petite serviette de toilette). Shampooinez vos cheveux. Ils seront tout doux !

Ce masque très facile hydrate, nourrie et ainsi répare les cheveux.

Sachez également que des cheveux bien hydratés s’emmêlent moins. Si vous avez des difficultés régulières de démêlage, faites ce masque au moins une fois par semaine.

Vous pouvez également appliquer une très petite quantité d’huile de coco sur vos pointes sans rincer.

L’astuce zéro-gaspillage : un avocat trop mûr ou filandreux immangeable ? Ne le jetez pas : écrasez-le, et appliquez-le … sur vos longueurs de cheveux ! Attachez-les et enroulez-les dans une serviette de toilette. Laissez reposer 30 minutes minimum, puis shampooinez.

Espacer facilement ses shampooings

Laver trop souvent ses cheveux les agresse. Cela fait paradoxalement regraisser vos cheveux plus vite : le cuir chevelu se voit obligé de produire davantage de sébum car les shampooings trop réguliers le lui enlève trop vite (or le sébum sert à les protéger).

Pour voir mes conseils très simples pour diminuer la fréquence de vos shampooings, voici l’article « Comment espacer simplement vos shampooings pour des cheveux naturellement protégés » (cliquez ici) !

Les teintures

Les teintures classiques contiennent des ingrédients très polluants, et souvent dangereux pour la santé de son utilisateur. Il existe des alternatives moins agressives pour les cheveux, pour votre santé et pour l’environnement : hennés colorés, jus de citron pour éclaircir, etc.

Les gels

che3

Voici une recette de gel pour cheveux (un grand merci à Aurélie, du blog Les agités du bocal, pour sa recette toute simple : voir son article ici!).

Dans une casserole au bain-marie, mélangez :

– 2 cuillerées à soupe d’huile de coco

– 2 cuillerées à soupe de cire d’abeille biologique (ou une cire végétale)

– 1 cuillerée à soupe d’huile de jojoba (ou de sésame)

– quelques gouttes d’une huile essentielle biologique de votre choix.

Une fois fondu et homogène, mettez le tout dans un pot en verre propre et sec.

 

Les fixateurs de boucles

che2Remplacez votre spray ou mousse fixateur de boucles par du gel d’aloé vera ! Étalez dans la paume de vos main un noisette de gel d’aloé vera, puis appliquez-le sur vos boucles avec des mouvements de mains ouverte allant des points aux racines.

 

Attention ! Un très grand nombre de gels d’aloé vera, même biologiques, contient des ingrédients potentiellement dangereux pour la santé (même lorsqu’il est écrit « 99 % d’aloé vera ») ! Pour les éviter, regardez bien la liste des ingrédients, et évitez ceux écrits au début de cet article. Personnellement, je n’ai trouvé que la marque Phytonorm (photo ci-contre). Sinon, vous pouvez utiliser du gel d’aloé vera pure vendu pour des usages alimentaires en boutique bio : ils ne contiennent normalement pas de conservateurs, mais doivent donc être conservés au réfrigérateur.

che1

Le démêlant

Vous pouvez fabriquer votre propre démêlant en remplissant une bouteille spray de 25 cl de lait d’avoine et d’une cuillerée à soupe de gel d’aloé vera. Pour conserver votre démêlant, ajoutez quelques goutte d’extrait de pépins d pamplemousse, ou quelques gouttes d’huile essentielle de petitgrain ou de tea tree (arbre à thé).

 

 

 

Les gestes à éviter

Évitez le plus possible les lisseurs, friseurs et sèche-cheveux, car ils brûlent vos cheveux. Il existe des méthodes sans chaleur, et donc plus respectueuses des cheveux, pour les lisser (par exemple avec la technique du « wet wrappinp » ou « tourbillon », c’est-à-dire en enroulant un ruban autour de vos longueurs mouillées pour les empêcher de boucler en séchant), boucler, etc.

Lire aussi :

che5


35 réflexions sur “Comment prendre soin de ses cheveux sans produits toxiques ou polluants : astuces « Slow Cosmétique »

    1. Bonjour 🙂 Celui de la photo est un gel prévu pour les cosmétiques, il contient donc déjà un conservateur qui permet de le conserver à température ambiante (donc dans le meuble de salle de bain). Mais si vous prenez du gel d’aléo vera destiné aux usages alimentaires, il ne contiennent pas de conservateurs, il faut donc le conserver au frais une fois ouvert 😉
      Aline

      J'aime

  1. Bonjour Aline, et bien de rien pour mon commentaire sur l’autre page je le pense vraiment, s’il y avait plus de gens à conseiller aussi bien que toi les autres on arriverait peut être à changer les choses plus rapidement. Je dis ça mais je suis loin d’être irréprochable, l’important c’est d’essayer petit à petit je crois. J’avoue que ce n’est pas toujours évident de garder confiance en soi lorsque ton entourage te regarde d’un drôle d’oeil parce-que tu confectionne ta propre lessive ou que tu manges du lait d’épautre à la place du lait de vache… En tout cas merci pour ta rapidité de réponse à propos des soins capillaires, je n’en demandais pas tant mais c’est parfait du coup ! Y’a plus qu’à essayer ! A bientôt 😊

    J'aime

    1. Merci encore !
      Je suis tout à fait d’accord, c’est parfois compliqué. Il faut rester calme, jamais forcer qui que ce soit, et expliquer le pourquoi du comment de tes gestes et de tes nouvelles habitudes, si ça les intéresse. Et te voir et entendre tes idées les feront peut-être à terme prendre du recul sur leurs habitudes 😉
      Je t’en prie, n’hésites pas à me faire part d’autres sujets que tu aimerais que j’aborde dans d’autres articles !
      Aline

      J'aime

  2. Bonjour et merci pour votre blog plein d’astuces et pour votre expérience !
    Concernant les shampoings, qu’en est-il du Rhassoul ? Une amie l’utilise exclusivement depuis plusieurs mois et en est ravie, j’ai donc envie de m’y mettre mais je lis des avis partagés… Avez-vous déjà fait l’essai ?
    Autre chose, je cherche désespérément une alternative au tapis de bain en plastique, existerait-il une solution plus écologique ?
    Justine

    J'aime

    1. Bonjour Justine, je suis ravie que le blog vous plaise !
      Je n’ai pas testé le Rhassoul, je préfère les shampooings solides, qui fonctionnent parfaitement sur moi 🙂
      Pour le tapis, vous parlez des tapis à mettre au fond de la baignoire pour qu’il ne glisse pas ? Je n’ai pas tellement de solution, à part de ne plus en acheter des neufs et en trouver d’occasion (ou peut-être d’ajouter des ventouses à un tapis de bain en tissu peu souple type chanvre épais, mais je ne sais pas quel serait le résultat) 🙂
      Aline

      J'aime

    2. Bonjour Justine,

      Je me permets de vous répondre car j’utilise moi-même le Rhassoul. Lorsque que l’on a les cheveux à tendance gras, le Rhassoul est magnifique. Il absorbe le sébum et rend le cheveux très léger. Il faut juste hydrater les longueurs et les pointes car il a aussi tendance à assécher.

      J'aime

  3. bonjour, j’adore votre blog … je savoure chaque article .. en ce qui concerne mes cheveux cela fait 3 ans maintenant que je les teints avec les colorations khadi à base de henné et de plantes ayurvédiques … top couvre les cheveux blancs en une fois …. et surtout j’ai decouvert une gamme de shampoing bio sans gluten et non testé sur les animaux et qui rendent les cheveux incroyablement beau et permettent réellement de se laver les cheveux une fois par semaine, deux maxi … c’est la marque DESSERT ESSENCE, j’utilise ceux à la framboise mais mon chéri utilise ceux au jojoba on est Fan, je recommande vivement … boutique bio

    J'aime

  4. Merci Aline pour cet article que j’attendais avec impatience !! Je vais enfin pouvoir remplacer ce shampooing Beurk Beurk ! J’ai une petite recette maison pour un soin anti-chute de cheveux. Dans 100ml d’huile de jojoba mettre 50gt d’huile essentielle romarin à cinéole, 25gt d’huile essentielle d’Ylang Ylan et, 25gt d’huile essentielle de Genièvre. Masser le cuir chevelu et laisser agir 1h avec le shampooing. Depuis trois ans je me soigne qu’avec des huiles essentielles. Ce n’est que très récemment que je les utilise en cosmétique. C’est merveilleux ce que la nature nous offre. Belle journée.

    J'aime

    1. Bonjour, merci Nathalie 🙂
      Lush est une enseigne présentant beaucoup d’engagements (en terme d’environnement, de bien-être animal, etc), ce qui est remarquable. Toutefois, le gros bémol (et la raison pour laquelle je n’achète jamais chez Lush) : beaucoup de leurs produits contiennent des ingrédients dangereux ou potentiellement dangereux pour la santé, ce que je trouve vraiment très dommage car cela casse les grands efforts que la marque fait par ailleurs. En conclusion : si déjà la moitié des marques de cosmétiques en France prenaient exemple sur Lush, ce serait fantastique. Néanmoins je conseille des produits d’autres marques ou faits maison, qui présentent moins de dangers pour la santé. Mais comparés aux produits des marques classiques (L’Oré*l, etc), les produits de Lush sont beaucoup mieux, à beaucoup de niveaux (environnement, emballages, santé, etc).
      Aline

      J'aime

  5. Bonjour Aline,

    Je souhaiterai savoir où vous achetez votre gel d’aloe vera Phytonorm. Je le trouve difficilement en commerce. Que pensez-vous des gel d’aloe vera de chez Pur Aloé, de chez Lily of the desert et celui de chez Aroma Zone ?
    Et encore et toujours merci pour vos articles qui sont au top !

    J'aime

    1. Hello Mordjane 🙂
      je l’ai acheté dans une boutique biologique indépendante (ce n’était pas une chaine). J’ai regardé toutes les marques que je pouvais, et beaucoup prônent un produit « 99% d’aloé vera » mais présentent une grande liste de conservateurs potentiellement dangereux. Je n’ai jamais regardé celui d’Aroma-Zone, car j’y achète jamais rien (j’explique d’ailleurs quoi dans l’article dont je vous mets le lien ci-dessous, si cela vous intéresse) 🙂 Du coup, je viens de regarder : les ingrédients sont très biens, ce qui est dû au fait que leur gel ne contient pas beaucoup de conservateurs, ce qui oblige l’utilisateur à le conserver au frais (dans ce cas-là, autant acheter en boutique bio du gel d’aloe vera alimentaire, qui ne contient aucun autre ingrédient, et nécessite donc également une consevration au frais).

      https://consommonssainement.com/2016/06/25/cosmetiques-maison/

      Merci infiniment !
      A très bientôt 🙂
      Aline

      J'aime

  6. Hello !
    Merci pour cet article très complet et intéressant !
    J’avoue que j’utilise encore mon lisseur pour boucler légèrement mes cheveux fins et raplapla ! Je sais qu’il y a l’astuce des tresses mais j’ai les cheveux courts… 😉
    Bise

    J'aime

  7. Bonjour,

    Je viens de découvrir ton blog, et bravo, il est super !

    Concernant les cheveux, j’ai entendu dire que l’huile d’olive par exemple n’était pas forcément adaptée pour les soins car elle est plutôt épaisse et donc ne rentre pas dans le cheveux mais reste en surface. L’huile de coco, étant très fine, serait plus adaptée car elle pénètre dans les cheveux.
    Et pour avoir testé les deux, l’huile de coco est effectivement plus efficace (même avec des cheveux très secs et épais comme moi), mais peut être que cela dépend du type de cheveux.

    Une autre technique que j’adopte depuis quelques semaines : se laver que les racines. Cela peut paraître étonnant, mais le shampoing est fait pour enlever le gras des cheveux, les longueurs n’étant jamais grasse, cela les abîmerait plus qu’autre chose. Cela n’est pas miraculeux, mais mes cheveux sont plus doux depuis que je fais cela !

    Merci pour ton blog il donne vraiment beaucoup d’astuces très simples et pratiques !

    Bonne journée.

    J'aime

    1. Bonjour Margot 🙂 Merci de ton commentaire ! Le résultat des différentes huiles peut varier selon les personnes et les types de cheveux, c’est vrai 🙂
      Oui, je suis absolument d’accord avec toi : il n’y a pas besoin de shampooiner les longueurs, qui ne sont pas grasses. Le simple fait que le shampooing coule dessus au rinçage suffit à faire partir les éventuelles odeurs ou saletés. J’en parle d’ailleurs dans l’article du blog sur les astuces pour diminuer la fréquence de ses shampooings 😉
      Merci, je suis très touchée que tu aimes autant le blog et qu’il te soit utile !
      A très bientôt alors !
      Aline

      J'aime

  8. Super article! Je me retrouve dans ta démarche que j’essaie de mettre en place petit à petit depuis que je suis devenue maman il y a 5 ans.

    Il y a 3 ans, j’ai essayé le no poo pendant quelques mois en utilisant les poudres (rhassoul, shikakai…). Le shikakai me faisait des cheveux magnifiques! ❤ Sauf que, à part les premières fois où c'était nickel, ça laissait mes cheveux poisseux si je ne faisais pas un shampooing derrière. As-tu déjà testé les poudres?

    Sinon j'ai récemment écrit un article sur le fait de consommer autrement et de faire des économies, qui pourrait t'intéresser, n'hésite pas à jeter un oeil 🙂 http://maman-et-argent.com/15-idees-pour-economiser-de-largent-en-prenant-soin-de-lenvironnement/

    Ony.

    J'aime

    1. Bonjour Ony,
      Merci de ton témoignage !
      Non, je n’ai pas testé ces poudres car personnellement je préfère des produits moins difficiles à trouver ou à utiliser et moins lointains quand je peux 🙂 Je suis très satisfaite de mon shampoing solide aux ingrédients sains 🙂
      Merci pour le lien !
      Aline

      J'aime

  9. Bonjour!
    Pour me coiffer, j’utilise juste de l’huile de ricin, que j’applique comme de la cire pour cheveux. Et c’est vraiment super! Simple, efficace, top pour les cheveux ^^
    Ce blog est une vraie mine d’informations, merci beaucoup pour tout ça,
    Jules

    J'aime

  10. J’ai opté récemment pour un shampooing solide fabriqué en France, mais il me rend les cheveux électriques (lamazuna).
    Leur déo solide en revanche, super, mais comme on n’est pas encore en été, je verrai bien ce que ça donne !

    J'aime

  11. Bonjour je viens de découvrir votre blog, et j’adorrrreee !!!

    Je suis nouvelle dans la partie, est ce la cap de la trentaine qui m’a fait me rendre compte de toutes ces choses néfastes que j’utilise au quotidien ou bien la maladie ??? Je ne sais pas …

    Je me présente de m’appelle France j’ai 32 ans et je suis maman d’un pti bonhomme de 5 ans.
    Depuis ça naissance, mon corps à changer intérieur et extérieur (rire)… j’ai eu un bébé cancer très bien soigné, je suis souvent malade ce que les médecins n’arrivent pas à expliquer et soigner. J’ai eu le droit à une batterie de médicaments ultra puissants mais surtout ultra néfastes (je vous passe les détails très désagréables). C’est au bout de 3 ans de maladie inconnue, qu’en discutant en lisant, je me suis auto-diagnostiquée … J’ai un RGO (Reflux Gastro-Oesophagien) merci Bébé qui a déréglé mon clapet !!! toujours est il que je me suis soignée avec : vinaigre de cidre, miel et citron dans une tasse d’eau chaude et quand très grosse crise de toux (insomnie etc) Bicarbonate de sodium… le naturel m’a convaincu…
    Donc me voici, à la recherche de petits trucs sains, à faire au quotidien, j’y vais doucement car très imprégnée par les mauvaises habitudes et les aprioris.
    Aujourd’hui je voudrais des astuces de votre part pour un gel douche et un shampoing plus sain. J’ai tenté de faire mon gel douche, mais je dois en mettre des tonnes et mouiller la rose souvent (pas économique) et au final, ma peau est poisseuse….

    Est ce que vous auriez des liens ou des conseils à me prodiguer ?
    Merci pour votre retour et désolée pour le pavé que je viens de vous écrire 😉

    J'aime

    1. Bonjour France,
      Un grand merci pour ton témoignage extrêmement intéressant ! Et bravo pour ta transition vers des produits plus « soft » 🙂
      Pour le gel douche, honnêtement je ne te conseille pas de le faire toi-même, c’est trop compliqué, ça prend du temps et le résultat (comme tu as pu le voir) n’est pas convaincant. Je te conseille d’aller au plus simple pour ne pas perdre de temps : un savon solide naturel et biologique (je te conseille l’article « Comment choisir son savon de Marseille » sur le blog, dans lequel tu trouveras plus de conseils). Si vraiment tu n’aimes pas le côté solide du savon (personnellement je m’y suis très vite habituée et je n’ai pas utilisé de savons liquides depuis des années), tu peux trouver des savons liquides en boutiques bio, mais ils ne sont malheureusement pas tous tip top au niveau des ingrédients (même en bio on peut trouver des ingrédients potentiellement dangereux pour la santé, mais beaucoup moins qu’en conventionnel quand même), … et assez chers.
      Pour le shampooing, j’utilise un shampooing solide de la marque Pachamamaï (tu peux les trouver sur Internet ou dans les boutiques « Day by Day ») et j’en suis totalement satisfaite depuis très longtemps. Sinon de plus en plus de boutiques biologiques vendent des shampooings solides (d’autres marques). En shampooings liquides, la marque « Cosmo Naturel » (vendue en boutique bio) est très bien dans les ingrédients qu’elle utilise 😉
      Aline

      J'aime

    1. Bonjour Marion 🙂
      Tu veux tester le fameux shampooing bicarbonate puis vinaigre de cidre ? Personnellement je ne veux pas le faire sur moi car ce sont des ingrédients très agressifs pour le cuir chevelu et les cheveux, surtout au moyen terme. Mon petit shampooing solide Pachamamaï me convient très bien depuis très longtemps et réussi bien à mes cheveux, alors je ne vois pas l’intérêt dans mon cas de changer 🙂
      Aline

      J'aime

  12. Bonjour Aline.
    Merci pour ce blog qui est ma première référence.
    Et de connaître ton jeune âge me rassure pour l’avenir de notre planète 😊

    Je me demande si on pouvait fabriquer notre gel d’aloe Vera, as tu déjà testé ?
    Je vois qu’on en vends en magasin bio et surtout qu’on pourrait le faire pousser chez nous (encore mieux) il serait donc top de pouvoir l’utiliser ensuite pour fabriquer son gel.

    J'aime

    1. Bonjour Séverine,
      Merci beaucoup de ton commentaire, je suis très touchée 🙂
      Oui, j’ai déjà essayé de faire du gel d’aloe vera maison, mais c’est une vraie galère ! Le gel contenu dans les feuilles d’aloe vera est visqueux à un bien de ne presque pas pouvoir l’enlever des lames du mixer ! C’est vraiment quelque chose que je ne referai plus. Personnellement je n’utilise pas vraiment de gel d’aloe vera, je préfère des ingrédients plus faciles à manier et moins chers. Mais si tu n’arrive pas à trouver une marque qui ne remplie pas ses gels de dizaines de conservateurs, je te conseille d’acheter une bouteille de gel d’aloe vera biologique destinée à un usage alimentaire, car très souvent (il faut vérifier quand même), il s’agit d’aloe vera pur sans rien d’autre. Le seul problème est qu’en raison de l’absence de conservateur, il faut le conserver au frais une fois ouvert 😉
      Aline

      J'aime

      1. Zut.
        Je testerai peut être un jour quand même, mon rêve : devenir autonome donc j’aimerais éviter ce qui ne pousse pas chez moi.
        Mais, en attendant j’ai trouvé la bouteille à usage alimentaire chez botanic (mais qu’on doit jeter du coup).

        J'aime

  13. Bonjour ! Merci pour tous ces articles toujours pleins de bonnes idées ! ma prochaine étape : essayer une teinture au henné et le masque à l’huile de coco. J’utilise déjà un shampoing solide et c’est vrai que c’est top, mes cheveux regraissent moins vite et sont plus souples et plus volumineux. Je crois que ça y est, au bout de quelques mois ce satané silicone a enfin disparu, et du coup pour ne par perdre ce bénéfice il va falloir que j’ose emmener mon shampoing solide chez ma coiffeuse ! Et pour info il existe aussi des après-shampoing solides démêlant qui marchent très bien aussi !

    J'aime

Commentez ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s